Saison 2016-2017 du Valenciennes FC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saison 2016-2017 du Valenciennes FC
Généralités
Couleurs Rouge et blanc
Stade Stade du Hainaut
(25 172 places)
Président Drapeau : France Eddy Zdziech
Entraîneur Drapeau : Bosnie-Herzégovine/Drapeau : France Faruk Hadžibegić
Résultats
Championnat Quatorzième
45 points (10V, 15N, 13D)
(44 buts pour, 44 buts contre)
Coupe de France 8ème tour
Éliminé par Sarreguemines (2-1)
Coupe de la Ligue 1er tour
Éliminé par Brest (0-0 (t.a.b : 5-3))

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Chronologie

Après une douzième place obtenue l'année précédente, la saison 2016-2017 du Valenciennes FC est la troisième consécutive en Ligue 2.

Avant-saison[modifier | modifier le code]

Le groupe professionnel reprend le lundi 20 juin, sans Paul Charruau, Adrien Tameze, Sekou Baradji et Pierre Slidja, tous quatre absents[1].

Le premier match a lieu à Aniche le 2 juillet face à une sélection de l'UNFP (victoire 2-1)[2].

Les joueurs partent ensuite en stage en Autriche du 3 au 14 juillet[3]. Ils y affrontent le MSV Duisbourg (D3 allemande) le 6 juillet (défaite 1-4)[4] et le FC Botosani (D1 roumaine) le 11 juillet (nul 1-1)[5].

Une rencontre contre SV Zulte Waregem (D1 belge) est ensuite organisée à Maubeuge le 16 juillet (victoire 2-1)[6]. Un ultime amical contre Amiens est disputé le 22 juillet au stade du Hainaut (défaite 0-1)[7].

Date Adversaire Lieu Score Buteurs pour Valenciennes Buteurs adverses
Samedi 2 juillet 2016 UNFP Aniche 2 - 1 Fulgini But inscrit après 29 minutes 29e
Ndao But inscrit après 37 minutes 37e
Godemèche But inscrit après 80 minutes 80e
Mercredi 6 juillet 2016 MSV Duisbourg Autriche 1 - 4 Ndao But inscrit après 52 minutes 52e Onuegbu But inscrit après 35 minutes 35e
Engin But inscrit après 59 minutes 59e But inscrit après 60 minutes 60e But inscrit après 81 minutes 81e
Lundi 11 juillet 2016 FC Botosani Autriche 1 - 1 Ndao But inscrit après 55 minutes 55e
Samedi 16 juillet 2016 SV Zulte Waregem Maubeuge 2 - 1 Da Costa But inscrit après 68 minutes 68e
Ndao But inscrit après 87 minutes 87e
Cordaro But inscrit après 42 minutes 42e
Vendredi 22 juillet 2016 Amiens SC Valenciennes 0 - 1 Kamara But inscrit après 59 minutes 59e

Transferts[modifier | modifier le code]

Mercato d'été[modifier | modifier le code]

Durant l'intersaison, le club continue de miser sur la formation en faisant signer ses jeunes, comme Emmanuel Ntim[8].

Plusieurs joueurs se trouvent en fins de contrats à l'issue de la saison 2015-2016 : Loris Néry, Eloge Enza-Yamissi, Sigamary Diarra, Sekou Baradji ou encore Opa Nguette qui rejoint Metz librement[9]. Le prêt de Baptiste Aloé s'est achevé. Le troisième gardien Gaëtan Jost a décidé d'arrêter le football professionnel[10]. Le capitaine Yunis Abdelhamid a quitté le club pour rejoindre Dijon, promu en Ligue 1[11].

Le 3 juin 2016, Sigamary Diarra prolonge son contrat de deux saisons, et Ahmed Kantari rejoint le club[12]. Le 21 juin 2016, Eloge Enza-Yamissi prolonge son contrat d'une saison[13].

