La Nación (Argentine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

34° 36′ 02″ S 58° 22′ 07″ O / -34.6006, -58.3686 ()

La Nacion Logo.png
Image illustrative de l'article La Nación (Argentine)

Pays Drapeau de l’Argentine Argentine
Langue Espagnol
Périodicité Quotidien
Format Grand format
Diffusion 164 822 ex.
Fondateur Bartolomé Mitre
Date de fondation 4 janvier 1870
Ville d’édition Buenos Aires

Site web http://www.lanacion.com.ar/

La Nación est un quotidien argentin conservateur, originellement fondé le 4 janvier 1870 par l'ancien président Bartolomé Mitre et des associés. Ses ventes constituent à peu près un tiers des ventes de tous les journaux vendus à Buenos Aires. Diffusé dans le monde entier, il a pour principal rival le quotidien centriste Clarín.

Originellement nommé La Nación Argentina, il a été renommé La Nación le 28 août 1945. Jusqu'en 1914, son directeur de rédaction était José Luis Murature (Ministre des Affaires étrangères de 1914 à 1916). Le quotidien soutient la campagne de « moralisation » de la société engagée par la dictature de la Révolution argentine en 1966. Sous la dictature militaire de 1976-83, La Nación bénéficia notamment, avec El Clarín et La Razón, de mesures illégales appuyées par le gouvernement, en 1976-77, visant à leur faire prendre contrôle de l'entreprise de papeterie Papel Prensa, qui appartenait auparavant à David Graiver[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Sebastián Premici, Negocios y dictadura: testimonios y documentos, Pagina/12, 27 août 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]