Albert de Bavière (1905-1996)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Albert de Bavière

Description de cette image, également commentée ci-après

Le jeune prince vers 1915, faisant de la pêche

Titres

Prétendant au trône de Bavière

Depuis le
(40 ans, 11 mois et 6 jours)

Nom revendiqué « Albert Ier de Bavière »
(« Albrecht I von Bayern »)
Prédécesseur Rupprecht de Baviere

Prétendant au trône d'Angleterre et d'Irlande

Depuis le
(40 ans, 11 mois et 6 jours)

Nom revendiqué « Albert I d'Angleterre »
(« Albert I of England »)
Prédécesseur Rupprecht de Baviere

Prétendant au trône d'Écosse

Depuis le
(40 ans, 11 mois et 6 jours)

Nom revendiqué « Albert I d'Écosse »
(« Albert I of Scotland »)
Prédécesseur Robert de Bavière
Biographie
Titulature « Duc de Bavière »
Dynastie Wittelsbach, maison de Bavière
Nom de naissance Albrecht Luitpold Ferdinand Michael
Naissance
Munich (Reich allemand)
Décès
Château de Berg
Père Rupprecht de Bavière
Mère Marie Gabrielle de Bavière
Conjoints Maria Draskovich of Trakostjan
Enfants François de Bavière
Max de Bavière
Religion Catholicisme romain
Description de l'image Wappen_Deutsches_Reich_-_Königreich_Bayern_(Grosses).png.

Albert de Bavière, duc de Bavière, est né à Munich, en Bavière, le , et décédé au château de Berg, en Allemagne, le . Chef de la maison de Wittelsbach, il est prétendant au trône de Bavière entre 1955 et 1996.

Famille[modifier | modifier le code]

Le prince Albert était le fils du Prince royal Rupprecht de Bavière et de Marie Gabrielle en Bavière, fille du duc Charles-Théodore en Bavière et de Marie-Josèphe de Portugal.

Albert de Bavière épousa à Berchtesgaden le 3 septembre 1930 la comtesse Maria Draskovich von Trakostjan (1904-1969).

Quatre enfants sont issus du premier mariage d'Albert de Bavière :

Veuf, Albert de Bavière épousa le à Munich la comtesse Marie Jenke Keglevich von Buzin (1921-1983).

Biographie[modifier | modifier le code]

Opposé au nazisme, il fut interné en camp de concentration avec sa belle-mère Antonia de Luxembourg et toute sa famille. Seul le prince royal, forcé à l'exil en 1939, échappa à la déportation.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]