Le 27 juin, le jeune Missi Mezu rejoint le Paris FC[14].

Le 18 juillet, le club annonce le prêt de Pierre Slidja, son second meilleur buteur de la saison précédente, à un concurrent : Clermont Foot[15]. Deux jours plus tard, le club auvergnat annonce que le prêt est finalement annulé[16].

Le 27 juillet, Isaac Mbenza est transféré au Standard de Liège, contre environ 1 M€[17]. Le lendemain, le Sporting Club de Bastia annonce la signature de Paul Charruau qui quitte le Hainaut à son tour[18].

Le 31 juillet, alors que son retour à Valenciennes était évoqué, Gregory Pujol annonce qu'il met un terme à sa carrière à 36 ans, malgré une offre du club hennuyer[19].

Le 8 août, Valenciennes officialise la signature du gardien Cyrille Merville pour deux saisons[20].

Le 26 août, le club annonce le retour en prêt de Baptiste Aloé, en provenance de Marseille[21].

Lors du dernier jour du mercato, le 31 août, le club se sépare finalement de Pierre Slidja, qui est transféré à Niort[22].

Mercato d'hiver[modifier | modifier le code]

Le 3 janvier 2017, alors que le club part en stage au Touquet, Nuno Da Costa refuse de rejoindre le groupe et demande à être transféré[23]. Il restera finalement au club.

Le seul mouvement lors du mercato d'hiver est la venue en prêt de Lebo Mothiba, en provenance de Lille[24].

Le 13 février 2017, Steve Ambri signe à 19 ans son premier contrat professionnel[25].

Compétitions[modifier | modifier le code]

Ligue 2[modifier | modifier le code]

Perturbée par les nombreux départs, c'est une équipe jeune et amoindrie qui se présente au stade du Hainaut pour son premier match de la saison contre Clermont Foot[26]. Toutefois, cette intersaison compliquée n'empêche pas les joueurs de réussir leur retour à la compétition. Lamine Ndao et Nuno Da Costa inscrivent les deux buts d'une victoire 2-0[27].

Lors de la seconde journée, c'est une équipe solide physiquement qui revient de Bonal avec le point du match nul (0-0)[28]. Le résultat nul et vierge sera le même lors de la réception de Reims, une semaine plus tard. Cyrille Merville fait ses débuts à cette occasion, alors que Damien Perquis doit sortir sur blessure avant l'heure de jeu.

Pour la quatrième journée, les hennuyers se déplacent à Brest, là où ils ont été éliminés de la Coupe de la Ligue dix jours plus tôt. Sur la pelouse de Francis-Le Blé, ils encaissent leurs premiers buts en championnat de la saison. Menés à deux reprises, Fulgini et Faustin égalisent tour à tour, mais Battocchio offre finalement la victoire aux costarmoricains à une minute de la fin du temps réglementaire (défaite 3-2)[29].

L'équipe se reprend pour la réception de Laval et remporte sa deuxième victoire de la saison (2-0)[30]. Lors de la 6e journée, elle se déplace au stade Océane pour y affronter Le Havre. Rapidement menés, les hommes de Faruk Hadžibegić reviennent aussi vite au score, en marquant sur l'engagement, par Da Costa. Ils prennent même l'avantage six minutes plus tard, sur une reprise acrobatique de Loïc Nestor. En seconde mi-temps, Ghislain Gimbert égalise pour les normands (2-2)[31].

À domicile pour la septième journée contre Ajaccio, et devant un public de 5.000 scolaires, l'équipe obtient de nombreuses occasions, mais concède le nul (1-1)[32].

Les hennuyer enchaînent ensuite deux "derbys régionaux" durant la même semaine, d'abord à la Licorne d'Amiens le mardi 20 septembre (0-0)[32], puis à domicile contre Lens quelques jours plus tard. L'entraineur "sang et or" Alain Casanova parlera d'une suprématie régionale en jeu à l'occasion de cette rencontre[33]. Dans un match au cours duquel ils manqueront de nombreuses occasions, et bien qu'en supériorité numérique dès la 8e minute, les valenciennois se font piéger à domicile et s'inclinent 1-2 sur un but de Bourigeaud à la 90è+3 minute[34].

