Jakob Fuglsang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jakob Fuglsang
Image illustrative de l'article Jakob Fuglsang
Jakob Fuglsang avant le Grand Prix de Fourmies en 2012
Informations
Nom Fuglsang
Prénom Jakob
Date de naissance 22 mars 1985 (29 ans)
Pays Drapeau du Danemark Danemark
Équipe actuelle Astana
Spécialité Rouleur/Grimpeur
Équipe amateur
2005
2006-2008
Heijdens-Ten Tusscher (VTT)
Cannondale-Vredestein (VTT)
Équipe professionnelle
2006-2008
09.2008-12.2008
2009-2010
2011
2012
2013-
Designa Køkken
CSC Saxo Bank (stagiaire)
Saxo Bank
Leopard-Trek
RadioShack-Nissan
Astana
Principales victoires
2 Championnats

Maillot de champion du Danemark Champion du Danemark du contre-la-montre 2010, 2012
6 courses par étapes

Tour du Danemark 2008, 2009 et 2010
Tour de Slovénie 2009
Tour de Luxembourg 2012
Tour d'Autriche 2012

Jakob Diemer Fuglsang (né le 22 mars 1985 à Genève en Suisse) est un coureur cycliste danois, membre de l'équipe Astana.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professionnel depuis 2005 au sein de l'équipe Designa Køkken, Jakob Fuglsang dispute des compétitions sur route et en VTT. Champion du monde Espoirs de cross-country, il représente le Danemark dans cette discipline aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008. La même année, il se révèle sur route. Il monte sur le podium de trois épreuves françaises (les Trois jours de Vaucluse, la Ronde de l'Oise et Paris-Troyes), puis en août s'impose sur le Tour du Danemark.

En 2009, pour sa première saison au plus haut niveau, il termine 6e du Tour de Catalogne en mai, 6e du Critérium du Dauphiné libéré et gagne le Tour de Slovénie en juin et se succède au palmarès du Tour du Danemark en août. Il est élu cycliste danois de l'année par un panel de journaliste danois cette année-là.

En début de saison 2012, Fuglsang a comme objectif le Tour d'Italie qu'il doit aborder comme leader de l'équipe RadioShack-Nissan[1]. Victime d'une fracture du scaphoïde lors du Tour de Catalogne, il doit renoncer au Giro en raison d'une inflammation à un genou survenue lors du Tour de Romandie[2]. En juin, Fuglsang prend la tête du Tour de Luxembourg au soir de la troisième étape[3] et remporte la course le lendemain avec deux secondes d'avance sur Wout Poels[4]. Victorieux également du championnat du Danemark du contre-la-montre[5], il n'est pas retenu pour le Tour de France. Faisant part de sa déception dans les médias et annonçant que Radioshack-Nissan n'est pas « son premier choix pour la saison prochaine », il est exclu de son équipe à la fin du mois de juin pour toutes les courses de niveau World Tour restantes en 2012[6]. Alors que se déroule la Grande Boucle, Fuglsang participe au Tour d'Autriche. Il y gagne la quatrième étape, disputée en montagne, en solitaire et prend alors la tête du classement général avec 1 minute 12 secondes d'avance sur le deuxième, Danilo Di Luca[7]. Fuglsang reste en tête du classement général jusqu'au bout et s'impose finalement avec 1 minute 24 secondes d'avance sur Steve Morabito[8]. Au milieu du mois d'août, son transfert dans l'équipe Astana est annoncé pour le début de la saison 2013. Le Danois s'engage pour trois saisons[9].

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

3 participations

  • 2009 : 56e
  • 2011 : 11e, vainqueur de la 1re étape (contre-la-montre par équipes), Maillot rouge porteur du maillot rouge pendant 1 jour
  • 2013 : 29e, vainqueur de la 1re étape (contre-la-montre par équipes)

Palmarès en VTT[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jerome Christiaens, « Fuglsang, tout pour le Giro », sur velochrono.fr,‎ 10 janvier 2012
  2. « Fuglsang forfait », sur lequipe.fr,‎ 27 avril 2012
  3. « Tour du Luxembourg (3e étape). Poels gagne, Fuglsang leader », sur ouest-france.fr,‎ 2 juin 2012
  4. « Fuglsang vainqueur final », sur eurosport.fr,‎ 3 juin 2012
  5. Baptiste Bouthier, « Tous les champions nationaux CLM », sur velochrono.fr,‎ 24 juin 2012
  6. (en) « RadioShack-Nissan rules out WorldTour races for Fuglsang », sur cyclingnews.com,‎ 27 juin 2012
  7. « Tour d'Autriche: coup double de Fuglsang », sur rtbf.be,‎ 4 juillet 2012
  8. « Jakob Fuglsang champion d'Autriche », sur rds.ca,‎ 8 juillet 2012
  9. (en) « Guardini and Fuglsang to join pro team Astana in january », sur proteam-astana.com,‎ 16 août 2012
  10. Initialement vainqueur de la course, Anton Rechetnikov est déclassé pour dopage, Jakob Fuglsang récupère donc la 2e place.
  11. (en) « Two Russian U23 riders positive », sur cyclingnews.com,‎ 18 octobre 2007 (consulté le 22 avril 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :