Jesús Hernández Blázquez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jesús Hernández et Blázquez.
Jesús Hernández Blázquez
Image illustrative de l'article Jesús Hernández Blázquez
Jesús Hernández Blázquez en 2009
Informations
Nom Jesús Hernández Blázquez
Date de naissance (33 ans)
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Équipe actuelle Tinkoff-Saxo
Équipes amateurs
2000-2001
2002
2008
Iberdrola-Loina
Würth-ONCE
?
Équipes professionnelles
09.2002-12.2002
2004
2005
2006-2007
2009-2010
2011
01.2012-06.2012[n 1]
06.2012-12.2012[n 2]
2013
2014-
ONCE-Eroski (stagiaire)
Liberty Seguros
Liberty Seguros-Würth
Relax-Gam
Astana
Saxo Bank-Sungard
Saxo Bank
Saxo Bank-Tinkoff Bank
Saxo-Tinkoff
Tinkoff-Saxo

Jesús Hernández Blázquez est un coureur cycliste espagnol né le à Avila. Il est membre de l'équipe Tinkoff-Saxo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Jesús Hernández pratique le cyclisme durant son enfance. Il habite alors à Parla, au sud de Madrid, et compte parmi ses compagnons d'entraînement Alberto Contador, qui réside près de chez, à Pinto. En 2000, à l'âge de 18 ans, Jesús Hernández part à Azpeitia, au Pays basque, pour courir dans l'équipe amateur Iberdrola-Loina, « filiale » de l'équipe professionnelle ONCE-Deutsche Bank dirigée par Manolo Saiz. Il y côtoie Joaquim Rodríguez, Xavier Florencio. En 2001, Alberto Contador l'y rejoint. Tous deux rejoignent en 2002 l'équipe Würth-ONCE, nouvelle réserve amateur de la ONCE-Eroski[1],[2]. Hernández est stagiaire chez ONCE-Eroski en fin de saison 2002.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Jesús Hernández devient coureur professionnel en 2004 dans l'équipe Liberty Seguros de Manolo Saiz.

En 2006, il rejoint l'équipe continentale professionnelle Relax-Gam. Il participe deux fois au Tour d'Espagne, qu'il ne termine pas. L'équipe Relax-Gam disparaît à la fin de l'année 2007, et Jesús Hernández se trouve sans équipe en 2008. Il continue de s'entraîner durant cette année, parfois avec Alberto Contador. En août, ce dernier présente Hernández à Johan Bruyneel, manager de l'équipe Astana dont il est membre, et qui l'engage[1],[3].

Jesús Hernández redevient ainsi professionnel en 2009 chez Astana. Il participe au Tour d'Espagne 2009, qu'il termine à la 19e place, avec notamment une arrivée à Avila en 9e position. En 2010, il participe à la victoire de Contador au Tour de France.

En 2011, il rejoint l'équipe Saxo Bank-Sungard, à la demande de Contador qui en devient le leader, en compagnie de Benjamín Noval et Daniel Navarro[4],[5]. Il prend part au Tour d'Italie, que remporte Contador.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 2001
    • Pentekostes Saria
    • Subida a Urraki
    • 2e de l'Insalus Saria

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

4 participations

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

1 participation

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

5 participations

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2006 2007 2008 2009
Classement mondial UCI 207e[6]
UCI Europe Tour 561e[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2012 au 29 juin 2012
  2. Du 30 juin 2012 au 31 décembre 2012

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) «Por Contador lo doy todo», sur elcorreo.com,‎ (consulté le 23 juillet 2011)
  2. (es) « El vivero de Manolo Saiz: 46 profesionales », sur biciciclismo.com,‎ (consulté le 23 juillet 2011)
  3. (en) « Hernández on form for Armstrong, loyal to Contador », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 23 juillet 2011)
  4. (en) « Saxo Bank-SunGard signs Contador's top Spaniards », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 23 juillet 2011)
  5. (en) « Saxo Bank Sungard », sur cyclingnews.com (consulté le 23 juillet 2011)
  6. « Classement Mondial UCI 2009 », sur uci.ch, UCI,‎ (consulté le 24 mars 2012)
  7. « Classements Route UCI 2005-2006 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :