Régiment Royal-Normandie cavalerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment Royal-Normandie cavalerie
Image illustrative de l’article Régiment Royal-Normandie cavalerie
étendard du régiment

Création 1674
Dissolution 1814
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle cavalerie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir régiment de Broglie et régiment de Rohan.

Le régiment Royal-Normandie cavalerie est un régiment de cavalerie du Royaume de France, de la République française et du Premier Empire, créé en 1674.

Lignage[modifier | modifier le code]

  • 1er mars 1674 : création du régiment de Broglie cavalerie
  • 1676 : renommé régiment de Charlus cavalerie
  • 30 décembre 1689 : renommé régiment de Lévis cavalerie
  • 28 mars 1704 : renommé régiment de La Vaupalière cavalerie
  • 1707 : renommé régiment du Bessay cavalerie
  • 1713 : renommé régiment de Novion cavalerie
  • 1717 : renommé régiment de Charlus cavalerie
  • 1723 : renommé régiment de Lévis cavalerie
  • 8 juin 1744 : renommé régiment de Rohan cavalerie
  • janvier 1749 : renommé régiment d’Henrichemont cavalerie
  • 1759 : renommé régiment d’Escouloubre cavalerie
  • 1er décembre 1761 : renforcé par incorporation du régiment de Poly cavalerie et renommé régiment Royal-Normandie cavalerie[1]
  • 1er janvier 1791 : renommé 19e régiment de cavalerie
  • 1792 : renommé 18e régiment de cavalerie après la désertion du 15e (ex Régiment Royal-Allemand cavalerie)
  • 24 septembre 1803 : transformé en dragons, le 27e régiment de dragons
  • 1814 : licencié

Équipement[modifier | modifier le code]

Étendards[modifier | modifier le code]

4 étendards « de ſoye jaune, Soleil au milieu brodé en or, & frangez d’or »[2].
Avers et revers identique

Habillement[modifier | modifier le code]

Dragon et sapeur de dragons en 1809, gravure de Bellangé illustrant l’Histoire de Napoléon de Laurent de l’Ardèche, 1843.

Historique[modifier | modifier le code]

Mestres de camp et colonels[modifier | modifier le code]

Victor Maurice de Broglie.
  • 1er mars 1674 : Victor Maurice, comte de Broglie, brigadier le 12 mars 1675, maréchal de camp le 25 août 1676, lieutenant général le 24 août 1688, maréchal de France le 2 février 1724, † 4 août 1727
  • mars 1676 : Charles Antoine de Lévis, marquis de Poligny, comte de Charlus, † 1719
  • 30 décembre 1689 : Charles Eugène, marquis puis duc de Levis, fils du précédent, brigadier le 29 janvier 1702, maréchal de camp le 10 février 1704, lieutenant général le 18 février 1708, † 9 mai 1734
  • 28 mars 1704 : N. de Bernières de La Vaupalière
  • 1707 : N. du Bessay
  • 1713 : N. de Novion
  • 1717 : N. de Lévis, comte de Charlus
  • 1723 : N., marquis de Lévis
  • 27 février 1727 : François Charles de Lévis, comte de Châteaumorand, brigadier le 1er janvier 1740, maréchal de camp le 2 mai 1744, lieutenant général le 10 mai 1748, † 22 janvier 1751
  • 8 juin 1744 : Louis Auguste de Chabot, vicomte de Rohan puis vicomte de Chabot, brigadier le 19 octobre 1746, déclaré maréchal de camp en janvier 1749 par brevet du 10 mai 1748, † 16 octobre 1753
  • janvier 1749 : N. de Béthune-Sully, prince d’Henrichemont
  • 1759 : Henri François de Monstron de Sauton, marquis d'Escouloubre
  • 16 avril 1767 : Anne Emmanuel Ferdinand François, prince de Croï-Solre, maréchal de France en 1783, † 15 décembre 1803
  • 1er janvier 1784 : Joseph Marie de Lorraine, prince de Vaudémont
  • 3 mars 1785 : Élie Charles de Talleyrand-Périgord, prince de Chalais
  • 25 juillet 1791 : Jacques François de La Chaise
  • 25 février 1792 : Joseph François Régis Camille Serre de Gras
  • 10 novembre 1793 : Archange Louis de Villaunay Rioult d’Avenay
  • 21 novembre 1793 : Jacques Renard Belfort, † 18 janvier 1819
  • 30 juillet 1794 : David Terreyre
  • 20 novembre 1806 : Charles François Antoine Lallemand
  • 14 octobre 1811 : Louis Charlemagne Prévost


Campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

18e régiment de cavalerie

Le 18e régiment de cavalerie participe avec 3 escadrons à la répression des troupes révoltées dans l'Affaire de Nancy opération « décidée de guerre ». Il a fait les campagnes de 1792 à 1794 à l’armée du Rhin.
Campagnes des ans IV et V à l’armée de Rhin-et-Moselle ; an VI aux armées d’Allemagne, d’Helvétie et d’Italie ; an VII à l’armée d’Italie ; ans VIII et IX aux armées de réserve et d’Italie.

27e régiment de dragons

Campagnes de l’an XIV au corps de réserve de cavalerie de la Grande Armée ; 1806 au 1er corps de cavalerie ; 1807 au corps de réserve de cavalerie ; 1808 à l’armée d’Espagne ; 1809 aux armées d’Espagne et d’Allemagne ; de 1810 à 1812 à l’armée d’Espagne ; 1813 aux armées d’Espagne et d’Allemagne ; 1814 au 6e corps de cavalerie.

Personnalités ayant servi au sein du régiment[modifier | modifier le code]

Quartiers[modifier | modifier le code]

  • Gevigney et Mercey[3]. En 1695 et 1696, les registres paroissiaux font état du régiment dit "du Marquis de Levys" "en cartier à Gevigney". Apparaissent :
    • Jacques ARSONNET, Chirurgien Major, originaire d'Ile de France
    • Sieur DUCARNET, Capitaine de Compagnie dans le Régiment
    • Philippe du PARCQ, Maréchal des Logis de la Compagnie originaire de Lille
    • Benoit ROULLT Cavalier dans la même compagnie, originaire de Montpellier
    • Jean Baptiste TALLEY, Cavalier dans la même compagnie, originaire de "Nery en Bourbonnois"
  • Jussey[2]
  • 1785 Maubeuge
  • 1787 Douai
  • 1789 Toul

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ordonnance du 1er décembre 1761, État militaire de France pour l’année 1762, p. 380.
  2. a et b Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris, 1739
  3. Registre paroissiaux, archives départementale Haute Saone. EC_267EDEPOT2 - GEVIGNEY-ET-MERCEY 1686/1700 - vue 213 et 222

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis novembre 1737 jusqu’en décembre 1738, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1739
  • État militaire de France pour l’année 1762, par MM. Montandre-Longchamps, chevalier de Montandre, et de Roussel, cinquième édition, chez Guyllin, Paris 1762
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tomes 3, 4, 5 et 7, Paris 1761, 1761, 1762 et 1764

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]