Tony Chapron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Chapron.
Tony Chapron
image illustrative de l’article Tony Chapron
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Grade Fédéral 1
Naissance (46 ans)
à Flers
Taille 1,78 m (5 10)
Sport Football
Période pro 1996-2018
Surnom Le Petit Chapron Rouge[1]

Tony Chapron est un arbitre international de football français né le 23 avril 1972 à Flers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tony Chapron passe sa jeunesse entre Flers, où il est né et a étudié au lycée Jean Guéhenno, et Condé-sur-Noireau, où il évolue dans le club de football d'abord comme joueur puis comme arbitre à l'âge de 16 ans[2]. Par la suite il obtient un DEA de sociologie du sport à l'université de Caen et un doctorat de science politique à l'université de Nanterre [3].

Policier dans la vie civile[4], il est licencié depuis toujours au Grenoble Foot 38, malgré la relégation du club en Championnat de France amateur de football (CFA)[5].

Carrière d'arbitre[modifier | modifier le code]

Il est nommé arbitre de la fédération en 1996, arbitre de Ligue 1 en 2005, puis arbitre international en 2007. Entre-temps, il a été surveillant au lycée Louis-Liard, à Falaise puis conseiller principal d'éducation dans un lycée de Grenoble[6].

Le , lors du match Valenciennes-Bordeaux, le valenciennois Rafaël Schmitz accusera l'arbitre de l'avoir insulté et d'avoir prononcé les phrases : En seconde période, on va vous enculer. et Je ferais tout pour que vous descendiez en L2. Les cartons ce soir, c'est pour Valenciennes[7]. Tony Chapron portera plainte pour diffamation et, après avoir été débouté en premiere instance[8], la Cour d'appel de Caen condamnera le président nordiste Francis Decourrière à 1000€ d'amende[9].

Tony Chapron est régulièrement dénoncé dans les médias pour ses échanges agressifs ou vulgaires avec ses interlocuteurs, comme avec Jeremy Menez[7], Cédric Lécluse[7], Francois Modesto[7], Mario Balotelli[7], Rafik Saïfi[7], Sébastien Roudet[10] ou encore Didier Deschamps[11].

En novembre 2017, il annonce sur l'antenne de TéléGrenoble Isère qu'il met fin à sa carrière d'arbitre à la fin de la saison 2017-2018[12],[13].

Le , lors du match Nantes - PSG, Tony Chapron est renversé dans son dos par Diego Carlos qui revenait défendre. Dans un mauvais réflexe, l'arbitre tente un croche-pied sur le joueur nantais avant de se relever, puis lui donne un deuxième carton jaune entraînant son expulsion. Sur les images, qui font aussitôt le tour du monde, il se rend compte que le geste du joueur était involontaire, et le lendemain annule la sanction et présente ses excuses au joueur. Il est mis en retrait par la FFF[14] et convoqué le 8 février devant la commission de discipline de la Ligue[15]. Son geste est condamné dans les médias avec un déchaînement de violence qui, pour Clément Guillou du Monde, révèle « un mépris des arbitres »[16]. Le 1er février, la commission de discipline de la LFP lui inflige une suspension de six mois dont trois avec sursis[17], sanction jugée beaucoup trop lourde pour le syndicat des arbitres professionnels qui dénonce « la mise à mort d'un arbitre[18] ». Ayant fait appel, il écope finalement de huit mois de suspension dont deux mois avec sursis infligés par la cour d'appel de la Fédération française de football mettant ainsi fin à sa carrière en Ligue 1[19].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En raison de sa grande proportion à sortir le carton rouge, une soixante depuis 2004. C'est une référence au Petit chaperon rouge. Voir « Le tout petit Chapron Rouge », sur Football 365, , « Les 50 personnalités du foot les moins aimées », sur FourFourTwo, , « Qui est Tony Chapron, l'arbitre surnommé "le petit Chapron rouge" ? », sur France Info, .
  2. https://www.lci.fr/football/qui-est-tony-chapron-l-arbitre-francais-au-coeur-des-critiques-football-ligue-1-psg-nantes-arbitrage-fff-2076030.html
  3. « Arbitre narcissique, universitaire brillant et futur journaliste… On vous raconte l’arbitre tacleur Tony Chapron », sur 20minutes.fr, .
  4. « Tony Chapron, l’arbitre tacleur, et Martin Fourcade : ce que vous avez manqué en sport ce week-end », sur Le Monde, (consulté le 15 janvier 2018)
  5. « Tony Chapron va prendre sa retraite - Metro-Sports », Metro-Sports,‎ (lire en ligne)
  6. https://www.ouest-france.fr/normandie/flers-61100/un-flerien-au-sifflet-de-la-finale-de-coupe-de-france-2522721
  7. a, b, c, d, e et f « Top 10 : Chapron rouge », sur SOFOOT.com (consulté le 15 janvier 2018)
  8. « M. Chapron débouté dans sa plainte », foot01.com,‎ (lire en ligne)
  9. « Valenciennes-Bordeaux: l'arbitre porte plainte », leparisien.fr,‎ (lire en ligne)
  10. « Chapron a-t-il perdu le Nord ? », BFM TV,‎ (lire en ligne)
  11. Le Phocéen, « Deschamps accable Chapron », Le Phocéen,‎ (lire en ligne)
  12. « Tony Chapron va arrêter sa carrière, après plus de 1507 cartons jaunes et 120 rouges », sur BFM TV.com (consulté le 15 janvier 2018)
  13. « L'arbitre Tony Chapron va arrêter à la fin de la saison », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  14. « COMMUNIQUÉ DE LA DIRECTION TECHNIQUE DE L’ARBITRAGE », Fédération Française de Football,‎ (lire en ligne)
  15. Rédaction, « Tony Chapron convoqué le 8 février par la commission de discipline », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne)
  16. Clément Guillou, « Football : derrière le « procès » de Tony Chapron, un mépris des arbitres », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  17. Etienne Moatti, « Commission de discipline : Tony Chapron suspendu trois mois ferme », sur www.lequipe.fr, (consulté le 1er février 2018).
  18. « La sanction contre Tony Chapron est «la mise à mort d'un arbitre» », sur France Football (consulté le 4 février 2018)
  19. « Tony Chapron suspendu 6 mois ferme suite à son coup de pied sur Diego Carlos », sur www.lequipe.fr, (consulté le 23 mars 2018).

Lien externe[modifier | modifier le code]