Leicester City Football Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leicester City FC
Logo du Leicester City FC
Généralités
Nom complet Leicester City Football Club
Surnoms The Foxes, Fosse, City, Blue Army
Fondation 1884
Statut professionnel 1888
Couleurs Bleu et blanc
Stade King Power Stadium
(32 500 places)
Siège Filbert Way
Leicester LE2 7FL
Championnat actuel Premier League
Président Drapeau : Thaïlande Vichai Srivaddhanaprabha
Entraîneur Drapeau : Italie Claudio Ranieri
Joueur le plus capé Drapeau : Angleterre Graham Cross (599)
Meilleur buteur Drapeau : Angleterre Arthur Chandler (273)
Site web www.lcfc.co.uk
Palmarès principal
National[1] Coupe de la Ligue anglaise (3)
Community Shield (1)
Championship (7)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Autre

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2015-2016 du Leicester City FC
0

Le Leicester City Football Club est un club anglais de football fondé en 1884. Le club évolue en Premier League (première division anglaise), après avoir remporté, en 2013-2014, le Football League Championship (deuxième division anglaise).

Histoire[modifier | modifier le code]

Du Leicester Fosse à Leicester City (1884-1919)[modifier | modifier le code]

Fondé en 1884 sous le nom de Leicester Fosse, le club adopte un statut professionnel en 1888. Il rejoint la League en 1894 (Division 2). Puis il adopte le nom de Leicester City FC en 1919.

Ascenseur entre D1 et D2 (1919-1957)[modifier | modifier le code]

Ancrage parmi l'élite (1957-1978)[modifier | modifier le code]

Période d'instabilité (1978-1994)[modifier | modifier le code]

Premiers pas en Coupes d'Europe (1994-2004)[modifier | modifier le code]

Relégation inédite en D3 (2004-2014)[modifier | modifier le code]

La saison 2012-2013 restera une bonne saison. En effet, Leicester arrive à atteindre les play-offs de la D2 Anglaise en l'emportant 3-2 dans les arrêts de jeu face à Nottingham Forest. En demi-finale, les "Foxes" affrontent Watford, et l'emportent 1-0 à l'aller. Au retour, alors que Watford mène 2-1, le jeune Français de Leicester Anthony Knockaert obtient un penalty à la 97e minute. Ce dernier se charge lui-même de le tirer. Il a la balle de la qualification pour la finale des play-offs entre les pieds. Il s'élance, mais rate son tir au but. Se produit alors l’invraisemblable : Watford lance une dernière contre-attaque et marque le but qui les envoient en finale à Wembley. Leicester est sonné après ce dénouement rocambolesque.

Cette saison restera néanmoins belle pour les Foxes.

Durant la saison 2013-2014, Leicester City domine le championnat D2 de la tête et des épaules, au point de cumuler 44 points en 17 journées, et 89 en 40 journées. Sans surprise, le club est officiellement promu le 5 avril 2014 et retrouve la Premier League après l'avoir quitté en 2003-2004.

Retour en Premier League (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Leicester démarre sa première saison en Premier League depuis 2014 par de bons résultats dans leurs cinq premiers matches de championnat, en commençant par un match nul 2-2 le jour de l'ouverture contre Everton. Le 21 septembre 2014, Leicester réalise l'un des plus grands retours de l'histoire de Premier League[réf. nécessaire] en battant Manchester United par cinq buts à trois au King Power Stadium après avoir été menés trois buts à un et en inscrivant leurs quatre buts lors de la dernière demi-heure de jeu. Toutefois, une série de contre-performances voit par la suite l'équipe chuter considérablement au classement, n'engrangeant que dix-neuf points en vingt-neuf matchs. Le 3 avril 2015, les Foxes comptent sept points de retard sur le premier non-relégable et semblent donc promis à la relégation. Ils réussissent néanmoins à inverser la tendance avec sept victoires lors de leurs neuf derniers matchs de championnat, terminant la saison à la quatorzième place avec quarante-et-un points, et avec à la fin une victoire 5-1 face à QPR, équipe alors déjà reléguée, pour leur dernier match de la saison. Le sauvetage in extremis de l'équipe est, mathématiquement, le meilleur sauvetage jamais vu en Premier League, puisque aucune équipe n'avait jamais réussi à se maintenir avec moins de vingt points après vingt-neuf journées[réf. nécessaire]. Ils deviennent la troisième équipe de l'histoire de Premier League à survivre après avoir été lanterne rouge à Noël, après West Bromwich Albion en 2005 et Sunderland en 2014[réf. nécessaire].

