Citroën C15

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir C15.
Citroën C15
Citroën C15

Marque Drapeau : France Citroën
Années de production 1984 - 2006
Production 1 181 471 exemplaires
Classe Utilitaire léger
Moteur et transmission
Moteur(s) 4 cylindres
Essence :
1 124 cm³
Diesel :
1 769 cm³ puis 1 868 cm³
Transmission Traction avant
Boîte de vitesses Manuelle 5 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 850 - 945 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Fourgonnette 2,67 m³
Dimensions
Longueur 3 995 mm
Largeur 1 636 mm
Hauteur 1 801 mm
Chronologie des modèles
Précédent Citroën Acadiane Citroën Nemo
Citroën Berlingo
Suivant

Le Citroën C15 est un petit véhicule utilitaire léger de 1,5 tonne de P.T.A.C. (comme son nom l'indique) issu de la Visa. Lancé en octobre 1984[1] c'est un concurrent direct de la Renault Express et le remplaçant désigné de la fourgonnette Acadiane.

Historique[modifier | modifier le code]

Le C15 a été longtemps disponible en version 600 kg puis 760 kg avec une porte arrière à battant. Son train arrière est proche de celui de la BX avec une implantation des amortisseurs en position quasi horizontale libérant le plancher de charge. La fourgonnette Citroën a bénéficié d'une large palette de motorisation, avec la banque d'organes P.S.A. où ont figuré également des « moteurs Poissy » d'origine Simca-Talbot.

Le C15 a eu droit à deux restylages au cours de sa longue carrière : nouvelle calandre à trois lames horizontales avec chevrons décentrés et clignotants avant dans le pare-chocs en septembre 1989 puis chevrons centrés de calandre et protections latérales en août 1992.

Au fil du temps, la gamme a été simplifiée, notamment depuis l'apparition en 1996 de son remplaçant désigné : le Berlingo.

En janvier 2001, le moteur XUD7 est remplacé par le nouveau bloc DW8. Les derniers C15 ont des répétiteurs de clignotant, des enjoliveurs de roue de type Berlingo et des sigles arrière modifiés (nouveau lettrage et badge C15 supprimé).

La production du C15 s'est achevée en décembre 2005 dans les usines de Vigo en Espagne et de Mangualde au Portugal après 1 181 471[2]exemplaires produits. Le C15 a été officiellement remplacé par le Citroën Nemo au cours de l'année 2007. À noter, il fut produit par la SOMACA en CKD, pour le Maghreb jusque fin 2006[3].

Lieux de Fabrication[modifier | modifier le code]

Export[modifier | modifier le code]

Au Royaume-Uni, il porte le nom de Champ.

Versions[modifier | modifier le code]

  • C15 Dangel.
    • Le C15 Dangel, créé en 1991, qui dispose d'une transmission intégrale, rencontra vite le succès. Toutefois, il souffrit d'une garde au sol médiocre et d'un manque de mise au point flagrant qui gèleront sa carrière. Ce véhicule fut apprécié à l'époque comme le seul utilitaire léger disponible en quatre roues motrices. Il sera commercialisé par Dangel jusqu'à la fin de la production du C15.
  • C15 Familiale.
    • Lancée en décembre 1991 sur le marché français, la Familiale est un véhicule particulier avec une banquette arrière. Elle est équipée de quatre vitres latérales arrière (dont deux coulissantes), d'enjoliveurs de type AX et de bandes décoratives latérales en série.
  • C15 à cabine approfondie.
    • Le C15 à cabine approfondie désigne en fait un C15 rallongé d'environ 20 cm. Il possède une banquette arrière et charge utile d'environ 600 kg. Cette version sera peu diffusée.
  • C15 GNV bi-carburation.
  • C15 Double essieu, aussi appelé "6 roues".
  • C15 à cellule camping car.
  • C15 électrique
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'Auto-Journal, 1er octobre 1984.
  2. revue P.S.A. Planète groupe, février 2006.
  3. article d'Aujourd'hui le Maroc du 26 janvier 2007
  4. « C15.6 de Léotard & Chausson », sur sixmania.fr,‎ 10/12/12 (consulté le 14 juillet 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :