Équipe cycliste Astana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Astana.
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'équipe de réserve d'Astana, voir Équipe cycliste Astana Continental.
Page d'aide sur l'homonymie Cette équipe ne doit pas être confondue avec l'ancienne équipe cycliste Astana-Würth.
Astana
{{#if:
Image illustrative de l'article Équipe cycliste Astana
Informations
Code UCI AST
Pays Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Création 2007
Budget 12 millions d'€ (2013)[1]
Statut ProTeam
Marque de cycles Specialized
Encadrement
Manager général Alexandre Vinokourov
Directeur sportif Giuseppe Martinelli
Directeur sportif Dmitriy Fofonov
Directeur sportif Jaan Kirsipuu
Directeur sportif Dimitri Sedoun
Directeur sportif Alexandr Shefer
Directeur sportif Gorazd Štangelj
Directeur sportif Sergueï Yakovlev
Directeur sportif Stefano Zanini
Ancien(s) nom(s)
2007- Astana

L’équipe cycliste Astana est une équipe sous licence kazakhe créée en 2007. Le sponsor est un conglomérat d'entreprises kazakhes réunies autour du nom de la capitale du Kazakhstan, Astana. À sa création, elle reprend en partie l'effectif de l'ancienne équipe Liberty Seguros, disparue en 2006 suite à l'affaire de dopage Puerto[2].

Histoire de l'équipe[modifier | modifier le code]

2007 : une première saison marquée par les affaires de dopages[modifier | modifier le code]

Alexander Vinokourov en 2012

L'équipe intègre le circuit ProTour en 2007. Au cours de sa première saison, elle se fait remarquer pour les performances de ses coureurs dans les courses par étapes, notamment dans les contre-la-montre (comme lors de la 13e étape du Tour de FranceAlexandre Vinokourov, Andreas Klöden et Andrey Kashechkin terminent aux première, troisième et quatrième places), mais également pour plusieurs affaires de dopage impliquant les coureurs et l'encadrement de l'équipe.

Le 30 avril, Jef d'Hont, soigneur de l'équipe Telekom de 1992 à 1996, publie Mémoires d'un soigneur, livre dans lequel il révèle les pratiques de dopage au sein de l'équipe Telekom dont Walter Godefroot, le manager d'Astana, était manager à l'époque. D'Hont affirme ainsi que « pour Walter, ce qui ne pouvait pas être détecté lors d'un contrôle anti-dopage n'était pas du dopage[3]. » Godefroot nie et porte plainte contre d'Hont.

Ces affirmations portent les soupçons sur l'équipe qui est non seulement dirigée par Walter Godefroot, mais comprend également dans son effectif plusieurs anciens coureurs de l'équipe Telekom (Alexandre Vinokourov, Andreas Klöden, Matthias Kessler, Eddy Mazzoleni, Paolo Savoldelli, Sergueï Ivanov).

Matthias Kessler est contrôlé positif à la testostérone le 27 juin, d'abord suspendu, puis licencié par l'équipe suite à la confirmation par la contre-expertise de sa positivité.

Eddy Mazzoleni, troisième du Tour d'Italie, est cité (ainsi que Danilo Di Luca) dans l'affaire dite Oil for Drug. Soupçonné d'avoir été en contact avec le Dr Carlo Santuccione qui aurait fourni des produits dopants à des athlètes, Mazzoleni nie tout lien avec le médecin. En juillet, il met fin au contrat le liant à Astana en attendant l'issue de l'affaire[4].

Enfin, après avoir dû s'expliquer peu avant le départ du Tour de France dans un entretien accordé au quotidien L'Équipe sur sa collaboration avec le docteur Michele Ferrari afin répondre aux soupçons de dopage[5], Alexandre Vinokourov est contrôlé positif à la transfusion sanguine suite à sa victoire lors de la 13e étape du Tour de France. L'équipe quitte alors le Tour. Le dopage étant confirmé par la contre-expertise, Astana licencie son leader le 30 juillet et décide de suspendre ses activités pendant un mois.

