Citroën B2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir B2.
Citroën B2
Citroën B2

Marque Citroën
Années de production 1921 - 1926
Production 89 841 exemplaires
Classe 10 CV
Usine(s) d’assemblage Paris Javel
Moteur et transmission
Moteur(s) 1 452 cm³
Puissance maximale 22 ch
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses 3 vitesses
Poids et performances
Poids à vide 850 kg
Vitesse maximale 72 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 25 différentes dont berline, coupé, sport
Dimensions
Longueur 3 940 mm
Largeur 1 350 mm
Chronologie des modèles
Précédent Citroën Type A Citroën B10 Suivant

La Citroën B2 est le second modèle d'automobile du constructeur Citroën construit par André Citroën entre mai 1921 et juillet 1926.

Historique[modifier | modifier le code]

En juin 1921, la Citroën B2 remplace la Citroën Type A. Elle est dotée d'un moteur plus puissant de 4 cylindres, 1 452 cm³, 20 ch pour 72 km/h pour une consommation de 8 l d'essence au 100 km et d'une boîte 3 vitesses non synchronisées. Elle se fait rapidement une réputation de robustesse et d'économie.

Elle est fabriquée dans l'usine historique Citroën du quai de Javel dans le 15e arrondissement de Paris renommé depuis quai André-Citroën à raison de 200 modèles par jour en 1925, avec 25 carrosseries différentes, la fabrication est en grande série comme les Ford T dont André Citroën est allé étudier personnellement le mode de fabrication Taylorisme durant un voyage chez Ford pendant la guerre à Détroit aux États-Unis. C'est la première voiture a être fabriquée avec une carrosserie "toute acier" à partir de 1924 en Europe.

Elle est suivie par la Citroën B10 en 1924, puis la Citroën B12 en 1925, jusqu'à atteindre la production de 400 véhicules par jour en 1928, soit un tiers de la production d'automobile française d'alors.

L'usine historique a été détruite et est remplacée par le Parc André-Citroën.

B2 Sport Caddy[modifier | modifier le code]

Citroën sort une série « B2 Sort Caddy » avec un moteur poussé à 22 ch et une carrosserie dessinée par Labourdette dont la poupe est en pointe.

Citroene B2 Sport 01.jpg Citroene B2 Sport 09.jpg Citroene B2 Sport 05.jpg Citroen B2 Sport.jpg
Citroene B2 Sport 08.jpg Citroene B2 Sport 07.jpg Citroene B2 Sport 02.jpg Citroene B2 Sport 06.jpg

Raid automobile[modifier | modifier le code]

Ce sont les caisses de Citroën B2 qui servirent de base aux autochenilles de la traversée du Sahara en 1922 et de la croisière noire entre 1924 et 1925.

Article détaillé : Croisière noire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]