Pour la saison 2015-2016, Leicester City nomme Claudio Ranieri, l'ancien coach de Chelsea, comme nouvel entraîneur. Sous son impulsion, le club réalise un début de saison exceptionnel, notamment grâce à l'attaquant Jamie Vardy, qui marque treize buts sur onze matchs consécutifs entre août à novembre, battant le record de Premier League de Ruud van Nistelrooy, qui lui avait marqué dans dix matches consécutifs[2]. Le , Leicester devient leader de Premier League, avec deux points d'avance. Le , Leicester bat le champion en titre Chelsea 2-1, avec des buts de Jamie Vardy et Riyad Mahrez. Le , à Goodison Park, Mahrez marque deux penaltys contre Everton, offrant la victoire aux siens sur le score de 2-3. Ce résultat offre à Leicester la tête de la Premier League le jour de Noël. Le , Leicester l'emporte par trois buts à un à Manchester City et compte alors cinq points d'avance sur Tottenham et Arsenal. Le 10 avril 2016, sa victoire 2 à 0 obtenue sur la pelouse de Sunderland, grâce à son attaquant vedette Jamie Vardy, qualifie Leicester pour la première Ligue des Champions de son histoire. La victoire 4-0 face à Swansea City le 24 avril 2016, permet à Leicester, toujours leader, de s'assurer au minimum la 2e place finale du championnat anglais.

Palmarès et records[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès du Leicester City FC
Compétitions nationales Compétitions régionales
  • War League South (1) :
  • Football League War Cup (1) :
    • Vainqueur : 1941.
Compétitions internationales

Bilan saison par saison[modifier | modifier le code]

I II III Points Journées V N D B.p. B.c. Diff.
2014-2015 14 41 pts 38 11 8 19 46 55 -9
2013-2014 1 102 pts 46 31 9 6 83 43 +40
2012-2013 6 68 pts 46 19 11 16 71 48 +23
2011-2012 9 66 pts 46 18 12 16 66 55 +11
2010-2011 10 67 pts 46 19 10 17 76 71 +5
2009-2010 5 76 pts 46 21 13 12 61 45 +16
2008-2009 1 96 pts 46 27 15 4 84 39 +45
2007-2008 22 52 pts 46 12 16 28 42 45 -3
2006-2007 19 53 pts 46 13 14 19 49 64 -15
2005-2006 16 54 pts 46 13 15 18 51 59 -8
2004-2005 15 57 pts 46 12 21 13 49 46 +3
2003-2004 19 33 pts 38 8 9 21 40 79 -39
2002-2003 2 92 pts 46 26 14 6 73 40 +33
2001-2002 20 28 pts 38 5 13 20 30 64 -34
2000-2001 13 48 pts 38 14 6 18 39 51 -12
1999-2000 8 55 pts 38 16 7 15 55 55 0
1998-1999 10 49 pts 38 12 13 13 40 46 -6
1997-1998 10 53 pts 38 13 14 11 51 41 +10
1996-1997 9 47 pts 38 12 11 15 46 54 -8
1995-1996 5 71 pts 46 19 14 13 66 60 +6

Légende :

  • I / II / III : division jouée
  • V / N / D : victoires / matchs nuls / défaites
  • b.p. / b.c. : buts pour / buts contre
  • Diff : différence de buts
  •      Promotion dans le championnat hiérarchiquement supérieur
  •      Relégation dans le championnat hiérarchiquement inférieur