Le 8 août 2007, l'équipe annonce que Andrey Kashechkin a été contrôlé positif à la transfusion sanguine homologue. Le contrôle a eu lieu le 1er août 2007 en Turquie. Suspendu dans un premier temps[6], il est licencié le 31 août après la contre-expertise confirmant la première analyse[7].

En octobre, Johan Bruyneel, ancien directeur sportif de l'équipe Discovery Channel annonce qu'il sera le manager d'Astana en 2008[8].

2008 : les Tours d'Italie et d'Espagne de Contador, le retour d'Armstrong[modifier | modifier le code]

Malgré l'arrivée de Johan Bruyneel et d'Alberto Contador, les organisateurs de courses, comme la société du Tour de France refusent d'inviter l'équipe Astana en raison des affaires de dopage. Néanmoins, l'année 2008 est excellente. Initialement non autorisée à courir le Tour d'Italie, l'équipe a été autorisée à y participer moins d'une semaine avant le départ. En dépit du changement d'organisation qui en a découlé, elle parvient à mener Alberto Contador à la victoire.

En revanche, le Tour d'Espagne était un objectif pour l'équipe et Alberto Contador depuis le début de l'année. Celui-ci remporte son troisième grand tour, devançant son coéquipier Levi Leipheimer.

Le 8 septembre 2008, le site internet du magazine Velonews se fait l'écho de rumeurs sur un probable retour en 2009 de Lance Armstrong sous les couleurs de l'équipe Astana pour cinq courses : le Tour de Californie, Paris-Nice, le Tour de Géorgie, le Critérium du Dauphiné libéré et le Tour de France[9]. Démentie par Astana[10], l'information est cependant confirmée le lendemain par Lance Armstrong sur le site de sa fondation, avec pour objectif de gagner un huitième Tour de France[11],[12] et faire la promotion de sa fondation de lutte contre le cancer, mais sans préciser sa future équipe. Le coureur annonce officiellement son retour à la compétition le 24 septembre lors d'une conférence de presse et confirme son engagement avec la formation Astana[13].

2009 : victoires et séparation[modifier | modifier le code]

La saison 2009 démarre fort, avec plusieurs victoires (Tour de Californie, tour de Castille et Leon...). Lors du tour d'Italie, Armstrong finit douzième, Leipheimer sixième. Mais les coureurs enlèvent le nom d'Astana sur leur maillot, en raison de salaires impayés. Les sponsors kazakhs veulent imposer le retour de Alexandre Vinokourov, créateur de l'équipe. Bruyneel et Armstrong recherchent des sponsors pour reprendre l'équipe, mais les Kazakhs payent pour participer au Tour de France, Bruyneel et Armstrong partent après le Tour.

Lors du Tour de France, Astana écrase le début de l'épreuve après avoir remporté largement le contre-la-montre par équipe. Mais de profondes divergences opposent Contador et Armstrong, les deux leaders de l'équipe. Armstrong profite d'une bordure lors de la troisième étape, Contador attaque lors de la première étape de montagne, à Arcalis. Lors de la 15e étape (Pontarlier-Verbier), Contador attaque. Derrière, Kloden roule pour Lance Armstrong. Finalement, Contador le devance d'une minute trente sept secondes. En octobre, l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) dénonce dans un rapport un « traitement privilégié » dont aurait bénéficié l'équipe de la part des officiels de l'UCI durant la course[14].

Voiture de l'équipe durant le Tour de Romandie 2008.

2010 : retour de Vinokourov et des Kazakhs aux commandes[modifier | modifier le code]

Le 21 juillet 2009, Johan Bruyneel confirme qu'il quittera l'équipe Astana à la fin de la saison[15]. Il rejoint l'équipe RadioShack créée par Lance Armstrong, et emmène avec lui la plus grande partie de l'équipe Astana (les principaux coureurs comme Kloden, Leipheimer, Rast... et le directeur sportif Alain Gallopin). Chez Astana, Vinokourov est de retour, et des coureurs sont recrutés pour épauler Contador et Vinokourov : De la Fuente, Tiralongo, Gasparoto, Plaza, Štangelj, Pereiro. Le 25 novembre, la licence ProTour est renouvelée, et Contador annonce qu'il reste en 2010.

