Boussay (Loire-Atlantique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boussay.
Boussay
Église Sainte-Radegonde-Saint-Sébastien, 1872
Église Sainte-Radegonde-Saint-Sébastien, 1872
Blason de Boussay
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Nantes
Canton Clisson
Intercommunalité Communauté de communes de la vallée de Clisson
Maire
Mandat
Gérard Esnault
2014-2020
Code postal 44190
Code commune 44022
Démographie
Gentilé Boussirons
Population
municipale
2 698 hab. (2011)
Densité 102 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 02′ 42″ N 1° 11′ 07″ O / 47.045, -1.1852777777847° 02′ 42″ Nord 1° 11′ 07″ Ouest / 47.045, -1.18527777778  
Altitude Min. 27 m – Max. 111 m
Superficie 26,45 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte administrative de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Boussay

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte topographique de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Boussay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Boussay

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Boussay
Liens
Site web http://www.boussay.fr/

Boussay est une commune de l'Ouest de la France, dans le département de la Loire-Atlantique (région Pays de la Loire).

La commune fait partie du pays traditionnel de Bretagne et du Pays historique nantais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Situation de la commune de Boussay dans le département de la Loire-Atlantique

Boussay est situé dans la vallée de la Sèvre nantaise, à 31 km à l'ouest de Cholet et 45 km au sud-est de Nantes.

Selon le classement établi par l'Insee en 1999, Boussay était une commune rurale non polarisée (cf. Liste des communes de la Loire-Atlantique).

Le territoire de la commune occupe une indentation de la Loire-Atlantique entre la Vendée et le Maine-et-Loire. Les communes limitrophes de Boussay sont :

Géographie physique[modifier | modifier le code]

Topographie et hydrographie[modifier | modifier le code]

Son territoire est de 2 645 hectares et est placé sur un plateau granitique d'une altitude de 80 mètres de moyenne. La Sèvre nantaise, affluent de la Loire traverse la commune.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de la Loire-Atlantique, est de type tempéré océanique. L'influence de ce climat est largement facilitée par l'estuaire de la Loire et l'absence de relief notable[1]. Les hivers sont doux (min -5 °C / max 10 °C) et pluvieux et les étés relativement beaux et doux également (min 17 °C / max 35 °C). Les pluies sont fréquentes mais peu intenses. Les précipitations annuelles sont d'environ 820 mm[2] et peuvent fortement varier d'une année à l'autre. Les chutes de neige y sont exceptionnelles.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Boussay, située à la limite entre les parlers gallo et poitevin, possède un nom en gallo : Bóczaè (écriture ELG, prononcé [bu.sə ])[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

À la Révolution, cette paroisse est touchée par les guerres de Vendée. En effet, cette commune est attaquée le 22 août 1793 par le général Kléber qui y installe son quartier général.

Emblèmes[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
Écartelé d'azur et d'or : au premier, à un ostensoir d'or ; au deuxième, à une fleur de lys d'azur ; au troisième, à une navette aussi d'azur ; au quatrième, à une gerbe de blé d'or ; au chef d'hermine.
Commentaires : Boussay était des marches communes (ce que symbolise l'ostensoir) ; le lys d'azur est des Thouars ; la navette est une navette de tisserand. Le chef d'hermine évoque le blasonnement d'hermine plain de la Bretagne, rappelant l'appartenance passée de la ville au duché de Bretagne. Blason conçu par l'héraldiste Michel Pressensé (délibération municipale en 1975).

Devise[modifier | modifier le code]

La devise de Boussay : « Labor Et Libertas. »

Politique et administration[modifier | modifier le code]

L'article histoire des maires de France retrace l'évolution des modalités d'élection ou de nomination des maires de la commune.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mai 2008 Daniel Labouère    
mai 2008 en cours Gérard Esnault[Note 1] Divers gauche retraité GrDF
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 2 698 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
4 000 793 1 688 1 651 1 799 1 806 1 846 1 942 2 050
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 124 2 137 2 203 2 047 2 096 2 079 2 094 2 062 1 939
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 811 1 730 1 750 1 628 1 637 1 608 1 591 1 647 1 806
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
2 061 2 106 2 040 2 161 2 316 2 361 2 538 2 548 2 684
2011 - - - - - - - -
2 698 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5]. Pour le recensement de 1836, archives départementales de la Loire-Atlantique[6], pour le recensement 2005 : base Cassini de l'EHESS.)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (21,2 %) est en effet inférieur au taux national (22,7 %) tout en étant toutefois supérieur au taux départemental (20,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,7 % contre 48,7 % au niveau national et 48,5 % au niveau départemental).

