Vendenheim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Bas-Rhin
Cet article est une ébauche concernant une commune du Bas-Rhin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Vendenheim
Image illustrative de l'article Vendenheim
Blason de Vendenheim
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Bas-Rhin (Strasbourg)
Arrondissement Strasbourg
Canton Brumath
Intercommunalité Strasbourg Eurométropole
Maire
Mandat
Philippe Pfrimmer
2014-2020
Code postal 67550
Code commune 67506
Démographie
Gentilé Fédinois(e)
Population
municipale
5 557 hab. (2014)
Densité 350 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 40′ 06″ nord, 7° 42′ 50″ est
Altitude Min. 131 m – Max. 181 m
Superficie 15,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte administrative du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Vendenheim

Géolocalisation sur la carte : Bas-Rhin

Voir sur la carte topographique du Bas-Rhin
City locator 14.svg
Vendenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vendenheim

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vendenheim
Liens
Site web www.mairie-vendenheim.fr

Vendenheim (prononcé [vɛndənaɪm] ; en alsacien Vangene) est une commune française située dans le département du Bas-Rhin, en région Grand Est.

Cette commune se trouve dans la région historique et culturelle d'Alsace.

Ses habitants sont appelés les Fédinois.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située à douze kilomètres au nord de Strasbourg, le long du canal de la Marne au Rhin. Ce village encore rural dans les années 1960, avec de nombreuses exploitations agricoles, est devenu une ville résidentielle. Vendenheim comprend une importante zone commerciale périphérique, qu'elle partage avec Lampertheim et Mundolsheim.

Infrastructures de transport[modifier | modifier le code]

Entre Eckwersheim et Vendenheim, le Grand Contournement Ouest de Strasbourg devrait passer à proximité des maisons (voir Eckwersheim#Infrastructures de transport).

À terme, la ville de Vendenheim devrait être reliée au centre de la principale métropole régionale via le tramway de Strasbourg. En outre, la ville sera le terminus nord d'une ligne allant à Wolfisheim via la Gare centrale et le centre-ville de Strasbourg[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de la ville est mentionné pour la première fois autour du VIIIe siècle.

Héraldique[modifier | modifier le code]


Blason de Vendenheim

Les armes de Vendenheim se blasonnent ainsi :
« Coupé : au premier de gueules à la bande d'argent côtoyée de deux cotices fleuronnées du même, au second d'argent au croissant de gueules. »[2].

Économie[modifier | modifier le code]

Vendenheim partage avec Mundolsheim et Lampertheim le Parc commercial Strasbourg Nord, l'une des plus importantes zones commerciales de France.

Énergie[modifier | modifier le code]

La raffinerie de Reichstett, aujourd'hui arrêtée, se trouve également en majeure partie sur le territoire de la commune. Elle pourrait connaître une reconversion marquée du sceau des énergies renouvelables, puisque la commission d'enquête s'est déclarée favorable à l'exploitation de la géothermie profonde par la société Fonroche Énergie[3] (cependant que les communes de Reichstett, la plus proche du site géothermique profond, et de Vendenheim -sur le territoire de laquelle le projet se ferait- s'y sont déclarées opposées[4]). La préfecture a autorisé le forage géothermique le 13 avril 2016[5].

La société Fonroche va forer deux puits d'environ 4 km de profondeur d'ici juin 2017, cependant que la société Brownfields est chargée de dépolluer le sol de l'ancienne raffinerie[6]. L'association PREE reste vigilante[7].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[8] :

  • total des produits de fonctionnement : 6 402 000 €, soit 1 140 € par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 5 514 000 €, soit 982 € par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 2 744 000 €, soit 489 € par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 1 642 000 €, soit 292 € par habitant ;
  • endettement : 1 824 000 €, soit 325 € par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 17,31 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 19,50 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 55,45 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1848 1860 Jean-Baptiste Kieffer    
1860 1860 Valentin Buhrel    
1870 1885 Jean-Georges Schladenhaufen    
1885 1919 Jean Bastian    
1919 1940 Georges Waltz    
1940 1942 André Buhrel    
1942 1944 Charles Hackius    
novembre 1944 novembre 1944 Georges Schuster    
1944 1945 Joseph Klein    
1945 1977 Jean Holweg    
1977 1995 Théodore Steck    
1995 2001 Joseph Steinmetz    
2001 2014 Henri Bronner    
2014 en cours Philippe Pfrimmer    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du début des années 2000, les populations légales des communes sont publiées annuellement. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[9]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[10],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 5 557 habitants, en diminution de -0,55 % par rapport à 2009 (Bas-Rhin : 1,65 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
985 1 049 1 082 1 239 1 345 1 263 1 342 1 389 1 355
1856 1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895
1 362 1 331 1 312 1 306 1 352 1 361 1 384 1 420 1 461
1900 1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 426 1 535 1 554 1 492 1 684 1 825 1 896 1 861 1 964
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
2 263 2 772 3 457 3 520 5 193 5 597 5 720 5 588 5 557
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006 [12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.


