Andriy Grivko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andriy Grivko
Image illustrative de l'article Andriy Grivko
Andriy Grivko lors du Critérium du Dauphiné 2011
Informations
Nom Grivko
Prénom Andriy
Date de naissance 7 août 1983 (1983-08-07) (30 ans)
Pays Ukraine Ukraine
Équipe actuelle Astana
Spécialité Polyvalent
Équipe professionnelle
2005
2006-2008
2009
2010-
Domina Vacanze
Team Milram
ISD-Neri
Astana
Principales victoires
6 championnats

Maillot de champion d'Ukraine Champion d'Ukraine du contre-la-montre 2005, 2006, 2008, 2009 et 2012

Maillot de champion d'Ukraine Champion d'Ukraine sur route 2012

Andriy Grivko (né le 7 août 1983 à Simferopol, en RSS d'Ukraine (Union soviétique), est un coureur cycliste ukrainien. Sportif professionnel depuis 2005, il fut membre des équipes Team Milram et ISD-Neri avant de rejoindre en 2010 Astana. Il a notamment été champion d'Ukraine du contre-la-montre en 2005, 2006, 2008, 2009 et 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Coureur amateur prometteur, vainqueur de plusieurs courses de niveau international comme le Giro delle Regioni, Grivko passe professionnel en 2005 dans l'équipe Domina Vacanze. Il se fait rapidement remarquer par ses qualités de rouleur, remportant dès sa première saison le Championnat d'Ukraine du contre-la-montre et terminant 2e de Florence-Pistoia. Il participe à son premier Tour de France, qu'il termine à la 78e place.

En 2006, l'équipe Domina Vacanze devient Team Milram. Andriy Grivko se montre également à l'aise sur les parcours plus vallonnés. Il termine ainsi 3e du Critérium international, derrière Ivan Basso et Erik Dekker, et 3e du Grand Prix Miguel Indurain. Il remporte également pour la deuxième fois consécutive le Championnat d'Ukraine du contre-la-montre. Durant le Tour de France, il fait partie lors de la 13e étape de l'échappée de cinq coureurs qui arrive avec près de 30 minutes d'avance sur le peloton et permet à l'Espagnol Óscar Pereiro d'être le vainqueur surprise de ce Tour[1],[2].

En 2007, Grivko est troisième du contre-la-montre par équipes d'Eindhoven avec Milram. Il échoue à la neuvième place du championnat national du contre-la-montre et dispute à nouveau le Tour de France. Il se classe 14e de l'Eneco Tour, 22e du championnat du monde du contre-la-montre, et neuvième de Florence-Pistoia. En 2008, il réalise de bonnes courses de préparation en Afrique du Sud, et remporte une troisième victoire sur le championnat d'Ukraine du contre-la-montre. Aux Jeux olympiques de Pékin, il prend la 32e place du contre-la-montre, à près de six minutes du vainqueur Fabian Cancellara. Il dispute également la course en ligne, qu'il ne termine pas. En septembre 2008, Grivko termine 5e du championnat du monde sur route, puis remporte sur Florence-Pistoia sa première victoire internationale en tant que coureur professionnel.

En 2009, Grivko rejoint la nouvelle équipe ISD, dont il est la principale recrue avec Giovanni Visconti[3]. Il devient pour la quatrième fois champion d'Ukraine du contre-la-montre. Il se classe 22e du Tour d'Italie.

En 2010, il est recruté par l'équipe kazakh Astana. Il se classe deuxième des Trois jours de La Panne. Il participe au Tour de France, que remporte son leader Alberto Contador. Celui-ci quitte l'équipe en 2011. Grivko participe à nouveau au Tour en 2011, cette fois aux côtés d'Alexandre Vinokourov et de Roman Kreuziger. Après l'abandon sur chute de Vinokourov, l'objectif de l'équipe Astana est de gagner une étape. Lors de la 11e étape, Andriy Grivko figure dans un groupe de six échappés repris à quelques kilomètres de l'arrivée[1]. En fin de saison, Grivko prend la huitième place du nouveau Tour de Pékin.

En 2012, Grivko prend la cinquième place du Tour de Belgique. Quelques jours plus tard, il est troisième du prologue du Critérium du Dauphiné, à deux secondes du vainqueur Luke Durbridge. Fin juin, il s'adjuge les deux titres de champion d'Ukraine, en contre-la-montre et en course en ligne. Il dispute ensuite le Tour de France. Dixième du prologue, il termine à la 43e place du classement général. Il forme avec Dmytro Krivtsov l'équipe d'Ukraine lors de la course en ligne des Jeux olympiques de Londres. Il en prend la 17e place, dans le premier groupe arrivé après le vainqueur, Alexandre Vinokourov. En septembre, il participe aux championnats du monde dans le Limbourg néerlandais. Avec ses coéquipiers d'Astana, il prend la onzième place du nouveau championnat du contre-la-montre par équipes de marques. Il représente ensuite l'Ukraine au contre-la-montre individuel, avec Mykhailo Kononenko. Il en prend la onzième place, à 2 minutes 43 secondes du vainqueur Tony Martin. Il dispute ensuite la course en ligne, qu'il termine à la 31e place.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Grivko says that Astana will keep fighting in the name of Vinokourov », sur cyclingnews.com,‎ 14 juillet 2011 (consulté le 14 juillet 2011)
  2. (en) « Experience calls: Voigt claims the day », sur cyclingnews.com,‎ 15 juillet 2006 (consulté le 14 juillet 2011)
  3. (en) « Visconti and Grivko to lead Italian-Ukrainian team », sur cyclingnews.com,‎ 29 septembre 2008 (consulté le 16 octobre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :