Semaine tragique (Argentine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La semaine tragique désigne une période allant du 7 au 16 janvier 1919, marquée par une série de grèves et de manifestations en Argentine. Ces mouvements sociaux font l'objet d'une sévère répression menée par le président argentin Hipólito Yrigoyen, qui utilise les Forces armées argentines ainsi que des commandos para-militaires, les Ligas patrióticas. À l'issue de cette semaine de troubles, on aurait dénombré plus de 700 morts et 4 000 blessés. La violence de la répression policière a également touché la communauté juive de Buenos Aires.