Principauté de la Leyen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Principauté de la Leyen
Fürstentum von der Leyen (de)

18051815

Drapeau Blason
Informations générales
Statut Monarchie constitutionnelle, puis État de l'Empire allemand
Démographie
Population 4 500[1]
Superficie
Superficie 126 km2
Histoire et événements
26 décembre 1805 Fondation (traité de Presbourg)
1815 Dissolution (Traité de Vienne)
Prince
1805-1815 François-Philippe, prince de la Leyen

La principauté de la Leyen est un ancien état allemand de 1805 à 1815. Créé pour le comte de la Leyen lors de la fondation de la Confédération du Rhin, il est dissous lors du Congrès de Vienne.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au congrès de Vienne, le prince de la Leyen, resté fidèle à la France, fut dépossédé de ses états[2] en faveur de l'Autriche.

Géographie[modifier | modifier le code]

La principauté se situe au milieu des territoires du Grand-duché de Bade. Elle est composée de trois paroisses et de fermes isolées autour de Seelbach[1].

Contribution à la Grande Armée[modifier | modifier le code]

Comme tous les états de la Confédération du Rhin, la principauté de Leyen se voit fixer un contingent militaire à mettre sur pied. Les 29 soldats de la principauté sont intégrés aux deux régiments d'infanterie du duché de Nassau[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Alain Pigeard, Dictionnaire de la Grande Armée, Tallandier,‎ septembre 2002 (ISBN 2-84734-009-2), p. 374
  2. Jean Tulard (dir.), Dictionnaire Napoléon, vol. A-H, Fayard,‎ octobre 1999 (ISBN 2-213-60485-1), p. 486