Mar del Plata

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mar del Plata
Administration
Pays Drapeau de l’Argentine Argentine
Province Drapeau de la Province de Buenos Aires Buenos Aires
Maire Gustavo Arnaldo Pulti
Code postal B7600
Indicatif téléphonique 223
Démographie
Gentilé Marplatense
Population 625 605 hab. (2009)
Densité 7 871 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 00′ S 57° 33′ O / -38, -57.55 ()38° 00′ Sud 57° 33′ Ouest / -38, -57.55 ()  
Altitude 38 m
Superficie 7 948 ha = 79,48 km2
Divers
Fondation
Fondateur Patricio Peralta Ramos
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte administrative d'Argentine
City locator 14.svg
Mar del Plata

Géolocalisation sur la carte : Argentine

Voir la carte topographique d'Argentine
City locator 14.svg
Mar del Plata
Liens
Site web http://www.mardelplata.gov.ar
Mar del Plata Panorama

Mar del Plata est une ville de la province de Buenos Aires, en Argentine. Elle est située sur la côte Atlantique, à 404 km au sud-est de la ville de Buenos Aires, la capitale fédérale. La ville est le chef-lieu du partido General Pueyrredón. Sa population était estimée à 625 605 habitants en 2009 [1], ce qui en fait la quatrième ville d'Argentine, derrière Buenos Aires, Córdoba et Rosario.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région fut habitée avant l'arrivée des Espagnols par les Indiens Pampas. Ce ne fut qu'en 1581 que la côte fut explorée pour la première fois par les Espagnols, un an après la fondation de Santa María del Buen Ayre (Buenos Aires).

En 1746, sur ordre du roi d'Espagne fut établi un centre de vie communautaire indien (reducción) tenu par les jésuites, près de la Laguna las Cabrillas (appelée de nos jours Laguna de los Padres, Lagune des Pères). Plus tard, il fut abandonné devant l'hostilité indienne, et il n'y eut plus de peuplement européen dans la région jusqu'en 1856. À cette date, Don José Coelho de Meyrelles ouvrit un établissement de salaison afin de profiter de l'augmentation des relations commerciales avec le Brésil et de nouveaux colons s'installèrent.

Ce nouvel établissement entraîna l'apparition d'une population stable. L'endroit commença à être nommé Puerto de la Laguna de los Padres (Port de la Lagune des Pères). Don Patricio Peralta Ramos acheta le territoire à Coelho de Meyrelles en 1860 et travailla activement au développement de la région. Treize années plus tard, une église chrétienne fut construite : la Capilla Santa Cecilia (Chapelle Sainte-Cécile), dont le nom vient de l'épouse de Peralta Ramos, Doña Cecilia Robles. En 1873, la première administration, précédent l'administration provinciale fut mise en place, ce qui était équivalent à reconnaître la population de Puerto de la Laguna de los Padres. Peu après, le 10 février 1874, la localité fut officiellement reconnue par un décret qui attribua à la ville le nom de Pueblo Balcarce, différent de celui choisi par son fondateur. Certaines confusions et rivalités avec un village voisin portant le même nom, couplées à un désintérêt des sphères gouvernementales jusque dans les années 1960, firent que la ville ne prit son nom actuel de Mar del Plata qu'en 1961.

La version la plus communément acceptée quant aux origines de son nom disent qu'en de répétées occasions, Doña Cecilia et son époux regardait la mer de nuit. En raison de la couleur que la réflexion de la lumière de la lune produisait sur la surface de la mer, elle s'exclamait :« Regarde Patricio, quelle belle mer d'argent, quelle merveilleuse mer d'argent ».

Les 4 et 5 novembre 2005, la ville accueillit le 4e sommet des Amériques.

Industrie[modifier | modifier le code]

Mar del Plata est un important port de pêche (conserveries, poissons congelés et filets). Il y a également des usines textiles (fabrication de pull-overs et de blousons) et agroalimentaires.

Aux environs de Mar del Plata, se trouvent des carrières desquelles sont extraites des pierres utilisées pour la construction. On trouve aussi des exploitations agricoles et d'élevage.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Mar del Plata est située sur la côte touristique, à côté d’autres centres balnéaires. On peut citer du nord au sud, San Clemente del Tuyú, Las Toninas, Santa Teresita, Mar del Tuyú, Costa del Este, Aguas Verdes, La Lucila del Mar, San Bernardo, Mar de Ajó, Pinamar, Ostende, Cariló, Valeria del Mar, Villa Gesell, Mar Chiquita, Mar del Plata, Miramar, Quequén et Necochea Necochea[2].