Le 1er octobre, le VAFC l'emporte à la Meinau dans un match qui voit l'adversaire strasbourgeois se faire expulser deux joueurs et terminer la rencontre à neuf. Butin, Roudet, Da Costa et Ciss sont les buteurs d'une victoire 2-4 à l'extérieur[35].

Après la trêve internationale, le club reprend avec une victoire convaincante contre Niort (3-1)[36]. Cette bonne dynamique s'inverse ensuite avec trois défaites de rang à Tours (4-1)[37], puis à domicile contre Nimes (2-3)[38], et à Troyes (2-0) [39].

En novembre, après une nouvelle trêve internationale, les hennuyers reprennent avec un match nul frustrant contre Bourg-en-Bresse (3-3), avec une égalisation tardive de l'équipe auvergnate, dans les arrêts de jeu, sur penalty[40]. Lors de la journée suivante, à Orléans, Enza-Yamissi et Edson Seidou (csc), permettent à Valenciennes de l'emporter 0-2 à l'extérieur[41].

Après un nul frustrant à domicile contre le Gazélec Ajaccio (0-0)[42], Da Costa permet d'arracher un point dans les arrêts de jeu contre le Red Star à Jean-Bouin (2-2)[43]. La phase aller s'achève avec un second déplacement consécutif à Auxerre et un nouveau résultat nul (1-1)[44]. Valenciennes se classe 12e à la trêve.

Pour le reprise du championnat le 16 janvier 2017, les hommes de Faruk Hadžibegić s'imposent 2-1 à domicile contre Sochaux, grâce à un but d'Andy Faustin en toute fin de rencontre[45]. Lors de la journée suivante, l'équipe réussit un septième match consécutif sans défaite en obtenant le nul à Reims (0-0)[46].

Le 27 janvier 2017, Valenciennes est battu à domicile par le leader brestois, sur un but de Joseph-Monrose dans les arrêts de jeu du match[47].

L'équipe est en panne d'efficacité offensive et enchaine deux résultats nuls et vierges, d'abord à Laval avec un effectif réduit[48], puis contre Le Havre[49], soit quatre matchs consécutifs sans marquer le moindre but.

Lors de la 25e journée, Valenciennes s'effondre à Ajaccio. Menée 3-0 à la 51e minute, l'équipe finit par s'incliner 3-2 et n'a plus que six points d'avance sur la zone de relégation[50].

Le 17 février, le VAFC reçoit Amiens qui est en lutte pour la montée, et concède un nul 1-1[51].

Arrive ensuite un derby à Bollaert-Delelis, où les "sang et or" s'imposent logiquement 2-0 (Valenciennes n'aura pas cadré un tir de tout le match)[52]. À dix journées de la fin du championnat, Strasbourg se présente ensuite au stade du Hainaut. Les Alsaciens qui luttent pour la montée s'inclinent en toute fin de rencontre sur un but de Saliou Ciss, après une passe en profondeur d'Ahmed Kantari[53]. Ce résultat obtenu dans un climat hostile met fin à une série de sept matchs sans victoire[54].

Après ce sursaut contre le club alsacien, les rouge et blanc vont s'incliner à Niort (2-1)[55], puis vont sombrer à domicile contre Tours, la lanterne rouge (0-4). Il s'agit de la plus large défaite à domicile depuis 2004[56]. Ils seront battus une troisième fois consécutive lors d'un déplacement à Nîmes (1-0)[57].

