Duché de Saxe-Altenbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Duché de Saxe-Altenbourg
Herzogtum Sachsen-Altenburg (de)

16031672
18261918

Description de cette image, également commentée ci-après

Le duché de Saxe-Altenbourg au sein de l'Empire allemand (1871-1918).

Informations générales
Capitale Altenbourg
Démographie
Population 207 000 hab. (est. 1905)
Superficie
Superficie 1 323 km2 (1905)

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le duché de Saxe-Altenbourg est un ancien État d'Allemagne centrale qui a connu deux existences : la première au XVIIe siècle et la seconde au XIXe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Première création : 1603-1672[modifier | modifier le code]

Le duc Frédéric-Guillaume Ier de Saxe-Weimar meurt en 1602 et laisse quatre fils en bas âge : Jean-Philippe (né en 1597), Frédéric (né en 1599), Jean-Guillaume (né en 1600) et Frédéric-Guillaume (né posthume en 1603). Le frère du duc, Jean II lui succède à la tête du duché de Saxe-Weimar, et en compensation, les fils de Frédéric-Guillaume Ier reçoivent un nouveau duché, celui de Saxe-Altenbourg.

Les quatre frères règnent conjointement sur la Saxe-Altenbourg, d'abord sous la régence de l'électeur Christian II de Saxe, puis de son frère Jean-Georges. En 1618, Jean-Frédéric est déclaré majeur et devient le véritable souverain du duché. À sa mort, son seul frère survivant, Frédéric-Guillaume, lui succède.

La lignée de Saxe-Altenbourg s'éteint en 1672 avec le troisième duc, Frédéric-Guillaume III, mort de la variole à 14 ans. Le duché revient alors au duc Ernest Ier le Pieux de Saxe-Gotha, qui a épousé en 1636 l'héritière de la lignée, Élisabeth-Sophie, la fille unique de Jean-Frédéric. Jusqu'en 1825, Saxe-Gotha et Saxe-Altenbourg sont unies au sein du duché de Saxe-Gotha-Altenbourg.

Seconde création : 1825-1918[modifier | modifier le code]

Le duc de Saxe-Gotha-Altenbourg Frédéric IV meurt sans descendance en 1825, et les autres ducs saxons procèdent à une réorganisation de leurs biens. Le duc de Saxe-Hildburghausen abandonne ses états à Bernard IV de Saxe-Meiningen pour devenir le premier duc d'un duché de Saxe-Altenbourg recréé.

Le duché de Saxe-Altenbourg forme dès lors un des États immédiats de la Confédération germanique, et reçoit une constitution en 1831. Allié à la Prusse dès 1862, le duché disparaît le 9 novembre 1918 avec l'abdication d'Ernest II. Il devient l'État libre de Saxe-Altenbourg, incorporé en 1919 au land de Thuringe.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte des duchés ernestins en 1825 ; la Saxe-Altenbourg est en orange

Le duché de Saxe-Altenbourg se compose de trois territoires non contigus :

Après 1825, il se compose de deux parties séparées par la principauté de Reuss branche aînée, et qui ont pour voisins :

Liste des ducs de Saxe-Altenbourg[modifier | modifier le code]

Première maison de Saxe-Altenbourg[modifier | modifier le code]

Deuxième maison de Saxe-Altenbourg[modifier | modifier le code]

Chefs de la lignée de Saxe-Altenbourg après 1918[modifier | modifier le code]

La lignée de Saxe-Altenbourg est éteinte en 1991.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :