Across the Universe (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le film de Julie Taymor. Pour la chanson des Beatles, voir Across the Universe.

Across the Universe

Titre original Across the Universe
Réalisation Julie Taymor
Scénario Dick Clement
Ian La Frenais
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau des États-Unis États-Unis
Sortie 2007
Durée 2h07

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Across the Universe ou À travers l'univers au Québec est un film musical britannique et américain de 2007 réalisé par Julie Taymor et écrit par Dick Clement et Ian La Frenais. Le script est fondé sur une histoire originale inspirée des textes de 34 chansons des Beatles, réinterprétées par les acteurs du film.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une histoire d'amour dans les années 1960, au cœur des manifestations anti-guerre, des voyages spirituels et du rock'n roll, qui part des docks de Liverpool vers le psychédélique Greenwich Village, des émeutes de Détroit aux champs de bataille du Viêt Nam. Jude et Lucy sont plongés, avec des groupes d'amis et de musiciens, dans le tumulte des années anti-guerre et des révolutions culturelles, guidés par "Dr Robert" et "Mr Kite". Jude et Lucy sont la proie des forces tumultueuses qui secouent l'époque et vont les obliger à se trouver eux-mêmes pour se retrouver l'un l'autre...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Chansons des Beatles dans le film[modifier | modifier le code]

Les compositions des Beatles entendues sur la bande originale, listées dans l'ordre chronologique du film. Helter Skelter apparaît deux fois dans le film, tout comme le refrain de Revolution.

  1. Girl, par Jim Sturgess
  2. Helter Skelter, par Dana Fuchs (reprise plus tard dans le film, combinée avec Across The Universe)
  3. Hold Me Tight, par Evan Rachel Wood et Lisa Hogg
  4. All My Loving, par Jim Sturgess
  5. I Want to Hold Your Hand, par T.V. Carpio
  6. With a Little Help from My Friends, par Joe Anderson et Jim Sturgess
  7. It Won't Be Long, par Evan Rachel Wood
  8. I've Just Seen a Face, par Jim Sturgess
  9. Let It Be, par Carol Woods et Timothy T. Mitchum
  10. Come Together, par Joe Cocker et Martin Luther McCoy
  11. Why Don't We Do It in the Road?, par Dana Fuchs
  12. If I Fell, par Evan Rachel Wood
  13. I Want You (She's So Heavy), par Joe Anderson, Dana Fuchs et T.V. Carpio
  14. Dear Prudence, par Dana Fuchs, Jim Sturgess, Evan Rachel Wood et Joe Anderson
  15. Flying, par The Secret Machines (les interprètes n'apparaissent pas à l'écran)
  16. Blue Jay Way, par The Secret Machines (les interprètes n'apparaissent pas à l'écran)
  17. I Am the Walrus, par Bono et The Secret Machines
  18. Being for the Benefit of Mr. Kite!, par Eddie Izzard
  19. Because, par Evan Rachel Wood, Jim Sturgess, Joe Anderson, Dana Fuchs, T. V. Carpio et Martin Luther McCoy
  20. Something, par Jim Sturgess
  21. Oh! Darling, par Dana Fuchs et Martin Luther McCoy
  22. Strawberry Fields Forever, par Jim Sturgess et Joe Anderson
  23. Revolution, par Jim Sturgess (le refrain est repris plus tard dans le film par Evan Rachel Wood durant la scène dans la cabine téléphonique)
  24. While My Guitar Gently Weeps, par Martin Luther McCoy (avec Jim Sturgess pour l'un des couplets)
  25. Across the Universe, par Jim Sturgess
  26. Happiness is a Warm Gun, par Joe Anderson et Salma Hayek
  27. A Day in the Life, par Jeff Beck (extrait instrumental)
  28. Blackbird, par Evan Rachel Wood
  29. Hey Jude, par Joe Anderson (avec Angela Mounsey pour l'un des couplets)
  30. Don't Let Me Down, par Dana Fuchs et Martin Luther McCoy
  31. All You Need Is Love, par Jim Sturgess, Dana Fuchs, T.V. Carpio et Martin Luther McCoy
  32. Lucy in the Sky with Diamonds, par Bono (avec The Edge aux chœurs ; la chanson sert de générique de fin)

Une scène coupée au montage et figurant parmi les bonus du DVD consiste en un extrait de And I Love Her interprété par Martin Luther McCoy.

Noms des personnages[modifier | modifier le code]

Les noms des personnages du film sont, pour la plupart, tirés de noms cités dans des chansons des Beatles :

Autres références aux Beatles[modifier | modifier le code]

Certains faits et dires des personnages du film font référence à des chansons originales des Beatles ou à des anecdotes les concernant :

  • Au début du film, un vieil homme dit : « Lorsque j'aurai soixante-quatre ans, je serai loin d'ici[3]. », faisant référence à la chanson When I'm Sixty-Four.
  • Lors de la scène du repas de Thanksgiving, la grand-mère de Max et Lucy parle de la sauce aux canneberges (« cranberry sauce ») ; ces mots sont murmurés par John Lennon dans la chanson Strawberry Fields Forever et font partie des prétendus « indices » cachés dans les chansons des Beatles qui corroboreraient la légende sur la mort de Paul McCartney.
  • Quand Jude et Max rencontrent Sadie, elle leur dit : « Vous avez l'air plutôt proprets. Mais vous pourriez avoir tué votre mamie au marteau[4]. », en référence à la chanson Maxwell's Silver Hammer (« Le Marteau d'argent de Maxwell »).
  • Lorsque le personnage de Prudence fait son apparition dans l'appartement que Max, Jude et Sadie partagent, elle entre par la fenêtre de la salle de bain, rappelant directement la chanson She Came in Through the Bathroom Window (« Elle est entrée par la fenêtre de la salle de bain. »), phrase que prononce d'ailleurs Jude après cette scène.
  • Le concert du début du film, à Liverpool, se déroule dans un club nommé « The Cavern », en référence au Cavern Club, salle de spectacle où les Beatles ont fait leurs débuts.
  • Avant de chanter Strawberry Fields Forever, Jude essaye de dessiner une pomme verte, logo d'Apple Records, label fondé par les Beatles.
  • Le concert final sur le toit est à rapprocher du « rooftop concert » de 1969, dernier concert des Beatles, sur le toit d'Apple Records, lui aussi interrompu par l'intervention de la police.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Critique du film, Reel.com
  2. (en) Why Did He Hire Her In The 1st Place? Details On Taymor vs Roth Not In NYT
  3. En version originale : « When I'm sixty-four, I'll be long away from this place. »
  4. En version originale : « You look kind of clean-cut. Then again, could've murdered your granny with a hammer. »

Lien externe[modifier | modifier le code]