La ville est un des principaux centres touristiques d'Argentine et accueille durant la période estivale entre deux et trois millions de visiteurs, multipliant jusqu'à deux fois sa population résidante. La ville dispose d'une infrastructure touristique très développée.

Pour recevoir ces visiteurs, la ville comptait fin 2008 pas moins de 56 771 logements hôteliers de différents niveaux de confort. De plus, quelque 1 590 établissements gastronomiques étaient recensés dans la cité[3],[4].

La ville est souvent appelée la Perle de l'Atlantique (Perla del Atlántico) et la Biarritz argentine (en raison de sa similitude avec la ville française). En dehors de l'activité estivale, la ville est également visitée le reste de l'année : tourisme sportif, écologique, d'aventures, pêche et évènements culturels sont quelques-unes des alternatives que la ville offre à ses visiteurs en plus d'un important patrimoine historique et naturel. A 20 kilomètres de la ville, on peut également voir la Sierra y Laguna de los Padres (Sierra et Lagune des Pères).

  • Casino Central : C'est un des symboles principaux de la ville. Sa construction fut décidée en 1937, au sein de ce qui devint le Rambla Casino. Il fut construit entre 1938 et 1940 sur l'initiative du gouvernement provincial de Manuel Fresco, admirateur d'Hitler et Mussolini. Dessiné par l'architecte Alejandro Bustillo, il s'inspire des demeures rurales françaises du XVIIe siècle siècle. C'est un des plus grands casinos du monde. Il accueille également le théâtre-auditorium, dans lequel de nombreux évènements ont lieu, parmi lesquels la remise des prix Estrella de Mar, dédiés au théâtre.
  • Torreón del Monje : Inaugurée en 1904, la Tour du Moine est un des points de passage obligés de la côte. Le panorama est très apprécié des touristes.
  • Banquina de Pescadores : Située dans le port, cet endroit typique abrite des douzaines de bateaux de pêcheurs aux couleurs chatoyantes. Ces petites barques partent pêcher très tôt le matin et ne reviennent qu'à la tombée de la nuit. Le soir, il y a beaucoup de poissons et il est possible d'en acheter directement auprès des pêcheurs.


Culture[modifier | modifier le code]

Mar del Plata est une des villes argentines possédant le plus grand nombre de bâtiments culturels. On peut notamment citer le Musée d’Art Juan Carlos Castagnino (Museo de Arte Juan Carlos Catagnino), la Casa Bruzzone, les Archives et le Musée municipal d'Histoire Roberto T. Barili (el Archivo y Museo Histórico Municipal Roberto T.Barili), le Musée de l’Homme du Port Cleto Ciocchini (Museo del Hombre del Puerto Cleto Ciocchini) et le Musée de la Mer (Museo del Mar), où est exposée une collection de 32 000 coquillages provenant du monde entier (c’est une des plus grandes collections privées du monde). La ville dispose également d'un grand nombre de salles de cinéma (elle organise le Festival international du film de Mar del Plata) et d'une large gamme de spectacles théâtraux, notamment en été.

Fêtes[modifier | modifier le code]

  • Fête Nationale de la Mer (Fiesta Nacional del Mar)
  • Fête des Pêcheurs (Fiesta de los Pescadores)
  • Falla Valenciana
  • Festival International de Cinéma de Mar del Plata (Festival Internacional de Cine de Mar del Plata).

Port[modifier | modifier le code]

Le port de la ville de Mar del Plata est un port officiel entouré par deux importantes jetées, la Nord et la Sud. Il est situé au sud de Cabo Corrientes et ses environs sont pour une bonne part de l’histoire, de la culture et de l’économie locale. Inauguré en 1922, c’est l’un des plus grands du pays. Les bateaux de pêcheurs, avec leurs couleurs typiques, sont une des caractéristiques postales de la ville.

Cette partie de la ville fut habitée par de nombreux immigrants d’origine italienne qui y ont conservé leur langue et leurs coutumes. Au sud du port, s’est créée récemment une réserve écologique où les oiseaux locaux nichent.

Religion[modifier | modifier le code]

Article connexe : cathédrale de Mar del Plata.

Mar del Plata est le siège d'un diocèse suffragant de l'archidiocèse de La Plata. La ville compte donc une cathédrale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :