Chœur (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chœur.

Du grec ancien Χορος, choros, il s'agissait dans la haute Antiquité grecque de danse de cérémonial ou de danseur cérémonieux. Puis, ce fut un petit groupe d'hommes masqués et chargés de commenter la dramaturgie dans l'orchestra du théâtre antique.

Transféré à l'opéra avec l'apport des voix de femmes, dans un premier temps le chœur prend rarement part à l'action, se chargeant de l'illustrer et de la contraster. Au cours du XVIIIe siècle, le chœur est de plus en plus intégré au drame, depuis les opéras de Gluck, Lully, Rameau jusqu'à l'opéra du XIXe siècle où les chœurs entrent en discussion avec les solistes et prennent leur parti dans les différentes situations, faisant souvent progresser l'action. De petits rôles sont aussi parfois attribués à un ou plusieurs choristes.

Aujourd'hui, le chœur est habituellement divisé en quatre pupitres principaux (soprano, alto, ténor et basse), chaque pupitre comportant ses propres divisions. Le nombre de choristes dépend de l'envergure de l'œuvre ou de la situation donnée. Par ailleurs le chœur peut être indépendant de l'opéra et se donner en concert (ex : les Chœurs de l'Armée rouge) dans un répertoire non obligatoirement d'opéra (oratorio, variété, gospel, etc.). Certaines formations sont uniquement composées d'hommes, de femmes ou d'enfants.

Ensemble vocal[modifier | modifier le code]

Photo d'un ensemble vocal
Ensemble vocal de l'École polytechnique.

Un chœur désigne tout d'abord un ensemble musical, de nature exclusivement vocale, dont les membres, appelés choristes, chantent collectivement les différentes parties musicales destinées à ce type de formation sous la direction d'un chef de chœur. Dans ce sens, le mot « chœur » est souvent synonyme de chorale. Le concept de chœur s'oppose donc à celui d'ensemble de solistes.

Dans la musique sacrée, le chœur, qui est à l'origine une formation musicale religieuse, doit son nom à la place qu'il occupait traditionnellement dans l'église.

Selon l'âge et le sexe des choristes, on distinguera le chœur d'enfants, le chœur d'hommes, le chœur de femmes, ou encore, le chœur mixte — voix de femmes (aiguës) et d'hommes (graves) assemblées.

Les membres d'un chœur peuvent être répartis en plusieurs groupes, appelés pupitres ou voix. Ces divers groupes sont destinés à interpréter autant de parties musicales différentes.

Un chœur mixte comprend le plus souvent quatre pupitres, deux pupitres féminins, soprano et alto et deux pupitres masculins, ténor et basse. Ce type de chœur est appelé SATB. Selon le type de formation, on peut trouver un nombre inférieur ou supérieur à quatre pupitres. Lorsqu'il n'y en a qu'un seul, tout le chœur chante alors à l'unisson. Certains pupitres peuvent être dédoublés, voire détriplés, ce qui conduit à des polyphonies à plus de quatre voix.

Certaines œuvres sont écrites à double chœur (par exemple les Te Deum de Berlioz ou de Verdi, la messe en ut mineur de Mozart, etc.). Les chœurs se répondent donnant des effets stéréophoniques intéressants. Le plus grand nombre de voix semble avoir été atteint dans le motet à 40 voix indépendantes Spem in alium de Thomas Tallis, 8 chœurs de cinq voix chacun.

On peut avoir affaire à de grosses ou très grosses formations, plus de cent choristes, à des formations moins conséquentes, entre trente et cent choristes ou enfin, à de petites formations de moins de trente choristes. Quels que soient le nombre de pupitres ou le nombre total de choristes, un ensemble vocal dans lequel chaque pupitre est tenu par un seul exécutant n'est plus un chœur, mais un ensemble de solistes.

Partie musicale[modifier | modifier le code]

Au cours d'une exécution musicale quelconque, on nomme chœur (ou chœurs au pluriel) chaque intervention de ce type de formation.

Dans la Messe en si mineur de Bach, les chœurs sont abondamment sollicités, depuis la première jusqu'à la dernière mesure de l'œuvre.

Le 4e et dernier mouvement de la 9e symphonie de Beethoven contient un chœur, le fameux hymne à la joie. Le prélude orchestral de ce final a été choisi comme hymne européen en 1972 à Strasbourg.

Dans le domaine de la chanson ou de la musique populaire, les chœurs désignent la ou les parties vocales entendues à l'arrière plan, autres que celles chantées par l'interprète principal. Cette seconde acception est en usage quel que soit l'effectif réel des chœurs en question. Lorsqu'un seul chanteur accompagne la voix principale, on dit que ce chanteur « fait les chœurs ».

Présentation d'un chœur sur scène[modifier | modifier le code]

Disposition d'un chœur avec les sopranos côté jardin (à gauche sur la photo), les ténors et les basses au centre et les altos côté cour

De nombreuses possibilités de présentation du chœur en concert sont possibles. Depuis le côté jardin vers le côté cour, la disposition sopranos, altos ténors puis basses possède l'avantage de respecter l'ordre des tessitures sur la partition. Les chœurs amateurs, qui possèdent fréquemment moitié d'hommes que de femmes, trouvent un avantage esthétique à mettre les hommes au centre, surtout si leur tenue de scène est différente de celle des femmes (voir photo ci-contre). Il peut aussi être intéressant de rapprocher des voix qui vont chanter ensemble comme dans le Psaume 42 (Mendelssohn) dont le 4e mouvement est un chœur de femmes et 6e un chœur d'hommes.

Les œuvres utilisant un double chœur, comme le Te Deum des quatre pièces sacrées de Verdi, l'ordre sopranos 1, altos 1, ténors 1, basses 1, basses 2, ténors 2, altos 2 et sopranos 2 permet de regrouper les hommes pour l'introduction de style grégorien qui est un chœur d'hommes tout en respectant la logique de la partition sopranos, altos, ténors et basses dans chaque chœur. Cette disposition permet en effet au chef d'orchestre de s'y retrouver simplement quand il fait signe à une voix particulière pour un départ.

Mais toutes les dispositions sont acceptables comme les sopranos (devant à droite), les altos (devant à gauche), les ténors (au fond à droite, derrière les sopranos) et les basses (au fond à gauche, derrière les altos).

Genre musical[modifier | modifier le code]

Au sein d'une pièce musicale de nature composite (un opéra, un oratorio, une messe, une cantate), un chœur est également un genre musical particulier, précisément destiné à être interprété par ce type d'ensemble vocal, et non par des solistes, par opposition aux arias, aux duos, etc. Ce genre musical peut être accompagné d'une partie instrumentale. Dans le cas contraire, on dit que le chœur est interprété a cappella.

L'Alleluia de l'oratorio Le Messie de Haendel, ou encore le Va, pensiero, de l'opéra Nabucco de Verdi sont des exemples célèbres de chœurs, à l'origine partie intégrante d'une œuvre plus vaste, par la suite interprétés en concert indépendamment de cette œuvre.

Instrument de musique[modifier | modifier le code]

Sur certains instruments à cordes pincées, un chœur désigne également un groupe de cordes accordées à l'unisson ou à l'octave et destinées à être jouées simultanément.

Répertoire[modifier | modifier le code]

Le répertoire de la musique chorale est très riche dans toutes les périodes depuis la Renaissance :

Mais aussi le gospel et le jazz.

Articles connexes[modifier | modifier le code]