Jean Michaël Seri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jean Michaël Seri
Image illustrative de l’article Jean Michaël Seri
Seri à l'échauffement avec l'OGC Nice en février 2018.
Situation actuelle
Équipe Fulham FC
Numéro 24
Biographie
Nationalité Ivoirien
Naissance (30 ans)
Grand-Béréby (Côte d'Ivoire)
Taille 1,68 m (5 6)
Période pro. 2010-
Poste Meneur de jeu
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2009-2010 Africa Sports
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2010-2012 ASEC Mimosas017 0(7)
2012-2013 FC Porto B019 (11)
2013-2015 FC Paços Ferreira069 0(3)
2015-2018 OGC Nice123 (12)
2018- Fulham FC035 0(1)
2019-2020 Galatasaray SK038 0(2)
2021 Girondins de Bordeaux013 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2015- Côte d’Ivoire030 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 15 août 2021

Jean Michaël Seri, né le à Grand-Béréby, est un footballeur international ivoirien qui évolue au poste de milieu de terrain au Fulham FC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts à Mimosas (2010-2012)[modifier | modifier le code]

Jean Seri commence sa carrière dans l'un des clubs les plus prestigieux de son pays natal, la Côte d'Ivoire, avec l'ASEC Mimosas. Il y fait ses preuves au poste de meneur de jeu voire de neuf-et-demi.

Arrivée au Portugal[modifier | modifier le code]

Au FC Porto (2012-2013)[modifier | modifier le code]

À 21 ans, Seri quitte son club formateur pour le FC Porto, où il ne dispute aucune rencontre en équipe première. Pour son unique saison à Porto, il dispute 19 matchs pour un but avec l'équipe réserve du club.

Épanouissement au Paços Ferreira (2013-2015)[modifier | modifier le code]

Le , Seri signe un contrat de trois ans en faveur du Paços Ferreira[1].

Replacé au poste de milieu axial, le jeune ivoirien s'épanouit pleinement. Le , Seri ouvre son compteur avec le club lusitanien face au CS Marítimo, au cours d'une victoire 3-1 importante éloignant Paços de la zone de relégation. Il découvre la compétition européenne cette saison là en participant à la Ligue Europa. Le , Seri est convoqué pour la première fois par Sabri Lamouchi avec la Côte d'Ivoire, pour un match amical contre la Belgique. Il regarde toutefois la rencontre depuis le banc[2].

La saison 2014-2015 le voit s'imposer dans le vestiaire de Paços. Seri enchaîne de bonnes rencontres en championnat et s'affirme comme un milieu de qualité. Il aide le club à se lotir à une confortable huitième place. Ces deux saisons passées à Paços permettent à Seri de mûrir dans le jeu, ce qui ne laisse pas indifférent plusieurs écuries européennes.

OGC Nice (2015-2018)[modifier | modifier le code]

Seri est recruté par l'OGC Nice le pour une somme d'un million d'euros[3].

Le , il marque son premier but pour les Aiglons contre l'AS Saint-Étienne (8e journée, victoire 1-4). Il devient rapidement l'une des révélations du championnat français et forme un trio au milieu très performant avec Vincent Koziello et Nampalys Mendy[4],[5]. S'imposant dans le onze niçois, il participe à chacune des 38 rencontres de championnat, totalisant trois buts et cinq passes décisives. Nice finit la saison à une prometteuse quatrième place, qualifiant le club pour la Ligue Europa. Grâce à ses bonnes prestations, il est notamment suivi par le Borussia Dortmund durant l'été 2016[6].

Malgré les départs de Mendy, Germain et Ben Arfa, les aiglons emmenés par Seri continuent sur leur lancée la saison suivante et occupent la tête de la Ligue 1 entre la 6e et la 19e journée, grâce à l'apport des nouvelles recrues dont Mario Balotelli. Seri occupe une place de plus en plus importante au sein de l'effectif, inscrivant 7 buts et donnant 11 passes décisives[7]. À l'hiver 2017, des rumeurs font état d'intérêts de l'Olympique de Marseille, du Paris Saint-Germain ou encore du FC Barcelone. Troisième au terme de la saison, les niçois se qualifient pour le troisième tour de qualification de la Ligue des champions.

