Nysa (Pologne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Neisse.
Nysa
Blason de Nysa
Héraldique
Drapeau de Nysa
Drapeau
Image illustrative de l'article Nysa (Pologne)
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Opole
District Powiat de Nysa
Maire Jolanta Barska
Code postal 48-300
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 77
Immatriculation ONY
Démographie
Population 47 283 hab. (2006)
Densité 1 719 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 28′ 00″ N 17° 20′ 00″ E / 50.466667, 17.33333350° 28′ 00″ Nord 17° 20′ 00″ Est / 50.466667, 17.333333  
Superficie 2 750 ha = 27,5 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Nysa

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Nysa
Liens
Site web http://www.nysa.pl

Nysa (all. Neisse ou Neiße ) est une ville du sud-ouest de la Pologne sur la rivière Nysa Kłodzka de 48 400 habitants (2004), située dans la Voïvodie d'Opole.

Histoire[modifier | modifier le code]

Nysa est l'une des villes les plus anciennes de Silésie. Elle a probablement été fondée au Xe siècle et ensuite est devenue la capitale d'une principauté éponyme, qui vers 1200 faisait partie de l'archevêché de Wrocław. La cité fut munie de ses premières fortifications en 1350, grâce auxquelles elle put se défendre des attaques des Hussites en 1424. Pendant la guerre de Trente Ans, elle fut assiégée trois fois. Au cours de ce conflit, les Jésuites y établirent la première école de la région : l’astronome Scheiner en fut le premier directeur. La guerre de Succession d'Autriche fit passer la souveraineté de l'Autriche à la Prusse qui mit en place les bases des fortifications modernes.

Neisse fut le site d'une rencontre entre Frédéric le Grand et l'empereur Joseph II cogérant en Autriche.

Pendant les guerres napoléoniennes Neisse fut pris par les Français en 1807.

Neisse garda son caractère surtout catholique dans la province majoritairement protestante de Haute Silésie en Prusse. À cause des nombreuses églises des périodes gothique et baroque, la ville est surnommée la Rome silésienne. De la période bismarckienne, jusqu'en 1933, la ville vote majoritairement pour le parti Zentrum aux élections du Reichstag.

Neisse est occupée par l'Armée rouge à la fin de la Seconde Guerre mondiale, le 24 mars 1945. Toute la population allemande est chassée par les décrets Bierut, lorsque la Silésie devient polonaise, et est remplacée par des Polonais venant de l'est du pays devenu soviétique. La ville de Neisse est alors rebaptisée officiellement Nysa.

Personnalités[modifier | modifier le code]