Au mois d'avril, alors que la zone de relégation se rapprochait dangereusement, les valenciennois enchainent deux victoires consécutives contre Troyes (2-0)[58], puis à Bourg-en-Bresse (0-2)[59]. Cette période est également agitée par des sanctions à l'encontre de plusieurs joueurs et éducateurs qui ont fait des paris sportifs[60].

Le 22 avril contre Orléans, Valenciennes l'emporte 4-0 avec notamment un triplé d'Angelo Fulgini. Avec cette troisième victoire consécutive (chose qui n'était plus arrivée depuis sept ans), le club est presque assuré de son maintien, à quatre journées de la fin du championnat[61].

Cette belle série s'interrompt lors de la 35e journée avec une défaite sur le terrain du Gazélec Ajaccio (1-0)[62].

Le 6 mai, à deux journées de la fin et avec une équipe remaniée, Valenciennes obtient un nul déterminant contre le Red Star (0-0)[63]. Les jeunes loups du VAFC assurent alors le maintien[64].

L'équipe achève sa saison par un nul à domicile contre Auxerre (0-0)[65] et une défaite à l'extérieur contre Clermont Foot (1-0)[66]. Le club se classe à la quatorzième place du championnat.

Classement[modifier | modifier le code]

Rang Équipe
v · d · m
Pts J G N P Bp Bc Diff
12 Clermont Foot 63 46 38 11 13 14 46 48 −2
13 FC Sochaux-Montbéliard 46 38 11 13 14 38 43 −5
14 Valenciennes FC 45 38 10 15 13 44 44 0
15 Bourg-en-Bresse 01 44 38 11 11 16 49 58 −9
16 Tours FC 43 38 10 13 15 55 60 −5
Mis à jour après les matchs joués, au . Source : Ligue 2
Critères de départage :
1) Nombre de points ;
2) Différence de buts générale ;
3) Nombre de buts marqués ;
4) Différence de but en confrontation directe ;
5) Meilleure place au Challenge du fair-play[67].

Coupe de France[modifier | modifier le code]

Pour son entrée lors du 7e tour, Valenciennes affronte l'AS Étaples, club de Promotion d'Honneur[68] et s'impose 0-2[69]. Au 8e tour, Valenciennes retrouve Sarreguemines qui l'avait éliminé en 1/32è de finale la saison précédente. L'équipe de CFA 2 renverse à nouveau le club nordiste et s'impose 1-0[70].

Coupe de la ligue[modifier | modifier le code]

Le parcours du VAFC se résume à un déplacement à Brest pour le premier tour[71]. À l'issue d'une rencontre sans but, la nouvelle règle est appliquée et les joueurs disputent directement une séance de tirs au but, sans prolongations préalables[72]. Le capitaine Sébastien Roudet voit sa frappe repoussée par Donovan Léon et Valenciennes est éliminé (0-0, tab 5-3)[73].

Joueurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Encadrement technique[modifier | modifier le code]

L'équipe première est entraînée par Faruk Hadžibegić. Pascal Braud devient le nouvel entraîneur adjoint[74].

Effectif professionnel[modifier | modifier le code]

