Aigrefeuille-sur-Maine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aigrefeuille-sur-Maine
Aigrefeuille-sur-Maine vue du sud.
Aigrefeuille-sur-Maine vue du sud.
Blason de Aigrefeuille-sur-Maine
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Nantes
Canton Aigrefeuille-sur-Maine
Intercommunalité Communauté de communes de la vallée de Clisson
Maire
Mandat
Jean-Guy Cornu
2014-2020
Code postal 44140
Code commune 44002
Démographie
Gentilé Aigrefeuillais
Agrifoliens
Population
municipale
3 372 hab. (2011)
Densité 231 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 04′ 39″ N 1° 23′ 57″ O / 47.0775, -1.3991666666747° 04′ 39″ Nord 1° 23′ 57″ Ouest / 47.0775, -1.39916666667  
Altitude Min. 2 m – Max. 56 m
Superficie 14,58 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte administrative de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Aigrefeuille-sur-Maine

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte topographique de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Aigrefeuille-sur-Maine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Aigrefeuille-sur-Maine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Aigrefeuille-sur-Maine
Liens
Site web http://www.aigrefeuillesurmaine.com/

Aigrefeuille-sur-Maine est une commune située dans le département de la Loire-Atlantique (région Pays de la Loire), en France.

Avant la création des départements, la paroisse faisait partie des marches avantagères de la Bretagne sur le Poitou au plan temporel, et de la Bretagne (Diocèse de Nantes) sur le plan spirituel. Elle est située dans le vignoble nantais.

Les habitants de la commune s'appellent les Aigrefeuillais et Aigrefeuillaises ou les Agrifoliens et Agrifoliennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Situation de la commune d'Aigrefeuille-sur-Maine dans le département de la Loire-Atlantique.

Aigrefeuille-sur-Maine est située dans la vallée de la Maine, à 22 kilomètres au sud-est de Nantes, 40 kilomètres à l'ouest de Cholet et 10 kilomètres à l'ouest de Clisson. La commune est située dans le vignoble du muscadet-sèvre-et-maine.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Les communes limitrophes à Aigrefeuille-sur-Maine sont Saint-Lumine-de-Clisson, Maisdon-sur-Sèvre, Château-Thébaud, Montbert, La Planche et Remouillé.

Accès et transport[modifier | modifier le code]

La commune est traversée dans le sens nord-sud par la route départementale 137. L'autoroute 83 (européenne 03) passe à l'ouest de la commune. La ligne de bus 270 du réseau Lila (réseau du conseil général de la Loire-Atlantique) passe à Aigrefeuille-sur-Maine.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Aigrefeuille-sur-Maine est traversée[1] par la Maine et le ruisseau de Caffiniere.

Géologie[modifier | modifier le code]

Le sol est principalement composé de granites d'époque Hercynienne et de cristaux de mica. La commune est traversée par la faille du Sillon de Bretagne.

Climatologie[modifier | modifier le code]

Le climat de la Loire-Atlantique, est de type tempéré océanique. L'influence de ce climat est largement facilitée par l'estuaire de la Loire et l'absence de relief notable[2]. Les hivers sont doux (min --5 °C / max 10 °C) et pluvieux et les étés relativement beaux et doux également (min 17 °C / max 35 °C). Les pluies sont fréquentes mais peu intenses. Les précipitations annuelles sont d'environ 820 mm[3] et peuvent fortement varier d'une année à l'autre. Les chutes de neige y sont exceptionnelles.

Mois Janv Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc Année
Températures maximales moyennes (°C) 11.1 12.5 13.1 20.5 18.6 21.9 21.5 22.4 21.2 17 12.2 9.4 16.8
Températures minimales moyennes (°C) 5.4 6.3 4.2 9 11.1 12.9 13.5 13.1 9.6 8.4 3.8 2.1 8.3
Températures moyennes (°C) 8.3 9.4 8.7 14.8 14.9 17.4 17.5 17.8 15.4 12.7 8.0 5.8 12.5
Source : Climatologie mensuelle de 2007 - Nantes, France

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le village est mentionné sous la forme latinisée villa aquifolium entre les IXe et XIe siècles.

