Matthias Kessler

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Matthias Kessler
Image illustrative de l'article Matthias Kessler
Matthias Kessler en 2005 sous les couleurs de la T-Mobile Team
Informations
Nom Kessler
Prénom Matthias
Date de naissance 16 mai 1979 (35 ans)
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Équipe professionnelle
2000-2003
2004-2006
2007
Telekom
T-Mobile
Astana
Principales victoires
1 étape dans les grands tours
Tour de France (1 étape)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kessler.

Matthias Kessler (né le 16 mai 1979 à Nuremberg) est un coureur cycliste allemand. Professionnel au sein de l'équipe Telekom, devenue T-Mobile, de 2000 à 2006, puis de l'équipe Astana, il a remporté quatre courses dont une étape du Tour de France 2006, et a obtenu plusieurs places d'honneur lors des classiques ardennaises.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professionnel depuis fin 1999 avec l'équipe Deutsche Telekom, rebaptisée T-Mobile en 2004. En 2007, il rejoint la formation kazakhe Astana. Mathias Kessler a attendu 2001 pour faire ses preuves au plus haut niveau. Il est devenu un très bon coureur notamment sur les classiques ardennaises, il a pris la troisième place de la Flèche wallonne en 2004 notamment. Il est aussi le principal coéquipier d' Andreas Klöden sur le Tour de France. En 2004, alors équipier de ce dernier et échappé dans la 10e étape Limoges - St-Flour, il chute lourdement contre un poteau au bord de la route, chute spectaculaire sans gravité, mais qui le forcera tout de même à abandonner. En 2006, il remporte la 3e étape du Tour légèrement détaché en attaquant dans le Cauberg. La veille, il s´était fait reprendre par le peloton a 50 mètres de la ligne d´arrivée. Dans la vie, il est ami avec son ancien leader Jan Ullrich et ses coéquipiers Alexandre Vinokourov et Andreas Klöden.

En avril 2007, il fait l'objet d'un contrôle anti-dopage positif à la testostérone, la veille de la Flèche wallonne dont il prend la quatrième place. L'annonce de ce résultat à la fin du mois de juin conduit l'équipe Astana à le suspendre provisoirement[1] puis à le licencier après que la contre-expertise a confirmé le premier résultat[2]. En janvier 2008, le Comité olympique suisse prononce à son encontre une suspension de deux ans à compter du 27 juillet 2007[3]. Il est déclassé de la Flèche wallonne.

À l'issue de sa suspension, Kessler ne retrouve pas d'équipe et met un terme à sa carrière. Le 14 janvier 2010, il est victime d'une grave chute à l'entraînement, dûe à une collision avec un chat, et souffre d'un traumatisme crânien[4]. Après tombé dans le coma pendant plusieurs mois, il en garde une paralysie partielle de la jambe et du bras droit.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

4 participations

  • 2001 : 23e du classement général
  • 2002 : 25e du classement général
  • 2005 : 25e du classement général
  • 2006 : 72e du classement général

Tour de France[modifier | modifier le code]

4 participations

  • 2003 : 49e du classement général
  • 2004 : abandon lors de la 11e étape
  • 2005 : 57e du classement général
  • 2006 : 54e du classement général et vainqueur d'étape

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

2 participations

  • 2000 : 102e du classement général
  • 2002 : 47e du classement général

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Kessler contrôlé positif », sur dhnet.be,‎ 27 juin 2007 (consulté le 20 septembre 2009)
  2. « Astana licencie l'Allemand Matthias Kessler », sur dhnet.be,‎ 13 juillet 2007 (consulté le 20 septembre 2009)
  3. « Violations du règlement antidopage - Liste des coureurs et sanctions: 2008 » [PDF], sur uci.ch (consulté le 19 septembre 2009)
  4. (en) « Kessler in critical condition after Mallorca crash », sur cyclingnews.com,‎ 14 janvier 2010 (consulté le 14 janvier 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :