Prince Oniangué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Prince Oniangué
Image illustrative de l’article Prince Oniangué
Prince Oniangué avec le Stade de Reims.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France SM Caen
Numéro 6
Biographie
Nationalité Drapeau : Congo-Brazzaville Congolais
Drapeau : France Français
Nat. sportive Drapeau : Congo-Brazzaville Congolais
Naissance (30 ans)
Lieu Paris (France)
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. 2008 -
Poste Milieu défensif
Parcours junior
Saisons Club
1998-1999Drapeau : France SC Hérouville-St-Clair[1]
1999-2005Drapeau : France SM Caen
2005-2008Drapeau : France Stade rennais
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2008-2010Drapeau : France Stade rennais007 0(0)
2009-2010 Drapeau : France Angers SCO032 0(2)
2010-2013Drapeau : France Tours FC087 (13)
2013-2016Drapeau : France Stade de Reims098 (18)
2016-2018Drapeau : Angleterre Wolverhampton011 0(2)
2017 Drapeau : France SC Bastia014 0(3)
2018 Drapeau : France Angers SCO015 0(1)
2018-Drapeau : France SM Caen005 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2008- Drapeau : Congo-Brazzaville Congo039 0(7)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 17 septembre 2018

Prince Alban Oniangué, né le à Paris, est un footballeur international congolais évoluant au poste de milieu de terrain au SM Caen.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Carrière en France[modifier | modifier le code]

Il joue son premier match professionnel le 24 septembre 2008 contre Le Mans en Coupe de la ligue puis, le 27 septembre 2008, son premier match de Ligue 1 contre l'OGC Nice.

Le 31 juillet 2009, il est prêté pour une saison sans option d'achat au SCO Angers. De retour à Rennes, il est transféré le au Tours FC où il signe un contrat de trois ans[2]. Le 5 aout 2011, contre Le Mans FC, à la suite d'un contact aérien, il se fracture la mâchoire, le contraignant à plusieurs mois d'indisponibilité.

Le 4 juillet 2013, il signe un contrat de 3 ans au Stade de Reims club évoluant en Ligue 1 sans indemnités de transfert [3]. Très vite adopté par le club, il est l'une des révélations du championnat et l'un des grands artisans de la belle première moitié de saison du club. Il devient le meilleur buteur du club de la première moitié de saison avec 5 buts.

Départ en Angleterre[modifier | modifier le code]

Le 15 août 2016, il rejoint l'Angleterre et Wolverhampton, évoluant en Championship. Racheté par un conglomérat chinois, le club a pour ambition d'accéder à la Premier League. Prince Oniangué fait ainsi partie d'un recrutement ambitieux, il arrive en compagnie d'Ivan Cavaleiro, Romain Saïss, Jón Daði Böðvarsson et Paul Gladon sur lesquels le club a dépensé 18 millions d'euros. Faute de résultats, Walter Zenga, à l'origine de sa venue et arrivé fin juillet 2016, est évincé le 25 octobre alors que le club est 17e, trois points devant le premier relégable.

Homme de base de l'italo-roumain, Oniangué se blesse une semaine avant le licenciement de son coach. Son successeur, Paul Lambert, confie ne pas savoir grand-chose du puissant milieu de terrain, mis à part qu'il se remet bien de sa blessure, et porte plutôt son choix sur deux anglais du cru pour réguler son entre-jeu : Dave Edwards (31 ans, 10 saisons au club) et Jack Price (24 ans, formé au club)[4].

Prêt au SC Bastia[modifier | modifier le code]

Oniangué est alors prêté au SC Bastia le 16 janvier 2017. Kevin Thelwell, directeur sportif chez les Wolves, justifie son départ par le fait qu'il est à un âge auquel il a besoin de jouer régulièrement et qu'il est revenu de blessure pendant que l'équipe première retrouvait, en décembre, une bonne dynamique (3 victoires, 1 nul, 2 défaites sur le mois)[4]. Quatre jours après son arrivée, il débute la rencontre lors de la réception de l'OGC Nice et ouvre le score pour les corses à la 17e minute de jeu (score final 1-1).

Sur l'Île de Beauté, Oniangué retrouve du temps de jeu, participant à 14 des 18 journées de championnat auxquelles il pouvait prendre part. Néanmoins, le club bastiais termine dernier de Ligue 1 et est relégué au terme de la saison.

Prêt au SCO Angers[modifier | modifier le code]

Outre-Manche, Wolverhampton se maintient, quinzième, loin de ses ambitions de montée et libère Paul Lambert à l'issue de la saison. Parti en juin 2017 disputer le premier match des qualifications pour la CAN 2019 face à la République Démocratique du Congo, perdu 3-1, Prince apprend à son retour qu'il n'est pas convié au stage de pré-saison en Autriche avec son club. De grands chambardements ont alors lieu dans les West Midlands où Jorge Mendes a pris les rênes du recrutement en qualité de conseiller du président du club. On y retrouve notamment à la tête de l'équipe première son premier client, Nuno Espirito Santo. Placé sur la liste des transferts, peu de destinations sont évoquées publiquement pour Oniangué si ce ne sont les intérêts de Bolton et Anderlecht[5].