Le toponyme Aigrefeuille est issu de l'ancien français dialectal de l'ouest aigrefeuille qui avait le sens de « houx ». La distribution du terme houx, d'origine germanique, était jadis limitée du nord ouest, au nord et au nord est de l'hexagone.

Aigrefeuille possède un nom en gallo, la langue d'oïl locale : Aègerfoeylh (écriture ELG, prononcé [ ɛ.gəʁ.fɔj ])[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Néolithique[modifier | modifier le code]

On retrouve des traces de la présence de l’Homme à Aigrefeuille, avec notamment la decouverte de haches polies datant du Néolithique.

Antiquité[modifier | modifier le code]

Pendant l'Antiquité, Aigrefeuille se situe dans le pays des Pictons dans l'Aquitaine seconde. On suppose qu’à l'époque gallo-romaine, il y avait une grande villa romaine aux IIe ‑ IIIe siècle. La culture de la vigne est importée par les Romains.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Aigrefeuille faisait partie des Marches avantagères à la Bretagne. La commune voit au cours du Moyen Âge se développer le tissage avec de nombreux tisserands présents sur la commune. Vers 1250, une commanderie Templière s'est établie dans la commune. Aigrefeuille est alors une seigneurie qualifiée de châtellenie possédée par les seigneurs d'Aigrefeuille. La châtellenie passera successivement aux de Cheverue, aux Heaulme puis aux Charrette de La Gascherie.

Période moderne[modifier | modifier le code]

L'activité meunière se développe autour des XVIe et XVIIe siècles. Des moulins hydrauliques sont construits le long de la Maine. Des moulins à vent sont également implantés sur la commune.

À la Révolution, cette paroisse fut touchée par les guerres de Vendée. En février 1793, des maisons du bourg et la chapelle Saint-Sauveur sont incendiées par les colonnes infernales. De nombreuses victimes civiles sont à déplorer.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

En 1934, Aigrefeuille devient chef-lieu de canton. C’est la même année que la commune change de nom pour devenir Aigrefeuille-sur-Maine.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'azur à trois feuilles d'alisier d'or posées 2 et 1 ; au chef d'hermine.
Commentaires : Aigrefeuille, paroisse en 1156, tire son nom du latin acrifolium : « houx ». Le concepteur du blason trouvant le houx trop « piquant », il le remplaça par des feuilles d'alisier. Le chef d'hermine évoque le blasonnement d'hermine plain de la Bretagne, rappelant l'appartenance passée de la ville au duché de Bretagne. Blason conçu par l'abbé Trochu, dessiné par A. Baudry-Souriau (délibération municipale du 25 octobre 1971).

Politique et administration[modifier | modifier le code]

L'article histoire des maires de France retrace l'évolution des modalités d'élection ou de nomination des maires de la commune.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1989 2014 Jean-Yves Templier[Note 1] Divers gauche  
2014 en cours Jean-Guy Cornu Divers droite cadre dans le BTP
Les données manquantes sont à compléter.

La mairie se situe au 29, avenue de la Vendée.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le classement établi par l'Insee, Aigrefeuille-sur-Maine est une commune faisant partie de la couronne d'un grand pôle, dans l'aire urbaine de Nantes[5] et l'espace urbain de Nantes-Saint-Nazaire[6].

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 3 372 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 500 585 871 1 260 1 275 1 325 1 369 1 422 1 427
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 492 1 513 1 554 1 485 1 458 1 442 1 390 1 385 1 391
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 310 1 280 1 226 1 103 1 102 1 073 1 061 1 065 1 062
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
1 076 1 280 1 489 1 829 1 987 2 152 2 431 2 564 3 320
2011 - - - - - - - -
3 372 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2004[8]. , pour le recensement de 1836, archives départementales de la Loire-Atlantique[9], pour le recensement 2005 : base Cassini de l'EHESS)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (16,4 %) est en effet inférieur au taux national (22,7 %) et au taux départemental (20,8 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (50,9 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,9 %).

