Coisevaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coisevaux
La mairie de Coisevaux
La mairie de Coisevaux
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Lure
Canton Héricourt-Ouest
Intercommunalité Communauté de communes du pays d'Héricourt
Maire
Mandat
Robert Bourquin
2014-2020
Code postal 70400
Code commune 70160
Démographie
Population
municipale
340 hab. (2011)
Densité 81 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 34′ 50″ N 6° 42′ 25″ E / 47.5806, 6.7069 ()47° 34′ 50″ Nord 6° 42′ 25″ Est / 47.5806, 6.7069 ()  
Altitude Min. 336 m – Max. 498 m
Superficie 4,18 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de Haute-Saône
City locator 14.svg
Coisevaux

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de Haute-Saône
City locator 14.svg
Coisevaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Coisevaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Coisevaux

Coisevaux est une commune française, située dans le département de la Haute-Saône en région Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Luze Rose des vents
Champey N Couthenans
Héricourt
O    Coisevaux    E
S
Trémoins Verlans

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Combottes, ancienne dépendance de la paroisse de Champey, est un hameau construit sur une élévation surplombant la "Combe" qui lui a donné son nom. Son existence est attestée dès 1270. En 1308 et 1325 il est fait mention d'Etevenin des Combottes, écuyer, fils d'Henri de Champey, chevalier. À cette époque les "prud'hommes" des Combottes sont réunis à ceux de Champey[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 2001 réélu en 2008[2] Robert Bourquin    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune de Coisevaux comptait 340 habitants. À partir du XXIe siècle siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres « recensements » sont des estimations.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
173 195 179 223 197 228 242 253 263
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
244 248 240 203 217 225 220 207 207
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
190 181 171 130 136 155 147 122 132
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
124 117 123 171 211 249 293 283 335
2011 - - - - - - - -
340 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Nicolas Laude, armurier établi à Londres, est originaire de Coisevaux, son fils William Laud, ou Guillaume, (Reading 7 octobre 1573 – Londres 10 janvier 1645), sera archevêque de Cantorbéry[1].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Les villages ruinés du comté de Montbéliard, avec quelques autres d'origine moderne, Charles Duvernoy, 1847, p.  15 à 16. Google livres

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Les villages ruinés du comté de Montbéliard
  2. Préfecture de Haute-Saône, Liste des communes de Haute-Saône, consultée le 18 juillet 2013
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :