Marc Barani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marc Barani, né en 1957 à Menton (Alpes-Maritimes), est un architecte français. Il exerce à Nice et est lauréat du Prix de l'Équerre d'argent 2008 et grand prix national de l’architecture en 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1957 à Menton, Marc Barani étudie l'architecture à l'École nationale supérieure d'architecture de Marseille d'où il est diplômé en 1983. Il crée son agence à Nice en 1989. En 1990, il est diplômé en scénographie à la Villa Arson.

En revenant du Népal en 1992, Marc Barani reçoit sa première commande publique, avec l’extension du cimetière de Saint-Pancrace, à Roquebrune-Cap-Martin. En 2008, il est lauréat du Prix de l'Équerre d'argent pour la réalisation du pôle multimodal du tramway de l'agglomération niçoise[1].

En 2013, le Grand prix national de l'architecture lui est décerné[2],[3].

Projets[modifier | modifier le code]

Projets réalisés[modifier | modifier le code]

Projets en cours[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maryline Desbiolles et Francis Rambert (ill. Atelier de graphisme Ter Bekke & Behage), Gare des Tramways de Nice. Atelier d'architecture Marc Barani., Archives d'Architecture Moderne,‎ 2009, broché, 176 p. (ISBN 2871432287)
  • Marc Barani et Jean-François Pousse, Marc Barani - Un pont à Billancourt,‎ 2009, relié, 48 p. (ISBN 2915837430)