Effectif de la saison 2016-2017[75]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[76] Nom Date de naissance Sélection[77] Club précédent Contrat
1 G Drapeau de la France Kocik, NicolasNicolas Kocik 04/08/1998 (20 ans) France U17 Formé au club
16 G Drapeau de la France Perquis, DamienDamien Perquis 08/03/1986 (32 ans) SM Caen 2015-2018
30 G Drapeau de la France Merville, CyrilleCyrille Merville 14/04/1982 (36 ans) US Créteil 2016-2018
2 D Drapeau de la France flèche vers la droite Aloé, BaptisteBaptiste Aloé 29/06/1994 (24 ans) France espoirs Olympique de Marseille 2016-2017
8 D Drapeau de la France Nestor, LoïcLoïc Nestor 20/05/1989 (29 ans) France espoirs LB Châteauroux 2015-2018
15 D Drapeau de la France Niakhaté, MoussaMoussa Niakhaté 08/03/1996 (22 ans) France U20 Formé au club 2015-2018
17 D Drapeau de la France Néry, LorisLoris Néry 05/02/1991 (27 ans) France espoirs AS Saint-Étienne 2012-2018
22 D Drapeau du Sénégal Ciss, SaliouSaliou Ciss 15/09/1989 (29 ans) Sénégal Tromsø IL 2013-2017
24 D Drapeau du Maroc Kantari, AhmedAhmed Kantari 28/06/1985 (33 ans) Maroc Toronto FC 2016-2018
25 D Drapeau du Ghana Ntim, EmmanuelEmmanuel Ntim 12/03/1996 (22 ans) Ghana U20 Formé au club 2016-2019
999 D Drapeau des États-Unis Duncan, KyleKyle Duncan 08/08/1997 (21 ans) New York Red Bulls 2015-2017
3 M Drapeau de la République centrafricaine Enza-Yamissi, ElogeEloge Enza-Yamissi 23/01/1983 (35 ans) Rep. centrafricaine ESTAC Troyes 2015-2017
4 M Drapeau du Burkina Faso Kaboré, Abdoul AzizAbdoul Aziz Kaboré 01/01/1994 (24 ans) Burkina Faso Formé au club 2014-2017
5 M Drapeau de la France Tameze, AdrienAdrien Tameze 04/02/1994 (24 ans) France U18 Formé au club 2015-2018
6 M Drapeau de la France Fulgini, AngeloAngelo Fulgini 20/08/1996 (22 ans) France U20 Formé au club 2015-2018
7 M Drapeau du Maroc Azbague, AdilAdil Azbague 05/01/1995 (23 ans) Maroc olympique RC Lens
10 M Drapeau de la France Roudet, SébastienSébastien Roudet Capitaine 16/06/1981 (37 ans) France espoirs LB Châteauroux 2015-2017
11 M Drapeau du Mali Diarra, SigamarySigamary Diarra 10/01/1984 (34 ans) Mali AC Ajaccio 2014-2018
19 M Drapeau du Sénégal Dabo, ElhadjElhadj Dabo 20/12/1995 (22 ans) CS Sedan 2015-2018
9 A Drapeau de la France Butin, ÉdouardÉdouard Butin 13/06/1988 (30 ans) France U20 FC Sochaux 2015-2017
12 A Drapeau du Sénégal Ndao, LamineLamine Ndao 19/12/1994 (23 ans) Formé au club 2014-2017
14 A Drapeau d'Afrique du Sud flèche vers la droite Mothiba, LeboLebo Mothiba 28/01/1996 (22 ans) Afrique du Sud U23 LOSC Lille 2017-2017
20 A Drapeau de la France Ambri, SteveSteve Ambri 12/08/1997 (21 ans) Formé au club 2017-2020
21 A Drapeau de la France Faustin, AndyAndy Faustin 25/03/1997 (21 ans) Formé au club 2015-2018
29 A Drapeau du Cap-Vert Da Costa, NunoNuno Da Costa 10/02/1991 (27 ans) Cap-Vert Aubagne FC 2016-2019
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Romain Carpentier
Entraîneur(s) des gardiens
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Thomas Duée
Médecin(s)
  • Drapeau : France Marc Chasselat
  • Drapeau : France Éric Maude

Légende

Consultez la documentation du modèle

Statistiques individuelles[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs[modifier | modifier le code]

Avec 9 buts marqués, Nuno Da Costa termine meilleur buteur du VAFC en championnat (17e meilleur buteur du championnat). Il a la particularité d'avoir marqué tous ses buts lors de la première partie de saison. Il devance Saliou Ciss (8 buts).

Classement des passeurs décisifs[modifier | modifier le code]

Avec 3 passes décisives, Andy Faustin, Saliou Ciss, Lamine Ndao et Nuno Da Costa sont les meilleurs passeurs du VAFC en championnat.