Pyramide des âges à Aigrefeuille-sur-Maine en 2009 en pourcentage[10]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
1,0 
4,7 
75 à 89 ans
7,2 
9,3 
60 à 74 ans
10,4 
17,0 
45 à 59 ans
14,7 
26,9 
30 à 44 ans
27,2 
13,8 
15 à 29 ans
13,2 
28,1 
0 à 14 ans
26,3 
Pyramide des âges du département de la Loire-Atlantique en 2009 en pourcentage[11]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
1,0 
5,6 
75 à 89 ans
9,1 
12,1 
60 à 74 ans
13,4 
20,1 
45 à 59 ans
19,7 
21,3 
30 à 44 ans
20,1 
20,1 
15 à 29 ans
18,5 
20,5 
0 à 14 ans
18,3 

Économie[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'un parc d'activités[12] :

  • Le Parc d'Activités du Haut Coin

Aigrefeuille-sur-Maine se situe dans le vignoble du Muscadet et produit le Muscadet-sèvre-et-maine (AOC).

  • Données statistiques sur l'emploi (Insee 2006)[13]:
Population Actifs (15/64 ans) Actifs occupés chômeurs Taux d'activité (%) Taux de chômage (%)
2431 1168 1110 58 79,1 5,0
Source : Données statistique sur l'emploi (Insee 2006)[13]:

Vie locale[modifier | modifier le code]

Services publics[modifier | modifier le code]

La commune dispose d'un bureau de poste. La sécurité est assurée par la gendarmerie et par le centre de secours pompiers d'Aigrefeuille-sur-Maine.

Santé[modifier | modifier le code]

Pour les soins, la commune possède notamment une maison médicale (regroupant plusieurs docteurs et praticiens), un centre de soins infirmiers, une pharmacie et deux services de taxis-ambulances.

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

La communauté de Communes de la Vallée de Clisson gère la collecte de la commune. Il y a une collecte hebdomadaire des ordures ménagères. Une collecte des ordures issues du tri sélectif a lieu deux fois par mois. La déchèterie dont dépend la commune se situe à Remouillé. Aigrefeuille-sur-Maine accueille depuis deux ans le festival écologique nature en fête.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Aigrefeuille-sur-Maine est rattachée à l'Académie de Nantes.

Écoles maternelles et primaires[modifier | modifier le code]

La commune possède deux écoles (à la fois maternelle et primaire)[14] :

Collèges[modifier | modifier le code]

La commune possède deux collèges :

  • Collège privé de la Maine
  • Collège public d'Aigrefeuille-sur-Maine

Autre[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Les infrastructures[modifier | modifier le code]

Plusieurs équipements :

  • Complexe des Richardières (salle polyvalente, salle de sports, terrains de tennis et football, skate park, boulodrome)

Les clubs[modifier | modifier le code]

Aigrefeuille-sur-Maine dispose d'un large panel d'associations sportives :

Deux sentiers pédestres permettent de découvrir la commune: Entre Bourg et Maine propose au visiteur de parcourir des hameaux typiques de tisserands, les bords de rivière et ses moulins, les chemins à travers vignes et le bois du Plessis. L'autre, Circuit de clocher à clocher, permet au visiteur de découvrir le sentier longeant la Maine dans un parcours reliant les églises de Remouillé et Aigrefeuille-sur-Maine[17].

  • Tennis : Tennis Club d'Aigrefeuille

Évènements[modifier | modifier le code]

En 2009 est né le Festival Millefeuille organisé par l'association Festi'maine en collaboration avec Millefeuille Production. Cet événement est organisé deux fois par an, proposant ainsi un concert orienté rock, ska, punk, reggae en février ou mars et le second en octobre. Le festival se déroule dans la salle des Richardières.

Pour la première édition, à l'affiche le 24 octobre : Tribal Tive Sound, Beng Beng Cocktail, Trouble Every Day, General Fiasco et Flo.