Ils ne parviennent néanmoins pas à atteindre la phase de poules, éliminés lors du quatrième tour par le SSC Naples. Pour la deuxième saison consécutive, ils prennent part à la phase de groupes de la Ligue Europa. Seri réalise une troisième saison plus mitigée, auteur de 2 buts pour 7 passes décisives, la qualifiant lui-même d'"échec"[8]. Le club finit à la huitième place et ne parvient pas à accrocher une qualification en coupe d'Europe.

Fulham FC (depuis 2018)[modifier | modifier le code]

Le , il signe pour quatre ans avec le Fulham FC, promu en Premier League, en compagnie de son coéquipier Maxime Le Marchand[9]. Prenant part à 32 rencontres de Premier League, dont 27 titularisations, il n'inscrit qu'un but lors de cette saison 2018-2019 et voit son club retrouver le Championship au terme de celle-ci.

Prêt à Galatasaray (2019-2020)[modifier | modifier le code]

Le , il est prêté contre 1,5 millions d'euros au Galatasaray SK avec une option d'achat fixée à 18 millions d'euros[10]. Il y dispute 27 rencontres de Süper Lig, dont 23 titularisations, pour 2 buts inscrits et 3 passes décisives données. Il participe pour la première fois de sa carrière à la phase de groupes de la Ligue des Champions, débutant chacune des six rencontres.

À son retour de prêt, il n'entre pas dans les plans de l'entraîneur Scott Parker et n'est pas inscrit par Fulham sur la liste de joueurs amenés à évoluer en Premier League lors de la première partie de saison, le club ayant notamment recruté Mario Lémina et Harrison Reed pour renforcer son entre-jeu[11],[12].

Prêt aux Girondins de Bordeaux (2021-)[modifier | modifier le code]

Le 30 janvier 2021, les Girondins de Bordeaux officialisent son arrivée en prêt jusqu'à la fin de la saison, sans option d'achat. Il y compense la grave blessure d'Otávio, victime d’une rupture du tendon d’Achille[13].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Seri est sélectionné pour participer à la Coupe d'Afrique des nations 2017[14]. Au Gabon, Seri ne participe qu'à deux matchs de poules où les Ivoiriens se montrent décevants. Titulaire face au Togo, le niçois devient remplaçant pour le reste de la compétition. Sans aucune victoire, les Éléphants finissent troisième de leur groupe, et sont éliminés prématurément du tournoi[15],[16].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Ce tableau présente les statistiques en carrière de Jean Michaël Seri[17],[18].

