Tisserand (métier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un tisserand vers 1568

Un tisserand est un artisan qui tisse divers types de fils pour en faire des étoffes.

En tapisserie, le tisserand est un créateur d'œuvres textiles, tissées, qui en assure lui-même le tissage[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Certaines traces indiquent que les premiers tisserands remontent au Paléolithique. Les tisserands du Néolithique nous ont laissé des textiles qui ont été retrouvés, par exemple, en Suisse, dans les vestiges d'habitations sur pilotis, ou dans les fouilles de Fayum, en Égypte. À l'époque sumérienne, ce sont des femmes, esclaves qui pratiquaient ce métier. Elles lavaient la laine dans de l'eau chaude savonneuse puis la séchait. Ensuite, elles battaient les fibres pour en retirer la poussière avant de carder la laine qui était ensuite blanchie et filée. Les fileuses assemblaient les fibres et les torsadaient soit en les frottant entre les paumes de leurs mains soit en utilisant une quenouille. Les esclaves travaillaient ensuite par groupe de trois sur un métier à tisser où elles tendaient les fils puis les croisaient alternativement par dessus et par dessous à angle droit.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le costume et le tissage à travers les siècles ; L. Willems ; Bruges, C. Beyaert, 1949. (OCLC 19057812)
  • Man is a weaver ; Elizabeth Chesley Baity; New York, Viking Press, 1942. (OCLC 1220354)
  • The romance of textiles; the story of design in weaving ; Ethel Lewis; New York, Macmillan, 1937. (OCLC 390805)
  • Les arts du tissu ; Gaston Migeon; Paris, H. Laurens, 1909. (OCLC 1934803)
  • Les Tisserands du pouvoir, Claude Fournier, 1988, Éditions Québec/Amérique, Collection 2 continents. Série Best Sellers, 559 p. ISBN 2890374114

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Le Grand larousse Universel, ISBN 2-03-102564-3 (volume 14), 1993