À l'affiche du 13 mars 2010 : Canisquare, Goodbye Horses, Holy Mushroom, Route Sans Frontière, Stinky Bollocks et Malatesta. Le Festival Millefeuille se déroule ensuite sur deux jours, les 29 et le 30 octobre. La soirée d'ouverture s'est déroulée au bar de L'auberge du Grand Cerf et la seconde dans la salle des Richardières. À l'affiche Jaya The Cat (en), Union Jack, General Fiasco, Wank For Peace, Stinky Bollocks, Limon Comeback, The Jodhpurs.

En 2011 un concert de soutien au festival est organisé le 26 février avec : P.O Box, Babiroussa, Beng Beng Cocktail, Nervous Breakdown.

Cultes[modifier | modifier le code]

culte catholique

Aigrefeuille-sur-Maine fait partie de la paroisse catholique Saint-Gabriel qui comporte d'autres communautés : Le Bignon, Geneston, Montbert, La Planche, Remouillé et Vieillevigne.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Lieux de culte[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Église Notre-Dame-de-l'Assomption
  • Chapelle Saint-Sauveur, suite à une apparition, la chapelle est construite et bénie en 1714. Elle est détruite par les colonnes infernales. Elle est reconstruite en 1804.
  • Croix et calvaires
  • Niches à madone

Demeures et châteaux[modifier | modifier le code]

  • Parc du Plessis et les vestiges de son château (XIXe siècle)
  • La Guidoire : château et orangerie (XVIIIe siècle), ancien siège de la seigneurie d'Aigrefeuille.
  • La Savarière : maison bourgeoise et dépendances (XIXe siècle)
  • Presbytère (1760)

Autre patrimoine[modifier | modifier le code]

  • Moulins à eau et chaussées ; avec notamment les moulins Guidreau (XVIIe ‑ XVIIIe siècle), Le Reuzard (XVIIe siècle), Les Épinettes (XIXe siècle). La présence de nombreux moulins témoigne de l'activité meunière sur la commune.
  • Vestiges de Moulins à vent
  • Maisons de tisserands
  • Lavoirs

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Réélu en 1995, 2001 et 2008.
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Notice du Sandre sur Aigrefeuille-sur-Maine, consultée le 27/08/09
  2. climat de la Loire-Atlantique
  3. nantes.fr Climat
  4. « Villes bretonnes, noms gallo », Geobreizh (consulté le 18 mars 2013)
  5. « Zonage en aires urbaines 2010 de Nantes (008) », sur insee.fr, Insee (consulté le 26 décembre 2012).
  6. « Carte thématique », sur statistiques-locales.insee.fr, Insee (consulté le 27 décembre 2012) ; cheminement : sur la petite carte de France, centrer la zone de recherche sur la Loire-Atlantique, puis, dans les menus déroulant en haut à droite, choisir Thème territoire et Critère organisation territoriale.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011
  9. « Aigrefeuille-sur-Maine 1836 », sur Archinoë, portail d'indexation collaborative, archives départementales de la Loire-Atlantique (consulté le 31 décembre 2012).
  10. « Résultats du recensement de la population - Aigrefeuille-sur-Maine - POP T3 - Population par sexe et âge en 2009 », sur recensement-2009.insee.fr, Insee (consulté le 10 décembre 2012).
  11. « Résultats du recensement de la population de la Loire-Atlantique - POP T3 - Population par sexe et âge en 2009 », sur recensement-2009.insee.fr, Insee (consulté le 10 décembre 2012).
  12. http://www.aigrefeuillesurmaine.com/module-Contenus-viewpub-tid-2-pid-30.html
  13. a et b http://www.insee.fr/fr/ppp/bases-de-donnees/recensement/resultats/chiffres-cles/n3/44/n3_44002.pdf
  14. http://www.aigrefeuillesurmaine.com/module-Contenus-viewpub-tid-2-pid-13.html
  15. site de l'école privée Notre Dame
  16. club pongiste aigrefeuillais
  17. Vallée de Clisson - Communauté de Communes de la Vallée de Clisson: Randonnées
  18. « Notice no PA44000038 », base Mérimée, ministère français de la Culture