Pyramide des âges à Boussay en 2009 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,4 
90 ans ou +
1,1 
6,9 
75 à 89 ans
11,0 
10,7 
60 à 74 ans
12,4 
23,4 
45 à 59 ans
20,8 
19,8 
30 à 44 ans
20,1 
15,1 
15 à 29 ans
15,2 
23,6 
0 à 14 ans
19,4 
Pyramide des âges du département de la Loire-Atlantique en 2009 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
1,0 
5,6 
75 à 89 ans
9,1 
12,1 
60 à 74 ans
13,4 
20,1 
45 à 59 ans
19,7 
21,3 
30 à 44 ans
20,1 
20,1 
15 à 29 ans
18,5 
20,5 
0 à 14 ans
18,3 

Économie[modifier | modifier le code]

On trouve à Boussay une activité principalement artisanale et agricole. La commune dispose de quatre parcs d'activités : la Méchinaudière, le Fromenteau, la Sensive, le Bordage.

Vie locale[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Écologie et recyclage[modifier | modifier le code]

La Communauté de Communes de la Vallée de Clisson gère la collecte de la commune.

Sports[modifier | modifier le code]

La commune de Boussay accueille chaque année le jeudi de l'Ascension le Tournoi International de football de Boussay : le TIB. Il est organisé par l'association Saint-Sébastien de Boussay et regroupe environ une soixantaine d'équipes réparties en 13 groupes et se joue sur 4 terrains  : 2 en herbe (les terrains "A" et "B") et 2 en stabilisé (les terrains "C" et "D"). Le brassage des équipes dans les groupes se fait par la méthode des modulos, méthode issue des recherches mathématiques de Vivien Démésy.

Une semi-remorque fait office de bureau où les officiels se réunissent pour organiser le tournoi, annoncer les groupes et les matchs, et assurer l'animation sonore.

Du point de vue sportif, les communes de Boussay, Gétigné et Torfou se disputent chaque année le titre du tournoi principal.

L'édition 2013 a vu la victoires des Pays-Bois, équipe de la jeunesse boussironne.

L'édition 2014 a vu la victoire de l'équipe des Baronchelli-re-A.

Enseignement[modifier | modifier le code]

Boussay est rattachée à l'Académie de Nantes. La commune compte deux écoles primaires :

  • école privée le Sacré-Cœur
  • école publique le Petit-Prince

Cultes[modifier | modifier le code]

La Paroisse catholique Sainte-Marie du Val De Sèvre regroupe les communautés de Boussay, Clisson, Gétigné, Gorges, Saint Hilaire de Clisson, Monnières et Saint-Lumine-de-Clisson.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Le cadre est agréable en bord de Sèvre nantaise, la commune se prête aux balades et randonnées à pied ou à VTT.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Pierre Bordage, grand écrivain français dans le domaine des littératures de l’imaginaire.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Réélu en 2014.
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. climat de la Loire-Atlantique
  2. nantes.fr Climat
  3. « Villes bretonnes, noms gallo », Geobreizh (consulté le 18 mars 2013)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011
  6. « Boussay 1836 », sur Archinoë, portail d'indexation collaborative, archives départementales de la Loire-Atlantique (consulté le 31 décembre 2012).
  7. « Résultats du recensement de la population - Boussay - POP T3 - Population par sexe et âge en 2009 », sur recensement-2009.insee.fr, Insee (consulté le 10 décembre 2012).
  8. « Résultats du recensement de la population de la Loire-Atlantique - POP T3 - Population par sexe et âge en 2009 », sur recensement-2009.insee.fr, Insee (consulté le 10 décembre 2012).