Fair-play[modifier | modifier le code]

Au cours de la saison, Valenciennes a reçu 3 cartons rouges et 70 cartons jaunes.

Ahmed Kantari a reçu neuf cartons jaunes et un rouge à lui seul.

Le club a terminé 12e au classement général du fair-play.

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

Le club fait voter ses supporters pour désigner un joueur du mois parmi l'effectif du VAFC[78]. À partir de mars 2017, cette récompense est sponsorisée par les "Ateliers Foslin".

Saliou Ciss est récompensé en août[79] et octobre[80] ; Nuno Da Costa en septembre[81], novembre[82] et décembre[83] ; Angelo Fulgini en janvier[84], mars[85], avril [86] et mai[87] ; Damien Perquis en février [88].

Aspects juridiques et économiques[modifier | modifier le code]

Structure juridique et organigramme[modifier | modifier le code]

Depuis 2004, le club est une SASP. Le président est Eddy Zdziech. Pierre Wantiez est directeur général adjoint.

Éléments comptables[modifier | modifier le code]

Malgré une masse salariale revue à la baisse lors de la saison précédente, Valenciennes présente un déficit de 1,5 M€ lors de son passage devant la DNCG du 14 juin 2016[89]. La décision du "gendarme financier" est mise en délibéré au 22 juin, dans l'attente d'éléments complémentaires[90]. Le club passe avec succès devant le tribunal de commerce, voit l'arrivée de nouveaux actionnaires, et présente un budget de 11 M€ environ[91].

Le 24 juin 2016, la DNCG rend son verdict : interdiction de recrutement et encadrement de la masse salariale[92]. La commission d'appel a validé cette situation le 11 juillet[93].

Au cours du mois d'avril 2017, le Groupe Partouche manifeste un intérêt pour une reprise du club. La sollicitation est repoussée par médias interposés[94]. Début juin, la presse relate une rencontre entre Patrick Partouche et Eddy Zdziech par l'entremise de Jean-Louis Borloo. Un partenariat minoritaire est alors évoqué.

Sous processus de conciliation jusqu'en 2018 suite à des arriérés de trésorerie, la direction du club est pressée par les collectivités locales de trouver un repreneur. Selon le Président du club, celles-ci ont suspendu le versement de 770.000€ de subventions votées. Le député-maire Laurent Degallaix s'interroge alors sur la légitimité de «verse(r) de l'argent public dans une structure qui refuserait des fonds privés».

Début juin 2017, le Président Zdziech déclare que son club se porte mieux, et qu'il a connu un excédent d'exploitation de 1,02 M€ (grâce aux ventes de Mbenza pour 1,4 M€ notamment), après avoir remboursé 1,8 M€ de dettes la saison précédente. Par ailleurs, le club a conservé la propriété du centre de formation pour lequel il rembourse 400.000€ par an[95].

À la suite des différentes déclarations portant sur le passif du club, l'ancien Président Jean-Raymond Legrand sort de son silence pour effectuer une mise au point et égratigner à son tour son successeur[96].

Équipementiers et sponsors[modifier | modifier le code]

Après cinq saisons où le club était équipé par Uhlsport, le VAFC est désormais partenaire de Kipsta pour une durée de trois ans[97]. Le club arbore également un nouveau sponsor principal sur son maillot à domicile, la mutuelle "Just" qui remplace GDE Recyclage. Ce sponsoring rapportera 400,000  au club durant trois ans[98]. Les autres partenaires principaux sont Suez Environnement et Toyota.

Affluence et retransmission télévisée[modifier | modifier le code]

Affluence[modifier | modifier le code]

Avec une moyenne de 7 905 spectateurs par match, Valenciennes se classe au 6e rang du championnat. 150 196 spectateurs se seront rendus au stade du Hainaut au cours de la saison 2016-2017, soit 17 095 de moins que l'année précédente. La meilleure affluence est enregistrée lors de la 9e journée avec la venue de Lens (15 323 spectateurs). Hormis pour cette rencontre, l'affluence ne dépassera qu'une seule fois la barre des 10 000 spectateurs (10 294 lors de la 7e journée contre Ajaccio).

