Mendoza (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mendoza (homonymie).
Mendoza
Blason de Mendoza
Héraldique
Image illustrative de l'article Mendoza (ville)
Administration
Pays Drapeau de l’Argentine Argentine
Province Mendoza
Département Capitale
Maire Eduardo Héctor Cicchitti
Code postal M 5500
Démographie
Gentilé mendocino/a
Population 110 993 hab. (2001)
Densité 2 055 hab./km2
Géographie
Coordonnées 32° 53′ 00″ S 68° 49′ 00″ O / -32.883333, -68.816667 ()32° 53′ 00″ Sud 68° 49′ 00″ Ouest / -32.883333, -68.816667 ()  
Altitude 824 m
Superficie 5 400 ha = 54 km2
Divers
Fondation 2 mars 1561
Fondateur Pedro del Castillo
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte administrative d'Argentine
City locator 14.svg
Mendoza

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte topographique d'Argentine
City locator 14.svg
Mendoza
Liens
Site web http://www.ciudaddemendoza.gov.ar

Mendoza est une ville d'Argentine et la capitale de la province de Mendoza. Elle est située au pied des Andes, à 987 km à l'ouest de Buenos Aires. Sa population s'élevait à 110 993 habitants en 2001, mais son aire urbaine en regroupait environ 850 000.

Situation - description[modifier | modifier le code]

Elle est située aux pieds des Andes, au nord-ouest de la province, dans le département capitale. Mais la ville s'étend surtout sur les départements voisins et forme la quatrième agglomération du pays en population et en importance. C'est ce qu'on appelle le Grand Mendoza.

La base urbanistique de la ville actuelle fut créée en 1863 par le Français Jules Balloffet, chargé de reconstruire la ville rasée par un séisme. Ce plan inclut la disposition stratégique de différents lieux et places. L'activité économique de la ville est liée à l'industrie alimentaire (fabrication de vins, d'aliments et de diverses boissons) ainsi que sur le traitement du pétrole. La ville est en outre un centre touristique et universitaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Mendoza est fondée en 1561 par Pedro del Castillo. C'est ici que José de San Martín met sur pied l'armée qui lui permettra de conquérir l'indépendance du Chili, entre 1817 et 1818. En 1861 un terrible tremblement de terre détruit la ville et tue plus de 10 000 personnes. La cité sera rebâtie sur un site différent à quelque distance du lieu originel.

Population[modifier | modifier le code]

D'après l'INDEC, la ville comptait 110 993 habitants en 2001, ce qui représentait 9 % de moins qu'en 1991. Cette baisse est due uniquement à l'absence de terrains à bâtir ainsi qu'à une tendance des habitants à abandonner le centre ville, de plus en plus occupé par des bureaux et des commerces.

En revanche, le Grand Mendoza est huit fois plus étendu et a crû de 10 % pendant la même période. Si bien que la ville est la quatrième du pays quant au nombre d'habitants. Le Grand Mendoza s'étend de façon régulière vers le nord-est et le sud tandis que les plissements andins empêchent la croissance en direction nord et ouest.

Selon l'INDEC, les départements suivants font partie du grand Mendoza en totalité ou partiellement.

L'agglomération comptait dès lors 848 660 habitants en 2001, contre 773 113 en 1991. Selon les estimations de l'INDEC (institut argentin des statistiques) pour 2010, la population de l'agglomération se montait à 901 000 habitants[1].

La ville représente ainsi 54 % de la population de la province. Elle est la plus importante des cités situées en dehors de la Pampa Humide. La population de Godoy Cruz (la plus peuplée des communes de l'agglomération) représente le quart de la population totale.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Le centre de la ville est abondamment fourni en arbres, irrigués par tout un réseau de petits canaux (acequias) qui fonctionnent de manière coordonnée et régulée de manière à n'apporter que les quantités d'eau nécessaires. La ville est centrée autour de la plaza Independencia, avec une rue piétonnière, la rue Sarmiento. Dans le centre de la ville, il y a beaucoup de cybercafés et de commerces en plein air. Les rues importantes du centre sont : avenue 9 de Julio, avenue San Martín, avenue Aristides Villanueva et avenue Las Heras. L'avenue Aristides Villanueva est le centre de la vie nocturne, donc densément pourvue de bars attractifs, très actifs le week-end. Plusieurs petits parcs, appelés « plazas » sont dispersés dans la ville. Trois d'entre eux, les plus importants, sont la Plaza España, la Plaza Independencia et la Plaza Fundacional.

À l'ouest de ville on a aménagé le Parque San Martín (parc San Martín). Il fut dessiné par l'architecte de renommée internationale Thays.
On trouve dans la ville des stades de football, un zoo, l'université principale (Universidad Nacional de Cuyo) et l'impressionnant monument qui commémore la traversée des Andes par l'armée du Libertador San Martin. On a une excellente vue sur la ville depuis le sommet de la colline Cerro de la Gloria.

Climat[modifier | modifier le code]

Mendoza a des hivers très secs avec des étés humides. Les températures moyennes pour janvier (en été) sont de 35 °C la journée, et 23 °C la nuit. Pour juillet (en hiver) elles sont respectivement de 12 °C et 3 °C. Les précipitations annuelles moyennes se montent à peine à quelque 110 millimètres.

Climat à Mendoza

Transports[modifier | modifier le code]

La ville possède un aéroport international, appelé Aeropuerto Internacional de Mendoza Francisco Gabrielli, El Plumerillo.

Le service public des transports urbains de la ville possède un parc de trolleybus. Il y en a 55 unités, soit le plus grand nombre en Argentine.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités nées dans la ville[modifier | modifier le code]

Et des sportifs :

Dont les footballeurs :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]