Statistiques de Jean Michaël Seri au 8 février 2020[19]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Plays-off Côte d’Ivoire Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2010 Drapeau de la Côte d'Ivoire ASEC Mimosas Ligue 1 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 0 0 0
2011 Drapeau de la Côte d'Ivoire ASEC Mimosas Ligue 1 - - - - - - - - - CAF 1 0 0 - - - - - - 1 0 0
2012 Drapeau de la Côte d'Ivoire ASEC Mimosas Ligue 1 16 1 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 16 1 0
Sous-total 16 1 0 - - - - - - - 1 0 0 - - - - - - 17 1 0
2012-2013 Drapeau du Portugal FC Porto B Segunda Liga 19 1 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 19 1 0
Sous-total 19 1 0 - - - - - - - - - - - - - - - - 19 1 0
2013-2014 Drapeau du Portugal FC Paços Ferreira Primeira Liga 21 1 2 3 0 0 2 0 0 C3 6 0 1 2 1 0 - - - 34 2 3
2014-2015 Drapeau du Portugal FC Paços Ferreira Primeira Liga 33 1 2 2 0 2 - - - - - - - - - - - - - 35 1 4
Sous-total 54 2 4 5 0 2 2 0 0 - 6 0 1 2 1 0 - - - 69 3 7
2015-2016 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 38 3 5 1 0 0 2 0 0 - - - - - - - 7 1 0 48 4 5
2016-2017 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 34 7 10 - - - 1 0 0 C3 4 0 0 - - - 6 0 0 45 7 10
2017-2018 Drapeau de la France OGC Nice Ligue 1 31 2 7 1 0 0 2 0 0 C1+C3 4+5 0 2+1 - - - 4 0 3 47 2 13
Sous-total 102 12 22 2 0 0 5 0 0 - 13 0 3 - - - 17 1 3 139 13 28
2018-2019 Drapeau de l'Angleterre Fulham FC Premier League 32 1 3 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - 11 2 0 45 3 3
Sous-total 32 1 3 1 0 0 1 0 0 - - - - - - - 11 2 0 45 3 3
2019-2020 Drapeau de la Turquie Galatasaray SK (prêt) Süper Lig 27 1 2 3 0 0 - - - C1 6 0 0 - - - - - - 36 1 2
Sous-total 13 1 2 2 0 0 - - - - 6 0 0 - - - - - - 21 1 2
2020-2021 Drapeau de la France Girondins de Bordeaux (prêt) Ligue 1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 - - - - - - - 0 0 0 0 0 0
Sous-total 0 0 0 0 0 0 - - - - 0 0 0 - - - - - - 0 0 0
Total sur la carrière 236 18 31 10 0 2 8 0 0 - 25 0 4 2 1 0 28 3 3 309 22 40

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Seri obtient son premier trophée avec l'ASEC Mimosas en remportant le championnat en 2010.

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) « FC Porto: Jean Michel Seri assina pelo P. Ferreira », sur maisfutebol.iol.pt,
  2. « Feuille du match Belgique vs Côte d'Ivoire (2-2) », sur soccerway.com,
  3. « Seri à Nice, c'est officiel », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  4. « Mendy, Koziello, Seri, trio de "buteurs" », sur ogcnice.com,
  5. Syanie Dalmat, « Ces joueurs font aussi gagner Nice », sur francefootball.fr, France Football,
  6. Alexis Pereira, « Info FM, Nice : Dortmund se renseigne pour Seri », sur footmercato.net, Footmercato,
  7. Yann Bouchez, « Ligue 1 : A Nice, ils brillent à l’ombre de « Super Mario » », sur lemonde.fr, Le Monde,
  8. « L1 - Nice / Jean Michaël Seri : « Pour moi, cette saison est un échec » », sur Football 365, (consulté le )
  9. « Jean-Michaël Seri signe à Fulham (officiel) », sur www.lequipe.fr,
  10. « Officiel - Jean-Michael Seri prêté à Galatasaray | Goal.com », sur www.goal.com (consulté le )
  11. (en) « Premier League squads: Danny Rose, Jean Michael Seri, Connor Wickham, among players sidelined », sur Sky Sports (consulté le )
  12. (en) « Fulham's Jean Michael Seri on Inter Milan's radar », sur Sky Sports (consulté le )
  13. « Mercato. Bordeaux officialise le prêt de Seri en provenance de Fulham », sur ouest-france.fr,
  14. Fabien Mariaux, « Ils vont disputer la CAN et manquer à la Ligue 1 », sur francetvsport.fr,
  15. Abou Cissé, « CAN 2017 - Gabon, Algérie, Côte d'Ivoire : la fin d'une époque ? », sur afrique.lepoint.fr,
  16. « CAN 2017 : le Maroc se qualifie pour les quarts de finale, la Côte d’Ivoire est éliminée », sur lemonde.fr, Le Monde,
  17. (pt) « Fiche de Jean Michaël Seri », sur ForaDeJogo.net
  18. « Fiche de Jean Michaël Seri », sur soccerway.com
  19. « Fiche de Jean Michaël Seri », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]