Manifestations culturelles[modifier | modifier le code]

  • Eclectic'Art, manifestation annuelle, est une exposition d'art éclectique des artistes de Vendenheim. Une fois par an, au mois de mai, les artistes fédinois exposent leurs œuvres (peintures, sculptures, arts décoratifs) à l'espace culturel (14 rue Jean-Holweg). Cette manifestation a été fondée en 2004.
  • Vendenheim participe à l'initiative E friehjohr fer unseri Sproch, coordonnée par l’association E Friehjohr fer unseri Sproch et l’Office pour la Langue et la Culture d’Alsace. En 2007, la commune de Vendenheim y participait pour la première fois et s’est vue décerner un prix « Commune » des FriehjohrsSchwälmelePriss. En 2009, la commune de Vendenheim accueillait la soirée inaugurale de l'événement.
  • La fête de la Patate (Messti) se déroule traditionnellement début septembre.

Établissements scolaires[modifier | modifier le code]

  • La "maison" de l'enfant" accueille une trentaine d'enfants à travers la crèche et la halte-garderie.
  • La Buissonière accueille les enfants le matin et le soir, et sert le repas de midi à 150 élèves (en 2013) en semaine. Elle est aussi ouverte les mercredis ainsi que durant les vacances scolaires.
  • L'école maternelle Clairefontaine accueille environ 160 élèves en 2015. Une salle dédiée au RASED, rénovée en 2007, reçoit les élèves en difficulté plusieurs fois par semaine. L'école dispose d'une salle rythmique ainsi que d'une salle de jeux.
  • L'école primaire Pierre-Pflimlin accueille environ 300 élèves répartis en une quinzaine de classe en 2014. Elle bénéficie d'une salle polyvalente, d'une bibliothèque et d'une salle informatique. En plus des classes traditionnelles, l'école propose également des classes bilingues (comme l'école maternelle) et une classe spécialisée pour les élèves en difficulté.
  • Le collège La Pierre Polie accueille environ 280 élèves en 2015. Il fut construit en 1992 et a été appelé ainsi en référence à la nécropole néolithique découverte en 1999. L’établissement est composé de 22 salles de classe. Le CDI peut accueillir 25 élèves et le restaurant scolaire 120 places. Le collège a aussi un parking à vélos protégé.
  • La Providence est un collège privé qui existe depuis 1976. Le collège est la propriété des frères Obats. Il y avait 326 élèves à la rentrée 2011. L'établissement propose une demi-pension, avec une cantine sur place, et des activités péri-éducatives.

Sports[modifier | modifier le code]

Vendenheim possède un club de football féminin, le FC Vendenheim, ainsi qu'un club de handball (UVMH : Union Vendenheim Mundolsheim Handball) et une équipe de Cheerleading, sans oublier l'équipe de basket [bcv].

Une association (Association des Sports Extrêmes de Vendenheim) promeut les sports de glisses, à savoir le skate et le roller au skatepark de Vendenheim, mais également en organisant des sorties ski dans les Vosges.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Un tramway sur fer entre Vendenheim, Strasbourg et Wolfisheim
  2. Jean-Paul de Gassowski, « Blasonnement des communes du Bas-Rhin », sur http://www.labanquedublason2.com (consulté le 24 mai 2009)
  3. résumé non technique site web alsace.developpement-durable.gouv.fr
  4. Les Dernières nouvelles d'Alsace en date du vendredi 11 décembre 2015. Voir page 52.
  5. Les Dernières nouvelles d'Alsace en date du jeudi 14 avril 2016. Voir page 13.
  6. Dernière Nouvelles d'Alsace en date du mercredi 22 février 2017. Voir page 30
  7. PREE sur pree.simdif.com
  8. Les comptes de la commune
  9. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  10. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  11. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  13. « Eglise paroissiale Saint-Lambert », base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. « presbytère de catholiques », base Mérimée, ministère français de la Culture
  15. « Notice no IM67006555 », base Palissy, ministère français de la Culture orgue de l'église paroissiale Saint-Lambert
  16. Inventaire de l'orgue de l'église St Lambert
  17. « église paroissiale, temple », base Mérimée, ministère français de la Culture
  18. « presbytère de protestants », base Mérimée, ministère français de la Culture
  19. Vendenheim, orgue de l'église protestante, inventaire
  20. « Notice no IM67006899 », base Palissy, ministère français de la Culture monument aux morts : femme portant deux torches
  21. Monument aux Morts
  22. Relevé
  23. « Château, ferme », base Mérimée, ministère français de la Culture
  24. « Château de Sury, puis Institution la Providence Nord », base Mérimée, ministère français de la Culture
  25. L'obélisque de Vendenheim
  26. Canal de la Marne au Rhin (Est), des ouvrages d'art spectaculaire !
  27. « Rataka, l'aventure de la restauration d'un luxemotor » (consulté le 30 juin 2009)