Tyrol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Tyrol (Land)
Les trois parties de la région historique du Tyrol (avec le Trentin en bleu).

Le Tyrol (allemand : Tirol, italien : Tirolo) est une région alpine d’Europe centrale. Le Tyrol s’étend sur la chaîne des Alpes, sur une partie de l'Autriche et de l'Italie. Ses plus hauts sommets sont l’Ortler (3 902 m au Tyrol du Sud), le Gran Zebrù ou Königspitze (3 851 m au Tyrol du Sud), le Grossglockner (3 798 m au Tyrol oriental) et le Wildspitze (3 774 m au Tyrol du Nord). Il est traversé par l’Inn, qui se jette ensuite dans le Danube.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pour l’histoire romaine de la région, voir Rhétie.

Le Tyrol est à l'origine un comté fondé par Albert Ier comte dans le Vintschgau. Sa lignée s'éteint avec Albert IV († 1253) qui ne laisse que deux filles :

  • Elisabeth († 1256) qui hérite d'Innthal, épouse successivement Otto II de Méranie († 1248) et Gebhard de Hirschberg († 1275) leur fils Genhard († 1305), cède Innthal au Tyrol en 1284.
  • Adelaïde († 1275) qui épouse Meinhard III de Goritz († 1258) comte de Goritz

Les deux fils d'Adelaïde et de Meinhard III, règnent d'abord en indivision avant de se partager l'héritage en 1271; l'ainé Meinhard de Goritz hérite du Tyrol et devient duc de Carinthie en 1286 pendant que le cadet Albert II († 1304) conserve le comté paternel de Goritz. Le fils de Meinhard IV , Henri de Goritz († 1335) épouse Anne de Bohême († 1313) , une héritière des Přemyslides et devient un temps roi de Bohême. La dynastie s'éteint en 1363 avec son petit fils Meinhard V de Bavière († 1363) et le Tyrol passe alors à l'Autriche.

Liste des comtes de Tyrol[modifier | modifier le code]

  • avant 1055 : Albert Ier
  • 1055-1125 : Albert II
  • 1101-1165 : Albert III
  • 1165-1180 : Berthold
  • 1180-1202 : Henri Ier
  • 1202-1253 : Albert IV
  • 1253-1275 : Adelaïde épouse Meinhard III de Goritz (mort en 1258)
  • 1258/1271-1295 : Meinhard IV
  • 1295-1310 : Otto
  • 1310-1335 : Henri de Goritz
  • 1335-1363 : Marguerite Maultasche épouse
  • 1361-1363 Meinhard V de Bavière

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Auparavant province autonome de l'Empire d'Autriche, le Tyrol est divisé en 1919 par le traité de Saint-Germain-en-Laye en deux parties distinctes :

L’appellation Welschtirol, est traduite par « Tyrol latin » : l'adjectif Welsch désignant l'Europe du Sud (c'est-à-dire latine) pour les germanophones, et dérive du terme germanique Walh (signifiant « celte »).

Langues[modifier | modifier le code]

Jeune homme en costume tyrolien (1872) par Franz Defregger

Trois langues sont parlées au Tyrol :

Sur les autres projets Wikimedia :