2011[modifier | modifier le code]

2012[modifier | modifier le code]

2013[modifier | modifier le code]

2014[modifier | modifier le code]

Le 27 juillet 2014, Vincenzo Nibali remporte le Tour de France avec 8 minutes d'avance.

Encadrement de l'équipe[modifier | modifier le code]

Depuis 2007, plusieurs équipes dirigeantes se sont succédé à la tête de l'équipe Astana.

En 2007, le Suisse Marc Biver est le manager de l'équipe. Il dirigeait précédemment IMG Suisse. La société Zeus qu'il dirige contracte avec la fédération kazakhe de cyclisme, détentrice de la licence ProTour, pour gérer l'équipe Astana jusqu'en 2010. Les quatre directeurs sportifs sont Adriano Baffi, Giovanni Fidanza, Mario Kummer et Alexandr Shefer. Walter Godefroot est conseiller technique. Godefroot et Kummer ont occupé précédemment les fonctions de directeur sportif au sein de l'équipe T-Mobile, dont sont également issus plusieurs coureurs importants de l'équipe. Godefroot quitte l'équipe en juillet. Il estime avoir mis l'équipe sur de bons rails et dit souffrir de maux de dos. Ce départ fait également suite aux révélations de dopage dans l'ancienne équipe Telekom dirigée par Gotefroot[16]. En septembre 2007, la collaboration entre la société Zeus et la fédération kazakhe cesse. Les salaires des coureurs de l'équipe ne sont plus versés. Marc Biver explique ne plus recevoir les fonds nécessaires de la fédération kazakhe. Celle-ci annonce le remplacement Biver par Johan Bruyneel en octobre, après l'avoir contacté dès après le Tour de France. Bruyneel a précédemment dirigé les équipes US Postal et Discovery Channel, et a remporté en tant que manager huit Tours de France : 7 avec Lance Armstrong, et un, en 2007, avec Contador[17] Le litige entre la fédération kazakhe et Biver est porté devant les tribunaux par ce dernier. Le procès est en cours[18].

Johan Bruyneel, manager de l'équipe Astana en 2008 et 2009

Johan Bruyneel prend la tête de l'équipe, via la société Olympus sarl, domiciliée à Pétange au Luxembourg. Il arrive avec une partie des coureurs et de l'encadrement de l'ancienne équipe Discovery Channel, dont les directeurs sportifs Viatcheslav Ekimov et Sean Yates. Le Kazakh Shefer est le seul des directeurs sportifs de 2007 à être encore présent en 2008. Son compatriote Andrei Teteriouk et Alain Gallopin sont recrutés. Teteriouk ne reste qu'une saison. Il est remplacé en 2009 par Dirk Demol, directeur sportif des équipes US Postal et Discovery Channel dirigées par Bruyneel de 2000 à 2007.

Le contrat liant Bruyneel à l'équipe Astana court jusqu'à la fin de l'année 2010. Il quitte cependant l'équipe dès la fin de saison 2009. Il relate après son départ des relations difficiles avec les dirigeants kazakhs, qui émettaient des critiques et des souhaits jugés non pertinents par Bruyneel et son équipe, et effectuaient les versements en retard. Le retour de Vinokourov après deux ans de suspension pour dopage constitue l'évènement décisif de son départ. Bruyneel avait fait de l'absence de Vinokourov et de Kasheshkin une condition de son arrivée au sein d'Astana[19],[20]. Il prend en 2010 la tête de la nouvelle équipe RadioShack, accompagné de douze coureurs de l'équipe et des directeurs sportifs Gallopin, Demol et Ekimov. Yates part également pour rejoindre Team Sky.