Retransmission télévisée[modifier | modifier le code]

La Ligue 2 est retransmise en multiplex par beIN Sports lors des rencontres du vendredi soir, beIN Sports 1 lors des matchs phares du samedi après-midi et Canal+ pour l'affiche du lundi soir.

Valenciennes est programmé le lundi lors de la 20e journée (réception de Sochaux), la 24e journée (réception du Havre), et la 28e journée (réception de Strasbourg).

Équipe réserve[modifier | modifier le code]

Après avoir été reléguée la saison précédente, l'équipe réserve évolue en division d'honneur en 2016-2017. Elle termine septième de son groupe avec 63 points, à 16 points du premier. Frédéric Zago est directeur du centre de formation. Franck Triqueneaux est l'entraineur de l'équipe réserve. Philippe Cuervo s'occupe des U19 nationaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Football – VAFC : la L2 oui, mais à quel prix?
  2. Aniche : le stade des Navarres a accueilli le VAFC le temps d’un match de gala
  3. Amicaux : Duisbourg remplace Krasnodar
  4. VA sévèrement battu par Duisbourg
  5. Le VAFC concède un nul encourageant dans des conditions dantesques
  6. Les Valenciennois engrangent de la confiance avec un nouveau succès
  7. Valenciennes ne se rassure pas à une semaine de la reprise
  8. Premier contrat pro pour Emmanuel Ntim !
  9. Nguette passe de VA à Metz
  10. "C'est une belle fin"
  11. Yunis Abdelhamid (Valenciennes) trois ans à Dijon
  12. Valenciennes : Ahmed Kantari signe, Sigamary Diarra prolonge
  13. Enza-Yamissi prolonge d'un an
  14. Gaëtan Missi Mezu signe au Paris FC
  15. Clermont enregistre les prêts de Busin (Nancy) et Slidja (Valenciennes)
  16. Clermont annule le prêt de Pierre Slidja (Valenciennes)
  17. Mbenza (Valenciennes) au Standard de Liège
  18. Transfert : Bastia annonce quatre arrivées
  19. Grégory Pujol arrête sa carrière
  20. Cyrille Merville à Valenciennes
  21. Baptiste Aloé (OM) prêté à Valenciennes
  22. Pierre Slidja, transféré de Valenciennes à Niort
  23. Nuno Da Costa n’est pas parti en stage et souhaite quitter le club
  24. Lebo Mothiba prêté par Lille
  25. Steve Ambri signe son premier contrat professionnel avec Valenciennes
  26. Football - VAFC: les messages de veille de match
  27. Valenciennes n’a pas attendu et donne le ton d’entrée à domicile
  28. Dans le Doubs, VA ne s’est pas abstenu !
  29. Valenciennes repart de Brest avec une défaite et beaucoup de frustration
  30. Valenciennes valide d’une deuxième victoire son bon début de saison
  31. Butin après Le Havre-VAFC : «Dans le vestiaire, c’était presque une ambiance de défaite»
  32. a et b Valenciennes a des regrets après ce nouveau match nul
  33. Pour Alain Casanova (Lens), il est question de «suprématie régionale» face à Valenciennes
  34. Les Lensois piègent Valenciennes sur le fil
  35. Valenciennes gagne un match fou à Strasbourg en Ligue 2
  36. Valenciennes se relance en battant Niort
  37. VA redescend sur terre à Tours
  38. Diarra : «une mauvaise dynamique à inverser»
  39. Cette fois c’est sûr, Valenciennes a perdu le fil
  40. Valenciennes trop fébrile pour conclure
  41. Roudet : « On était venus pour être solides défensivement »
  42. Valenciennes laisse échapper une victoire qui lui tendait les bras