Début septembre, il annonce tout de même vouloir rester en Angleterre. Il n'y sera jamais convoqué avec l'équipe première, seulement appelé pour participer à deux matchs avec la réserve, notamment face à celle d'Aston Villa où il est aligné au poste d'arrière droit (défaite 0-2)[5].

Dans l'impasse, il est prêté six mois sans option d'achat le 4 janvier 2018 au SCO d'Angers. Il débute sous ses nouvelles couleurs dès le 10 janvier lors de la réception de Montpellier dans le cadre des quarts de finale de la Coupe de la Ligue (défaite 0-1). Le 17 mars 2018, il marque le troisième but de la victoire 3-0 face à Caen, sur une passe décisive d'Angelo Fulgini, son premier but cette saison avec Angers.

Retour au SM Caen[modifier | modifier le code]

Le 12 juillet 2018, il s'engage en faveur du SM Caen, son club formateur jusqu'à ses 17 ans, pour une durée de quatre ans.

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Le 11 novembre 2011, pour le compte des qualifications pour la Coupe du monde 2014 zone Afrique, il marque son premier but en sélection contre Sao Tomé-et-Principe (5-0).

En 2014, il est qualifié avec sa sélection nationale à la Coupe d'Afrique des Nations qui se déroule en janvier 2015 en Guinée Équatoriale. Il joue pour la première fois en terre africaine en signant un but face au Gabon (victoire 1-0) lors de la deuxième journée du tournoi, ce qui leur permet de prendre la tête du groupe.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Prince Oniangué au 27 juillet 2016[6]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Drapeau : Congo-Brazzaville Congo Total
Division M B M B M B M B M B
2008-2009 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 5 0 0 0 2 0 1 0 8 0
Sous-total 5 0 0 0 2 0 1 0 8 0
2009-2010 Drapeau de la France SCO Angers (prêt) Ligue 2 27 1 4 1 0 0 1 0 32 2
Sous-total 27 1 4 1 0 0 1 0 32 2
2010-2011 Drapeau de la France Tours FC Ligue 2 37 3 1 0 0 0 2 0 40 3
2011-2012 Drapeau de la France Tours FC Ligue 2 19 1 3 0 1 1 3 1 26 3
2012-2013 Drapeau de la France Tours FC Ligue 2 28 9 0 0 0 0 6 0 34 9
Sous-total 84 13 4 0 1 1 11 1 100 15
2013-2014 Drapeau de la France Stade de Reims Ligue 1 35 10 1 0 2 1 3 0 41 11
2014-2015 Drapeau de la France Stade de Reims Ligue 1 32 3 0 0 0 0 11 4 43 7
2015-2016 Drapeau de la France Stade de Reims Ligue 1 27 4 0 0 1 0 7 2 35 6
Sous-total 94 17 1 0 1 0 0 1 96 18
2016- Drapeau de l'Angleterre Wolverhampton Football League Championship 11 2 0 0 0 0 0 2 11 4
Sous-total 11 2 0 0 0 0 0 0 11 2
2016-2017 Drapeau de la France SC Bastia (prêt) Ligue 1 14 3 0 0 1 0 0 0 15 3
Sous-total 14 3 0 0 7 2 0 0 21 5
2018- Drapeau de la France SCO Angers (prêt) Ligue 1 0 0 0 0 1 0 0 0 1 0
Sous-total 94 17 1 0 3 1 21 6 119 24
Total sur la carrière 214 31 9 1 6 2 34 7 263 41

But international[modifier | modifier le code]

Date Lieu Adversaire Score Résultat Compétition
1 11 novembre 2011 Estadio 12 de Julho, Sao Tomé, Sao Tomé et Principe Drapeau : São Tomé-et-Principe Sao Tomé-et-Principe 4-0 5-0 Qualifications coupe du monde 2014

Vie privée[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Parcours d'Oniangue
  2. « P. Oniangué transféré à Tours », sur staderennais.com, (consulté le 5 août 2010)
  3. Prince Oniangue signe au Stade de Reims sur stade-de-reims.com
  4. a et b « Oniangué, le retour du Prince », sur statsl1mpg.over-blog.com,
  5. a et b « Oniangué, le re-retour du Prince », sur statsl1mpg.over-blog.com,
  6. « Fiche de Prince Oniangué », sur footballdatabase.eu
  7. Fiche d'Oniangue

Liens externes[modifier | modifier le code]