Le Français Yvon Sanquer est nommé à la tête de l'équipe Astana pour 2010. À l'exception de Shefer, la totalité de l'encadrement est renouvelé : Giuseppe Martinelli, Guido Bontempi et Dimitri Sedun sont engagés aux fonctions de directeurs sportifs.

Yvon Sanquer n'y reste qu'une saison, étant licencié en fin d'année 2010. Il estime « avoir été mis progressivement à l'écart de la gestion de l'équipe » en cours d'année[21].

Il est remplacé par Giuseppe Martinelli.

À la fin de l'année 2012, Alexandre Vinokourov, fondateur et coureur de l'équipe, met fin à sa carrière de cycliste pro et devient manager général d'Astana.

Résultats et classements[modifier | modifier le code]

Principales victoires[modifier | modifier le code]

Ce tableau liste les victoires majeures de l'équipe.

Date Course Pays Vainqueur
20/03/2007 Tirreno-Adriatico Drapeau de l'Italie Italie Andreas Klöden
12/04/2008 Tour du Pays basque Drapeau de l'Espagne Espagne Alberto Contador
04/05/2008 Tour de Romandie Drapeau de la Suisse Suisse Andreas Klöden
01/06/2008 Tour d'Italie Drapeau de l'Italie Italie Alberto Contador
21/09/2008 Tour d'Espagne Drapeau de l'Espagne Espagne Alberto Contador
11/04/2009 Tour du Pays basque Drapeau de l'Espagne Espagne Alberto Contador
26/07/2009 Tour de France Drapeau de la France France Alberto Contador
14/03/2010 Paris-Nice Drapeau de la France France Alberto Contador
25/04/2010 Liège-Bastogne-Liège Drapeau de la Belgique Belgique Alexandre Vinokourov
15/04/2012 Amstel Gold Race Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Enrico Gasparotto
22/04/2012 Liège-Bastogne-Liège Drapeau de la Belgique Belgique Maxim Iglinskiy
12/03/2013 Tirreno-Adriatico Drapeau de l'Italie Italie Vincenzo Nibali
26/05/2013 Tour d'Italie Drapeau de l'Italie Italie Vincenzo Nibali
27/07/2014 Tour de France Drapeau de la France France Vincenzo Nibali
Victoire annulée par décision du Tribunal arbitral du sport
Date Course Pays Vainqueur
25/07/2010 Tour de France Drapeau de la France France Alberto Contador

Classements UCI[modifier | modifier le code]

L'équipe Astana a été créée en 2007 et a immédiatement intégré le ProTour. Le tableau ci-dessous présente les classements de l'équipe sur ce circuit, ainsi que son meilleur coureur au classement individuel[22].

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2007 12e Drapeau : Allemagne Andreas Klöden (31e)
2008 2e Drapeau : Allemagne Andreas Klöden (3e)
2009 1re Drapeau : Espagne Alberto Contador (1er)
2010 8e[n 1] Drapeau : Kazakhstan Alexandre Vinokourov (11e)[n 2]

En 2011, le Classement mondial UCI devient l'UCI World Tour.

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2011 14e Drapeau : Kazakhstan Alexandre Vinokourov (16e)
2012 10e Drapeau : République tchèque Roman Kreuziger (20e)
2013 5e Drapeau : Italie Vincenzo Nibali (5e)

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

L'équipe Astana a participé à vingt-deux grands tours. Elle en a remporté cinq : le Tour d'Italie et le Tour d'Espagne en 2008, les Tour de France 2009, tous gagnés par Alberto Contador et le Tour d'Italie 2013 et le Tour de France 2014 avec Vincenzo Nibali.