Joueurs et personnages du club[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Rang Nom Période
1 Drapeau : Écosse Andy Aitken 1909-1911
2 Drapeau : Écosse Peter Hodge 1919-1926
3 Drapeau : Écosse Willie Orr 1926-1934
4 Drapeau : Écosse Peter Hodge 1932-1934
5 Drapeau : Écosse Arthur Lochhead 1934-1936
6 Drapeau : Angleterre Frank Womack 1936-1939
7 Drapeau : Angleterre Tom Bromilow 1939-1945
8 Drapeau : Angleterre Tom Mather 1945-1946
9 Drapeau : Écosse Johnny Duncan 1946-1949
10 Drapeau : Angleterre Norman Bullock 1949-1955
11 Drapeau : Écosse Dave Halliday 1955-1958
12 Drapeau : Écosse Matt Gillies 1958-1968
Tom Bromilow (1939-1945).
Martin O'Neill (1995-2000).
Rang Nom Période
13 Drapeau : Irlande Frank O'Farrell 1968-1971
14 Drapeau : Angleterre Jimmy Bloomfield 1971-1977
15 Drapeau : Écosse Frank McLintock 1977-1978
16 Drapeau : Écosse Jock Wallace 1978-1982
17 Drapeau : Angleterre Gordon Milne 1982-1986
18 Drapeau : Angleterre Gordon Milne &
Drapeau : Irlande du Nord Bryan Hamilton
1986-1987
19 Drapeau : Irlande du Nord Bryan Hamilton 1987
20 Drapeau : Angleterre David Pleat (en) 1987-1991
21 Drapeau : Angleterre Gordon Lee 1991
22 Drapeau : Angleterre Brian Little 1991-1994
23 Drapeau : Écosse Mark McGhee 1994-1995
Rang Nom Période
24 Drapeau : Irlande du Nord Martin O'Neill 1995-2000
25 Drapeau : Angleterre Peter Taylor 2000-2001
26 Drapeau : Angleterre Dave Bassett 2001-2002
27 Drapeau : Angleterre Micky Adams 2002-2004
28 Drapeau : Écosse Craig Levein 2004-2006
29 Drapeau : Angleterre Robert Kelly 2006-2007
30 Drapeau : Angleterre Martin Allen 2007
26 Drapeau : Angleterre Dave Bassett 2001-2002
27 Drapeau : Angleterre Micky Adams 2002-2004
28 Drapeau : Écosse Craig Levein 2004-2006
29 Drapeau : Angleterre Robert Kelly 2006-2007
Rang Nom Période
30 Drapeau : Angleterre Martin Allen 2007
31 Drapeau : Angleterre Gary Megson 2007
32 Drapeau : Angleterre Ian Holloway 2007-2008
33 Drapeau : Angleterre Nigel Pearson 2008-2010
34 Drapeau : Portugal Paulo Sousa 2010
35 Drapeau : Suède Sven-Göran Eriksson 2010-2011
36 Drapeau : Angleterre Nigel Pearson 2011-2015
37 Drapeau : Italie Claudio Ranieri 2015-