  43. Sur la pelouse du Red Star, Valenciennes revient de très loin !
  44. Valenciennes termine sur une bonne note
  45. Valenciennes fait tomber Sochaux en clôture de la 20e journée de Ligue 2
  46. Valenciennes a opposé sa meilleure défense
  47. Brest s'impose de justesse à Valenciennes, Strasbourg cale
  48. Loris Néry : « Ce match nul, on l’a obtenu au courage »
  49. Valenciennes et Le Havre se neutralisent lors de la 24e journée de L2
  50. VAFC : la soirée des cadeaux et du réveil très tardif
  51. Contre Amiens, Valenciennes ne se rassure qu’à moitié
  52. Lens a gardé la tête froide sous la pression
  53. Strasbourg rate le coche à Valenciennes
  54. Faruk Hadzibegic : «J'étais gêné d'être quinzième avec cet effectif»
  55. Valenciennes a de nouveau tendu la joue
  56. Valenciennes en plein naufrage
  57. Le VAFC battu sur la pelouse de Nîmes reste en danger
  58. On a retrouvé le vrai Valenciennes !
  59. Valenciennes enchaîne en battant Bourg et se rapproche du maintien
  60. Quatre Valenciennois sanctionnés pour des paris sportifs
  61. Valenciennes porté par la victoire et un Fulgini euphorique
  62. Les Valenciennois ont stoppé eux-mêmes leur belle série
  63. Valenciennes assure le coup avec ses jeunes loups
  64. « On n’était pas maintenus mais c’était tout comme, maintenant c’est fait ! »
  65. Valenciennes, en pensant déjà à la saison prochaine
  66. Valenciennes finit par céder juste avant la quille
  67. « Classement du fair-play de Ligue 2 », LFP (consulté le 29 avril 2017)
  68. AS Étaples – Valenciennes : l’énorme affiche du 7e tour de Coupe de France
  69. Battus par Valenciennes, les Étaplois sortent la tête haute
  70. Sarreguemines (CFA2) sort Valenciennes (L2)
  71. Coupe de la Ligue : Valenciennes prend les compétitions comme elles se présentent
  72. Coupe de la Ligue : La prolongation supprimée
  73. À la roulette russe des tirs au but, VA a pris la place du mort
  74. Pascal Braud renforce le staff technique à Valenciennes
  75. « Effectif professionnel actuel », sur va-fc.com
  76. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  77. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  78. Votez pour le "Joueur du mois" !
  79. Saliou Ciss "Joueur du mois d'août" !
  80. Saliou Ciss "Joueur du mois d’octobre" !
  81. Da Costa "Joueur du mois de septembre" !
  82. Nuno Da Costa "Joueur du mois" !
  83. Nuno Da Costa "Joueur du mois" !
  84. Angelo Fulgini "Joueur du mois" !
  85. Angelo Fulgini "Joueur du mois" !
  86. Angelo Fulgini "Joueur du mois" !
  87. Angelo Fulgini "Joueur du mois" !
  88. Damien Perquis "Joueur du mois" !
  89. DNCG : Valenciennes sous pression
  90. La décision de la DNCG mise en délibéré pour le VAFC
  91. Le VAFC passe l’examen du tribunal avant la DNCG
  92. DNCG : Valenciennes maintenu en L2, avec interdiction de recrutement et encadrement de la masse salariale
  93. La DNCG reste inflexible, le VAFC ne peut pas recruter
  94. VAFC intéresse Partouche, Eddy Zdziech flatté... « mais pas du tout vendeur »
  95. Valenciennes : Le président Eddy Zdziech est cerné
  96. Jean-Raymond Legrand rompt le silence
  97. KIPSTA, nouvel équipementier !
  98. Avec le VAFC, la mutuelle Just fait dans la prévention et la guérison

Lien externe[modifier | modifier le code]