Course Meilleur coureur au
classement individuel
Classements annexes Victoires d'étapes Classement par équipes
Tour d'Italie 2007 Eddy Mazzoleni (3e) 1 : Paolo Savoldelli 4e au temps
Tour de France 2007
Tour d'Italie 2008 Alberto Contador (1er) 2e au temps
2e aux points
Tour d'Espagne 2008 Alberto Contador (1er) Combiné : Alberto Contador 4 : Alberto Contador (2), Levi Leipheimer (2) 4e
Tour d'Italie 2009 Levi Leipheimer (6e) 1re au temps
5e aux points
Tour de France 2009 Alberto Contador (1er) 3 : Alberto Contador (2), contre-la-montre par équipes 1re
Tour d'Espagne 2009 Daniel Navarro (13e) 3e
Tour d'Italie 2010 Alexandre Vinokourov (6e) 14e au temps
9e aux points
Tour de France 2010 Alexandre Vinokourov (16e) 1 : Alexandre Vinokourov 6e
Tour d'Espagne 2010 Josep Jufré (24e) 12e
Tour d'Italie 2011 Roman Kreuziger (6e) Classement par équipes au temps
Classement des jeunes : Roman Kreuziger
1 : Paolo Tiralongo 1re au temps
7e aux points
Tour de France 2011 Rémy Di Grégorio (39e) 19e
Tour d'Espagne 2011 Robert Kišerlovski (18e) 7e
Tour d'Italie 2012 Roman Kreuziger (15e) 2 : Paolo Tiralongo, Roman Kreuziger 4e au temps
15e aux points
Tour de France 2012 Janez Brajkovič (9e) 4e
Tour d'Espagne 2012 Andrey Kashechkin (34e) 1 : Fredrik Kessiakoff 12e
Tour d'Italie 2013 Vincenzo Nibali (1er) 3[n 3] : Vincenzo Nibali 2e au temps
5e aux points
Tour de France 2013 Jakob Fuglsang (7e) 18e
Tour d'Espagne 2013 Vincenzo Nibali (2e) 1 : contre-la-montre par équipes 3e
Tour d'Italie 2014 Fabio Aru (3e) 1 : Fabio Aru 6e au temps
19e aux points
Tour de France 2014 Vincenzo Nibali (1er) 4 : Vincenzo Nibali 6e
Tour d'Espagne 2014 2 : Fabio Aru

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Astana en 2014[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Coureur Date de naissance Nationalité Équipe 2013
Valerio Agnoli 6 janvier 1985 Drapeau de l'Italie Italie Astana
Fabio Aru 3 juillet 1990 Drapeau de l'Italie Italie Astana
Borut Božič 8 août 1980 Drapeau de la Slovénie Slovénie Astana
Janez Brajkovič 18 décembre 1983 Drapeau de la Slovénie Slovénie Astana
Aleksandr Dyachenko 17 octobre 1983 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana
Daniil Fominykh 28 août 1991 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana Continental
Jakob Fuglsang 22 mars 1985 Drapeau du Danemark Danemark Astana
Enrico Gasparotto 22 mars 1982 Drapeau de l'Italie Italie Astana
Francesco Gavazzi 1er août 1984 Drapeau de l'Italie Italie Astana
Andriy Grivko 7 août 1983 Drapeau de l'Ukraine Ukraine Astana
Dmitriy Gruzdev 13 mars 1986 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana
Andrea Guardini 12 juin 1989 Drapeau de l'Italie Italie Astana
Jacopo Guarnieri 14 août 1987 Drapeau de l'Italie Italie Astana
Evan Huffman 7 janvier 1990 Drapeau des États-Unis États-Unis Astana
Maxim Iglinskiy 18 avril 1981 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana
Valentin Iglinskiy[n 4] 12 mai 1984 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan AG2R La Mondiale
Arman Kamyshev 14 mars 1991 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana
Tanel Kangert 11 mars 1987 Drapeau de l'Estonie Estonie Astana
Fredrik Kessiakoff 17 mai 1980 Drapeau de la Suède Suède Astana
Mikel Landa 13 décembre 1989 Drapeau de l'Espagne Espagne Euskaltel Euskadi
Alexey Lutsenko 7 septembre 1992 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana
Dmitriy Muravyev[n 5] 2 novembre 1979 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana
Vincenzo Nibali 14 novembre 1984 Drapeau de l'Italie Italie Astana
Michele Scarponi 25 septembre 1979 Drapeau de l'Italie Italie Lampre-Merida
Paolo Tiralongo 8 juillet 1977 Drapeau de l'Italie Italie Astana
Ruslan Tleubayev 7 mars 1987 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana
Alessandro Vanotti 16 septembre 1980 Drapeau de l'Italie Italie Astana
Lieuwe Westra 11 septembre 1982 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Vacansoleil-DCM
Andrey Zeits 14 décembre 1986 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana
Stagiaire Date de naissance Nationalité Équipe 2014
Maxat Ayazbayev 27 janvier 1992 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana Continental
Ilya Davidenok 19 avril 1992 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana Continental
Bakhtiyar Kozhatayev 28 mars 1992 Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan Astana Continental