Effectif actuel (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Effectif Leicester City Football Club de la saison 2015-2016
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[3] Nom Date de naissance Sélection[4] Club précédent
1 G Drapeau du Danemark Schmeichel, KasperKasper Schmeichel 5/11/1986 (29 ans) Danemark Leeds United
12 G Drapeau de l'Angleterre Hamer, BenBen Hamer 20/11/1987 (28 ans)
Charlton Athletic
32 G Drapeau de l'Australie Schwarzer, MarkMark Schwarzer 6/10/1972 (43 ans) Australie Chelsea FC
5 D Drapeau de la Jamaïque Morgan, WesWes Morgan Capitaine 21/1/1984 (32 ans) Jamaïque Nottingham Forest
6 D Drapeau de l'Allemagne Huth, RobertRobert Huth 16/12/1984 (31 ans) Allemagne Stoke City
17 D Drapeau de l'Angleterre Simpson, DannyDanny Simpson 4/1/1987 (29 ans)
Queens Park Rangers
18 D Drapeau de l'Angleterre Moore, LiamLiam Moore 31/1/1993 (23 ans)
Formé au club
27 D Drapeau de la Pologne Wasilewski, MarcinMarcin Wasilewski 9/6/1980 (35 ans) Pologne RSC Anderlecht
28 D Drapeau de l'Autriche Fuchs, ChristianChristian Fuchs 7/4/1986 (30 ans) Autriche Schalke 04
30 D Drapeau de l'Angleterre Chilwell, BenBen Chilwell 21/12/1996 (19 ans) Angleterre -20 ans Formé au club
4 M Drapeau de l'Angleterre Drinkwater, DannyDanny Drinkwater 5/3/1990 (26 ans) Angleterre Manchester United
8 M Drapeau de l'Angleterre James, MattyMatty James 22/7/1991 (24 ans)
Manchester United
10 M Drapeau du Pays de Galles King, AndyAndy King 29/10/1988 (27 ans) Pays de Galles Formé au club
11 M Drapeau de l'Angleterre Albrighton, MarcMarc Albrighton 18/11/1989 (26 ans)
Aston Villa
13 M Drapeau du Ghana Amartey, DanielDaniel Amartey 1/12/1994 (21 ans) Ghana FC Copenhague
14 M Drapeau de la France Kanté, N'GoloN'Golo Kanté 29/3/1991 (25 ans) France SM Caen
15 M Drapeau du Ghana Schlupp, JeffJeff Schlupp 23/12/1992 (23 ans) Ghana Formé au club
22 M Drapeau de l'Angleterre Gray, DemaraiDemarai Gray 28/6/1996 (19 ans) Angleterre -20 ans Birmingham City
24 M Drapeau de l'Angleterre flèche vers la droite Dyer, NathanNathan Dyer 29/11/1987 (28 ans)
Swansea City
26 M Drapeau de l'Algérie Mahrez, RiyadRiyad Mahrez 21/2/1991 (25 ans) Algérie Le Havre AC
33 M Drapeau de la Suisse Inler, GökhanGökhan Inler 26/6/1984 (31 ans) Suisse SSC Naples
9 A Drapeau de l'Angleterre Vardy, JamieJamie Vardy 11/1/1987 (29 ans) Angleterre Fleetwood Town
20 A Drapeau du Japon Okazaki, ShinjiShinji Okazaki 16/4/1986 (30 ans) Japon 1. FSV Mayence 05
23 A Drapeau de l'Argentine Ulloa, LeonardoLeonardo Ulloa 26/7/1986 (29 ans)
Brighton & Hove Albion
Entraîneur(s)
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : Italie Paolo Benetti
  • Drapeau : Angleterre Craig Shakespeare
  • Drapeau : Angleterre Steve Walsh
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : Angleterre Mike Stowell



Légende

Consultez la documentation du modèle

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Structures du club[modifier | modifier le code]

Stade[modifier | modifier le code]

Les Foxes disputent leurs parties à domicile au King Power Stadium (plus communément connu sous le nom de Filbert Way). Le stade, inauguré en juillet 2002 possède une capacité d'accueil de 32 262 sièges[5] et est présentement le 19e plus grand stade d'Angleterre. Le King Power Stadium est nommé après King Power, une compagnie possédée par Vichai Srivaddhanaprabha[6], le propriétaire du club.

Technologies et Leicester[modifier | modifier le code]

Leicester City est un des premiers club britanniques à utiliser les données statistiques pour anticiper l'état de fatigue de ses joueurs. Par une collecte des données, chaque entraînement peut être adapté, et chaque comportement analysé. L'arrivée des technologies alliée aux développement des "Big Datas" permet de développer une analyse plus pointilleuse de la condition physique de chaque membre de l'équipe[7].

C'est un système coûteux, qui doit encore faire ses preuves pour convaincre la majorité des clubs de Football.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. « Jamie Vardy (Leicester) a marqué pour la 11e fois de suite en Premier League, record battu », sur eurosport.fr,‎ (consulté le 14 février 2016).
  3. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  4. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  5. http://www.fanzone.co.uk/Team/Leicester-City-Football-Club.aspx
  6. http://www.leicestermercury.co.uk/Leicester-City-s-owner-estimated-worth-pound-1bn/story-19524134-detail/story.html
  7. Football : il était une fois Leicester City..., www.lemonde.fr, 29 janvier 2016.

Lien externe[modifier | modifier le code]