Passau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Passau
Passau
Image illustrative de l'article Passau
Blason de Passau
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Basse-Bavière
Arrondissement
(Landkreis)
Kreisfreie Stadt
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Jürgen Dupper
Partis au pouvoir SPD
Code postal 94001 - 94036
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 2 62 000
Indicatif téléphonique 0851
Immatriculation PA
Démographie
Population 50 627 hab. (30 décembre 2009)
Densité 726 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 34′ 59″ N 13° 28′ 59″ E / 48.583, 13.483 ()48° 34′ 59″ Nord 13° 28′ 59″ Est / 48.583, 13.483 ()  
Altitude 312 m
Superficie 6 972 ha = 69,72 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Passau

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Passau
Liens
Site web www.passau.de

Passau est une ville de Bavière au confluent du Danube (Donau), de l’Inn et de l'Ilz. Du fait de cette particularité géographique, elle est surnommée Dreiflüssestadt, c'est-à-dire « la ville aux trois rivières ».

Déjà au Moyen Âge, la navigation fluviale était une importante source de revenus. Aujourd'hui, Passau est un centre touristique (découverte du fleuve et des deux rivières en 45 minutes ; navettes et croisières de luxe pour Vienne et Budapest) et une ville universitaire (10 000 étudiants pour 50 000 habitants).

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Passau a été profondément marquée par deux millénaires d'histoire. Ceci se traduit par une richesse impressionnante de curiosités historiques que la ville offre à ses visiteurs.

Les découvertes les plus anciennes datent de 80 après J.-C. et de l’époque romaine. Sur le site de la ville se trouve à cette époque un oppidum nommé Boiodurum ; une colonie celtique existait déjà auparavant sur la colline de la cité.

À partir de 739, Passau devient siège épiscopal. Deux monastères y sont construits, dont le Kloster Niedernburg, offert par Frédéric Ier Barberousse à l’évêque en 1161. À la fin du Xe siècle, les évêques dirigent la ville avant de devenir princes d'Empire en 1217, faisant de la ville un Fürstbistum, une Principauté épiscopale indépendante. L'influence des princes-évêques de Passau est alors comparable à celle des archevêques de Salzbourg : ils dirigent un gigantesque diocèse qui englobe, jusqu'au XVe siècle, toute la vallée autrichienne du Danube, y compris Vienne.

Pendant la Renaissance, Passau est l'un des plus importants centres de forge de lames d'épées d'Allemagne. Ces lames de très bonne qualité sont signées d'un loup courant (le Loup de Passau) qui rappelle celui des armoiries de la ville. Cette signature fut souvent imitée par des forgeurs de lame de moindre qualité afin de donner à leur production une renommée usurpée.

En 1552, le traité dit de la « Paix de Passau » est signé dans la ville. Ce traité qui garantit la liberté de culte aux Protestants permet par ailleurs la sécularisation des biens ecclésiastiques.

En 1662, la ville est ravagée par un important incendie. La vieille ville est plus tard reconstruite dans le style baroque.

En 1803, la sécularisation bavaroise met fin à la Principauté indépendante de Passau. La ville appartient désormais à l’Électorat de Bavière qui devient peu après en 1805 le Royaume de Bavière.

La ville est affectée en juin 2013 par d'importantes inondations provoquées par des pluies diluviennes persistantes. Le Danube en crue atteint alors un niveau auquel il n'était jamais parvenu depuis le Moyen Âge[1].

Activités[modifier | modifier le code]

Le confluent de l'Ilz, du Danube et de l'Inn

En se promenant le long du Danube et de l'Inn, il est possible de voir un phénomène naturel exceptionnel : le confluent d'un fleuve (le Danube) et de deux rivières (l’Inn et l’Ilz). Il est même possible de différencier les trois cours d'eaux à l'endroit où ils se rejoignent grâce à leurs couleurs différentes. Le Danube a des eaux brunes, l'Inn des eaux vertes et l'Ilz des eaux noires.

En 1952, les Semaines Européennes ont été créées. Ce festival qui présente des contributions culturelles de toute l’Europe, dans le domaine de la musique, de la littérature, du théâtre, du film et de différentes expositions, fait partie depuis 1999 de l’Association Européenne des Festivals.

Culture[modifier | modifier le code]

Passau est une ville de musées d’une grande diversité, comme le musée diocésain abritant le trésor de la cathédrale, le musée du verre, le musée des jouets, le musée « Castel Boiotro », le musée de l’histoire de la psychologie ainsi que le musée d’art moderne. Dans la cathédrale Saint-Étienne, on peut écouter des concerts d’orgue joués sur un des plus grands orgues d'église du monde. Pendant des dizaines d’années, cette cathédrale de style baroque italien a dominé le territoire culturel du Danube.

Passau a accueilli la première rencontre chorale internationale (avec ou sans orchestre) Europa Cantat en 1961.

Architecture et tourisme[modifier | modifier le code]

  • La citadelle « Veste Oberhaus », ancien château-fort des princes-évêques de Passau, est un édifice imposant datant de 1219 qui offre un panorama magnifique sur la ville. Son architecture est marquée par trois grandes époques artistiques : gothique, renaissance, baroque.
  • La cathédrale Saint-Étienne de Passau possède le plus grand orgue d'Europe et abrite le musée diocésain avec le trésor de la cathédrale.
  • L'église Saint-Michel (1677) est l'ancienne église du collège jésuite de Passau. C'est aujourd'hui l'église du Gymnasium Leopoldinum.
  • Le musée du verre. Quelque 20 000 pièces réunies par un collectionneur, Georg Höltl, évoquent 250 ans d'histoire du verre à partir du XVIIIe siècle.
  • Le musée « Castel Boiotro », les vestiges du castel romain des IIIe et Ve siècles sont accessibles au public.
  • Le musée d’art moderne.
  • L’hôtel de ville. La façade date du XIVe siècle tandis que la tour fut édifiée à la fin du XVIIIe siècle. Sur la façade, il y a des repères qui rappellent les hauteurs des inondations.

Enseignement et recherche[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Université de Passau.

L'université de Passau, fondée en 1978, est l'université la plus récente de Bavière. Le campus situé dans le centre-ville accueille plus de dix mille étudiants [2] répartis dans cinq facultés d'enseignement principales : théologie catholique, droit, sciences économiques, informatique et mathématique, philosophie. L'université a également une activité de recherche dans ces domaines, assurée par ses enseignants-chercheurs permanents ou doctorants.

Cette université a des accords d'échanges d'étudiants dans le cadre du programme Erasmus avec plusieurs autres universités européennes de taille moyenne, notamment l'université du Maine en France basée au Mans, à Laval et l'université de Cergy-Pontoise (Val d'Oise) ainsi que l'université de Rouen (Seine-Maritime)

Jumelages[modifier | modifier le code]

La ville de Passau est jumelée avec [3]:

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « À Passau, du jamais vu depuis le Moyen Âge », sur L'essentiel Online,‎ 3 juin 2013
  2. Statistiques publiées par l'université : « Zahlen -Daten Fakten », sur www.uni-passau.de (consulté le 19 mars 2012)
  3. Partnerstädte

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :