Giovanni Sio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sio.

Giovanni Sio
Image illustrative de l’article Giovanni Sio
Giovanni Sio en juillet 2015.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Émirats arabes unis Al-Ittihad Kalba
(en prêt du Montpellier HSC)
Numéro 20
Biographie
Nom Giovanni-Guy Yann Sio
Nationalité Drapeau : Côte d'Ivoire Ivoirien
Drapeau : France Français
Nat. sportive Drapeau : Côte d'Ivoire Ivoirien
Naissance (29 ans)
Lieu Saint-Sébastien-sur-Loire (France)
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 2008-
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
0Drapeau : France FC Nantes
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2008-2009 Drapeau : Espagne Real Sociedad003 0(0)
2009-2012 Drapeau : Suisse FC Sion058 (21)
2012-2013 Drapeau : Allemagne VfL Wolfsbourg010 0(0)
2012-2013 Drapeau : Allemagne FC Augsbourg007 0(0)
2013 Drapeau : France FC Sochaux013 0(4)
2013-2015 Drapeau : Suisse FC Bâle053 (14)
2015 Drapeau : France SC Bastia015 0(5)
2015-2017 Drapeau : France Stade rennais072 (16)
2017- Drapeau : France Montpellier HSC038 (10)
2018- Drapeau : Émirats arabes unis Al-Ittihad Kalba005 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2002-2003 Drapeau : France France -16 ans014 0(0)
2004-2005 Drapeau : France France -17 ans009 0(0)
2006-2007 Drapeau : France France -18 ans015 0(1)
2013- Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire025 0(2)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 2 avril 2018

Giovanni-Guy Yann Sio, né le 31 mars 1989 à Saint-Sébastien-sur-Loire, est un footballeur ivoirien, formé au FC Nantes et ancien membre de l'équipe de France juniors. Il évolue actuellement au poste d'attaquant à Al-Ittihad Kalba en prêt du Montpellier Hérault Sport Club. Il fait partie de l'équipe nationale de Côte d'Ivoire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation à Nantes[modifier | modifier le code]

Giovanni Sio grandit dans le quartier de Bellevue à Nantes, il commence le football à la JSC Bellevue avant d'être repéré par le centre de formation du FC Nantes. Après la relégation du FC Nantes en Ligue 2 en 2007, il n'accepte pas son premier contrat pro proposé par les dirigeants nantais.

Débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Il effectue alors un essai à Reading FC en Angleterre avant de signer en faveur de la Real Sociedad. Ne disputant que 2 matchs de Liga avec la Real, il part en Suisse au FC Sion où, après des débuts avec la réserve, il finit par s'imposer comme titulaire. Il remporte la Coupe de Suisse en 2011 et marque même en finale.

Allemagne[modifier | modifier le code]

En janvier 2012, Sio signe pour 5 millions d'euros au VfL Wolfsburg en Bundesliga. Après seulement 9 matchs, il est prêté par le VfL au FC Augsburg où il ne parvient pas non plus à s'imposer.

Prêt à Sochaux[modifier | modifier le code]

Le , un accord de principe est trouvé entre le FC Sochaux, le VfL Wolfsburg et le FC Augsburg pour que Sio termine la saison 2012-2013 en prêt en ligue 1[1].

Le 17 février 2013 pour son premier match en ligue 1 avec le FC Sochaux, il réalise une très grosse performance en inscrivant un but lors de la victoire 3-2 des siens contre le PSG d'Ibrahimović au stade Bonal.

Le 31 mars 2013, Sio récidive en inscrivant le premier but de son équipe au stade de Gerland de Lyon, victoire 1-2 de Sochaux. Il offrit également des passes décisives à Cédric Bakambu lors du déplacement à Evian (défaite 5-1) ainsi qu'à Sloan Privat lors de la victoire face au FC Lorient (1-0) le 4 mai 2013. Il marque son quatrième et dernier but de la saison à l'occasion de la 37e journée de Ligue 1 face à Toulouse.

FC Bâle[modifier | modifier le code]

Le 16 août 2013, il fait son retour en Suisse en signant un contrat de 4 ans avec le FC Bâle, champion en titre de la Super League suisse.

Le 21 août 2013, il marque son premier but avec le FC Bâle. Malgré une première saison prometteuse conclue par 38 apparitions et 12 buts, il perd sa place à la suite de l'arrivée du nouvel entraineur, Paulo Sousa.

Prêt à Bastia[modifier | modifier le code]

Le , il est prêté pour 6 mois au SC Bastia. Il est titulaire sous le maillot corse dès le 4 février face à l'AS Monaco lors des demi-finales de la Coupe de la Ligue. Le 14 février 2015, il marque son premier but avec les corses au stade de la Beaujoire face au FC Nantes, son club formateur. Le 18 avril 2015, épanoui en Corse, il déclare qu'il aimerait se stabiliser en espérant que le club bastiais lève son option d'achat. Dans le cas contraire, il espère au moins pouvoir poursuivre sa carrière en France après des expériences contrastées en Allemagne et au FC Bâle[2]. Nantes et Montpellier sont alors intéressés au mercato d'été 2015 à la suite de son prêt concluant en Corse (5 buts en 13 apparitions en championnat)[3].

Stade rennais[modifier | modifier le code]

Le , Giovanni Sio est finalement transféré au Stade rennais, avec lequel il signe un contrat de trois ans[4].

Il effectue son premier match avec les Rouge et Noir face au SC Bastia lors de la première journée de ligue 1. Il lance parfaitement sa saison en ouvrant le score au stade Armand Cesari de Furiani. Il garde une joie intérieure et ne célèbre pas son but par respect pour son ancien club.

Le 19 novembre 2016, il dédie son but face à Angers à son compatriote Ivoirien Laurent Pokou.

Montpellier Hérault Sport Club[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage avec le Montpellier Hérault Sport Club[5].

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Le 8 juin 2013, il connaît sa première titularisation avec la Côte d'Ivoire face à la Gambie en éliminatoires de la Coupe du monde 2014.

Il marque ses deux premiers buts face au Libéria, le 17 novembre 2015, au stade Félix-Houphouët-Boigny dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde de football de 2018.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant détaille les statistiques de Giovanni Sio durant sa carrière professionnelle[6].

Statistiques de G. Sio au 13 juin 2017[6]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Côte d'Ivoire Côte d’Ivoire Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2008-2009 Drapeau de l'Espagne Real Sociedad Liga BBVA 2 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 3 0 0
2009-2010 Drapeau de la Suisse FC Sion D1 0 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 1 0 0
2010-2011 Drapeau de la Suisse FC Sion D1 30 10 6 5 3 0 - - - - - - - - - - 35 13 6
2011-2012 Drapeau de la Suisse FC Sion D1 18 7 4 2 0 0 - - - C3 2 1 0 - - - 22 8 4
2012 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsbourg Bundesliga 9 0 1 0 0 0 - - - - - - - - - - 9 0 1
2012-2013 Drapeau de l'Allemagne FC Augsbourg (prêt) Bundesliga 6 0 0 1 0 0 - - - - - - - - - - 7 0 0
2013 Drapeau de la France FC Sochaux (prêt) Ligue 1 13 4 2 0 0 0 - - - - - - - 2 0 0 15 4 2
2013 Drapeau de l'Allemagne VfL Wolfsbourg Bundesliga 1 0 0 0 0 0 - - - - - - - 1 0 0 2 0 0
2013-2014 Drapeau de la Suisse FC Bâle D1 23 9 2 3 1 1 - - - C1+C3 7+5 2+0 1+0 5 0 0 43 12 4
2014-2015 Drapeau de la Suisse FC Bâle D1 7 1 1 2 1 1 - - - C1 1 0 0 0 0 0 10 2 2
2015 Drapeau de la France SC Bastia (prêt) Ligue 1 13 5 0 0 0 0 2 0 0 - - - - 2 0 0 17 5 0
2015-2016 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 34 7 6 2 0 0 1 0 0 - - - - 7 2 0 44 9 6
2016-2017 Drapeau de la France Stade rennais FC Ligue 1 34 9 1 1 0 0 - - - - - - - 2 0 0 37 9 1
Total sur la carrière 190 48 23 17 5 3 3 0 0 - 15 3 1 19 2 0 244 58 27

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Accord de principe pour le prêt de Giovanni Sio sur fcsochaux.fr
  2. « Sio veut «[se] stabiliser» », sur France Football (consulté le 15 juin 2015)
  3. « Giovanni Sio, priorité de Montpellier » (consulté le 15 juin 2015)
  4. « Rennes : Giovanni Sio s'engage pour trois ans », sur lequipe.fr, (consulté le 29 juin 2015)
  5. « Giovanni Sio néo-pailladin ! », sur mhscfoot.com, (consulté le 18 juillet 2017)
  6. a et b « Fiche de Giovanni Sio », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :