Orangerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une orangerie est un bâtiment clos, doté de vastes fenêtres et d'un chauffage dans lequel on abrite, pendant la mauvaise saison, les agrumes plantés dans des bacs ou pots ainsi que d'autres végétaux craignant le gel. En Italie, pays qui en lança la mode sous la Renaissance en vitrant les arcades où on les entreposait, elle est appelée limonaia.

Le terme « orangerie » désignait autrefois également les plantations d'orangers, que l'on appelle maintenant des « orangeraies ».

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La hauteur sous plafond des orangeries est calculée de telle manière que les plus grands sujets (palmiers) du jardin d'été « hors-sol » puissent y séjourner. Cette grande hauteur permet, également, d'obtenir une régulation thermique optimum. Les orangeries sont implantées, face au sud. L'hiver, lorsque le Soleil est bas, il apporte à la pièce sa lumière directe et sa chaleur. L'été, lorsque le Soleil est haut, à l'aplomb du bâtiment, il n'entre pas directement dans celui-ci. Ainsi, la température d'une orangerie conçue selon les règles de l'art, est maintenue à l'optimum en toute saison.

Exemples d'orangeries[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive de quelques orangeries actuelles ou ayant existé :

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :