Jean Prodromidès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean Prodromidès (né le à Neuilly-sur-Seine) est un compositeur de musique français. Il a débuté dans la composition de musiques de films, puis s'est tourné vers la musique symphonique et surtout l'opéra.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean Prodromidès a composé la musique pour des films comme Maigret et l'affaire Saint-Fiacre de Jean Delannoy (1959), Vingt-quatre heures de la vie d'une femme de Dominique Delouche (1968) ou Danton, d'Andrzej Wajda (1983).

Il composa cinq opéras : Passion selon nos doutes (1971), Les Traverses du Temps (1979), H.H. Ulysse (1984), La Noche Triste (1989) et Goya (1997), et différentes musiques de ballet.

Il a été élu à l'Académie des beaux-arts en 1990 au fauteuil d'Henri Sauguet. Président de l'Académie et de l'Institut de France en 2005.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]