Trou (gastronomie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Trou.
Trou
Image illustrative de l'article Trou (gastronomie)
Trou bourguignon : sorbet pomme citron et marc de Bourgogne.

Place dans le service En cours de repas
Température de service Froid
Ingrédients Eau-de-vie, liqueur ...
Accompagnement Sorbet au fruits
Classification Digestif

Un trou est un digestif festif / boisson alcoolisée, éventuellement servi en accord approprié avec un sorbet de fruit, en rapport avec les produits régionaux locaux, servi durant une pause digestive entre deux plats d'un repas de fête. Le trou est une coutume traditionnelle en gastronomie, en histoire de l'art culinaire et en cuisine française / repas gastronomique des Français.

Historique[modifier | modifier le code]

Dans la coutume gastronomique régionale, les festins, banquets, repas de fête sont accompagnés de boisson / boisson alcoolisée : apéritif, vins et digestifs de milieu et de fin de repas.

Les trous sont traditionnellement des pauses, coupures et intermèdes rituels, pour marquer une coupure digestive entre les entrées, les poissons et les viandes. Ils consistent à boire cul-sec un petit verre d'eau-de-vie / liqueur ... régionale pour le plaisir et pour améliorer, selon la tradition, la digestion de repas copieux[1]. L'eau-de-vie peut être consommée également avec un sorbet au fruit approprié ou consommé à part du sorbet. Il peut être accompagné de chanson à boire.

Trous par régions[modifier | modifier le code]

Les trous peuvent être déclinés sous de nombreuses variantes traditionnelles ou originales et créatives

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Craplet, À consommer avec modération, Odile Jacob, 2005, p. 157.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]