Victoires[modifier | modifier le code]

Date Course Pays Classe Vainqueur
01/03/2014 3e étape du Tour de Langkawi Drapeau de la Malaisie Malaisie 03 2.HC Drapeau : Italie Andrea Guardini
08/03/2014 10e étape du Tour de Langkawi Drapeau de la Malaisie Malaisie 03 2.HC Drapeau : Italie Andrea Guardini
30/03/2014 7e étape du Tour de Catalogne Drapeau de l'Espagne Espagne 01 WT Drapeau : Pays-Bas Lieuwe Westra
25/04/2014 4e étape du Tour du Trentin Drapeau de l'Italie Italie 03 2.HC Drapeau : Espagne Mikel Landa
25/05/2014 15e étape du Tour d'Italie Drapeau de l'Italie Italie 01 WT Drapeau : Italie Fabio Aru
14/06/2014 7e étape du Critérium du Dauphiné Drapeau de la France France 01 WT Drapeau : Pays-Bas Lieuwe Westra
24/06/2014 Championnat du Kazakhstan du contre-la-montre Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan 09 CN Drapeau : Kazakhstan Daniil Fominykh
28/06/2014 Championnat d'Italie sur route Drapeau de l'Italie Italie 09 CN Drapeau : Italie Vincenzo Nibali
06/07/2014 2e étape du Tour de France Drapeau de la France France 01 WT Drapeau : Italie Vincenzo Nibali
14/07/2014 10e étape du Tour de France Drapeau de la France France 01 WT Drapeau : Italie Vincenzo Nibali
18/07/2014 13e étape du Tour de France Drapeau de la France France 01 WT Drapeau : Italie Vincenzo Nibali
24/07/2014 18e étape du Tour de France Drapeau de la France France 01 WT Drapeau : Italie Vincenzo Nibali
27/07/2014 Classement général du Tour de France Drapeau de la France France 01 WT Drapeau : Italie Vincenzo Nibali
07/08/2014 2e étape du Tour du Danemark Drapeau du Danemark Danemark 03 2.HC Drapeau : Italie Andrea Guardini
09/08/2014 4e étape du Tour du Danemark Drapeau du Danemark Danemark 03 2.HC Drapeau : Italie Andrea Guardini
09/08/2014 5e étape du Tour du Danemark Drapeau du Danemark Danemark 03 2.HC Drapeau : Kazakhstan Alexey Lutsenko
11/08/2014 1re étape de l'Eneco Tour Drapeau de la Belgique Belgique 01 WT Drapeau : Italie Andrea Guardini
03/09/2014 11e étape du Tour d'Espagne Drapeau de l'Espagne Espagne 01 WT Drapeau : Italie Fabio Aru
11/09/2014 18e étape du Tour d'Espagne Drapeau de l'Espagne Espagne 01 WT Drapeau : Italie Fabio Aru

