Régiment des chasseurs de Franche-Comté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment des chasseurs de Franche-Comté
Image illustrative de l’article Régiment des chasseurs de Franche-Comté
Guidon du régiment de Nicolaï dragons de 1729 à 1744

Création 1675
Dissolution 1815
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle chasseurs à cheval
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir régiments de Nancré, de Tessé, de Senneterre, de Bartillat, de Durfort, de Franche-Comté, et de Monsieur.

Le régiment des chasseurs de Franche-Comté est un régiment de cavalerie du Royaume de France, de la République française et du Premier Empire, créé en 1675.

Lignage[modifier | modifier le code]

Porte-guidon du régiment de Lanan dragons (à droite) en 1772, illustration de Costumes militaires français depuis 1439 jusqu'en 1789 d’Alfred de Marbot.
  • 11 novembre 1675 : création du régiment de Nancré dragons
  • 11 novembre 1676 : renommé régiment de Bursard dragons
  • 4 août 1681 : renommé régiment du Chevalier de Tessé dragons
  • 2 avril 1692 : renommé régiment de Senneterre dragons
  • 11 janvier 1705 : renommé régiment de Belabre dragons
  • 1723 : renommé régiment de Plélo dragons
  • 1729 : renommé régiment de Nicolaï dragons
  • 1744 : renommé régiment de Bartillat dragons
  • 1748 : renommé régiment d’Apchon dragons
  • 20 février 1761 : renommé régiment de Nicolaï dragons
  • 15 juin 1763 : renommé régiment de Lanan dragons
  • 11 novembre 1782 : renommé régiment de Durfort dragons
  • 17 mars 1788 : transformé en chasseurs, le régiment des chasseurs de Franche-Comté
  • 1er janvier 1791 : renommé 4e régiment de chasseurs
  • 24 septembre 1803 : renommé 4e régiment de chasseurs à cheval
  • 1814 : renommé 4e régiment des chasseurs de Monsieur
  • 1815 : renommé 4e régiment de chasseurs à cheval
  • 1815 : licencié

Équipement[modifier | modifier le code]

Guidons[modifier | modifier le code]

4 guidons « de ſoye verte, Soleil au milieu brodé en or, & frangez d’or »[1].

Habillement[modifier | modifier le code]

Chasseur à cheval de la Grande Armée, gravure de Bellangé illustrant l’Histoire de Napoléon de Laurent de l’Ardèche, 1843.

Historique[modifier | modifier le code]

Mestres de camp et colonels[modifier | modifier le code]

  • 11 novembre 1675 : Claude Antoine de Dreux, comte de Nancré, maréchal de camp le 20 juillet 1658, lieutenant général des armées du roi le 18 avril 1672, † 2 avril 1689
  • 11 novembre 1676 : marquis de Bursard
  • 4 août 1681 : Philibert Emmanuel de Froulay, chevalier de Tessé, brigadier le 10 mars 1690, maréchal de camp le 30 janvier 1691, lieutenant général des armées du roi le 3 janvier 1696, † 20 août 1701
  • 2 avril 1692 : Henri, comte de Senneterre, brigadier le 1er octobre 1702, maréchal de camp le 26 octobre 1704, lieutenant général des armées du roi le 8 mars 1718, † 1er avril 1746
  • 1705 : marquis de Belabre
  • 1723 : Louis de Bréhan, comte de Plélo, † 27 mai 1734
  • 1729 : marquis de Nicolaï
  • 27 juin 1731 : Antoine Chrestien, chevalier de Nicolaï, frère du précédent, brigadier le 1er janvier 1740, maréchal de camp le 2 mai 1744, lieutenant général des armées du roi le 10 mai 1748, maréchal de France en 1775, † 10 mars 1777
  • 1744 : comte de Bartillat
  • 29 novembre 1748 : Antoine Marie, comte d’Apchon, brigadier le 15 août 1758, maréchal de camp le 20 février 1761
  • 1761 : marquis de Nicolaï
  • 1763 : chevalier d’Iselin de Lanan
  • 11 novembre 1782 : Étienne Narcisse de Durfort, vicomte puis comte de Durfort, † 2 mars 1839
  • 1791 : Paul Maumigny de Verneuil
  • 1791 : Joseph François de Jobal
  • 1792 : Jean Baptiste Dupleix de Cadignan
  • 1792 : Hyacinthe Étienne Antoine Alexandre de Rossi
  • 1793 : Claude Hyacinthe Bregeot
  • 1794 : Nicolas Joseph Scalfort
  • 1802 : Claude Denis Noël Bruguiere, colonel en 1803
  • 2 décembre 1806 : Urbain François Lambert, général de brigade le 6 août 1811, † 18 mai 1814
  • 1807 : Charles Louis Narcisse Lapointe
  • 1809 : Louis Jacques François Boulnois
  • 1813 : Clément Louis Helion de Villeneuve de Vence, maréchal de camp en 1817, † 9 février 1834
  • 1815 : Louis Alexis Desmichels
  • 26 mars 1815 : François Joseph Marie Clary, maréchal de camp le 23 août 1814, † 27 janvier 1841

Campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Le 4e régiment de chasseurs a fait les campagnes de 1792 à 1794 à l’armée du Rhin.
Campagnes de l’an IV à l’armée de Rhin-et-Moselle ; an V aux armées de Rhin-et-Moselle et d’Italie ; ans VI et VII à l’armée de l’Ouest ; ans VIII aux armées de Batavie et d’Italie ; an IX à l’armée d’Italie. Faits d’armes : bataille de Rastadt et affaire de Caudern, les 5 juillet et 25 octobre 1796 ; bataille d’Alkmaer et de Kastricum, les 2 et 6 octobre 1799.

Le 4e régiment de chasseurs à cheval a fait les campagnes de l’an XII au cantonnement de Saintes ; an XIII, Piémont[note 1] ; an XIV à l’armée d’Italie ; 1806 et 1807 à l’armée de Naples ; 1808 aux armées de Naples et d’Italie ; 1809 et 1810 à l’armée de Naples ; 1811 à l’armée d’Italie ; 1812 au corps d’observation de l’Elbe (3e de la Grande Armée) ; 1813 à la Grande Armée ; 1815 au 2e corps d’armée.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une compagnie de ce régiment, embarquée en l’an XIII pour la Martinique, n’est rentrée en France qu’en 1812.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris 1739

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis novembre 1737, jusqu’en décembre 1738, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1739
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tomes 4, 5 et 7, Paris 1761, 1762 et 1764

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]