Saisons précédentes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éric De Falleur, « Le peloton passé au crible », La Dernière Heure/Les Sports - Supplément cyclisme : le guide de la saison 2013,‎ février 2013, p. 43
  2. Voir l'article sur l'équipe Liberty Seguros/Astana-Würth
  3. Jef d'Hont, Mémoires van een wielerszorger, Van Halewyck, 2007, (ISBN 978-90-5617-777-5) : « Wat niet kon gevonden worden tijdens een dopingcontrole, was voor Walter geen doping. »
  4. « Cyclisme - ITA - Mazzoleni déclare continuer », L'Équipe, 16 juillet 2007.
  5. « Cyclisme - Dopage - Vinokourov s'explique », L'Équipe, 30 juin 2007.
  6. « Cyclisme - Dopage - Au tour de Kashechkin », L'Équipe, 8 août 2007.
  7. Andrej Kashechkin remercié par Astana, Yahoo Sport, 31 août 2007.
  8. Bruyneel confirme son accord avec Astana, Le Soir, 5 octobre 2007.
  9. (en) « Sources: Lance Armstrong coming back », Velonews.com, 8 septembre 2008.
  10. (en) « Astana denies Armstrong return », cyclingnews.com, 9 septembre 2008.
  11. Annonce par Lance Armstrong de son retour
  12. « Cyclisme - Lance Armstrong confirme un retour à la compétition », levif.be, 9 septembre 2008.
  13. « Cyclisme - TDF 2009 - Armstrong avec Astana », L'Equipe.fr, 24 septembre 2008.
  14. « Le traitement de faveur d'Astana sur le Tour 2009 », sur lemonde.fr,‎ 5 octobre 2009 (consulté le 5 octobre 2009)
  15. « Bruyneel : «Astana, c'est fini !» », sur lequipe.fr,‎ 21 juillet 2009 (consulté le 22 juillet 2009)
  16. (en) « Godefroot to stand down after Tour », sur cyclingnews.com,‎ 3 juillet 2007 (consulté le 23 décembre 2009)
  17. (en) « Biver comments on salaries owed to 2007 Astana riders », sur cyclingnews.com,‎ 4 décembre 2007 (consulté le 23 décembre 2009)
  18. « Astana : le grand bêtisier des managers », sur cyclismag.com,‎ 29 août 2009 (consulté le 23 décembre 2009)
  19. (en) « Bruyneel blames Vinokourov for his Astana exit », sur cyclingnews.com,‎ 18 septembre 2009 (consulté le 23 décembre 2009)
  20. (en) « Bruyneel's year of living stressfully », sur cyclingnews.com,‎ 27 octobre 2009 (consulté le 23 décembre 2009)
  21. « Sanquer digère mal son départ », sur lequipe.fr,‎ 15 janvier 2011 (consulté le 15 janvier 2011)
  22. Classements de l'UCI ProTour, sur le site de l'UCI ProTour (consulté le 10 septembre 2009).
  23. (en) « Results - Cycling - Road 2013 - Men Elite Giro d'Italia (ITA) - 18 May 2013 - Stage 14: Cervere - Bardonecchia », sur uci.ch, Union cycliste internationale (consulté le 2 août 2014)
  24. [PDF] (en) « Anti-doping Rule Violations », sur uci.ch, Union cycliste internationale,‎ 17 juillet 2014 (consulté le 2 août 2014)
  25. « Dopage - L'équipe Astana licencie Valentin Igliskiy », sur cyclismactu.net,‎ 10 septembre 2014
  26. « Dmitriy Muravyev quitte le peloton », sur 100pour100-velo.com,‎ 20 juin 2014
Notes
  1. L'équipe figurait en troisième position avant la suspension pour dopage d'Alberto Contador.
  2. Alberto Contador était deuxième du classement avant sa suspension pour dopage.
  3. Mauro Santambrogio, initialement vainqueur de la quatorzième étape du Tour d'Italie 2013, a été déclassé par l'UCI[23],[24]. Vincenzo Nibali, initialement deuxième, est déclaré vainqueur.
  4. Valentin Iglinskiy est licencié le 10 septembre 2014 suite à un contrôle positif à l'EPO datant du 11 août 2014 lors de l'Eneco Tour[25].
  5. Dmitriy Muravyev quitte l'équipe le 20 juin 2014[26].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :