Régiment Colonel-Général dragons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment Colonel-Général dragons
Image illustrative de l’article Régiment Colonel-Général dragons
Guidon du régiment Colonel-Général dragons

Création 1668
Dissolution 1815
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle cavalerie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir régiment Colonel-Général et régiment du Dauphin.

Le régiment Colonel-Général dragons est un régiment de cavalerie du Royaume de France, de la République française et du Premier Empire, créé en 1668.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

Équipement[modifier | modifier le code]

Guidons[modifier | modifier le code]

4 guidons « de ſoye blanche, ſemez de fleurs de lys d’or, & le chiffre du Roi couronné au milieu brodé, & frangez d’or »[1].
4 guidons « de ſoye, dont un blanc ſemé de fleurs de lys d’or, avec le chiffre du Roi couronné au milieu, & ſemé de flâmes d’or ſans nombre, & les 3 autres cramoiſis, de même brodez & frangez d’or »[2].

Habillement[modifier | modifier le code]

Dragon et sapeur de dragons de la Grande Armée, gravure de Bellangé illustrant l’Histoire de Napoléon de Laurent de l’Ardèche, 1843.

Historique[modifier | modifier le code]

Mestres de camp-commandants et colonels[modifier | modifier le code]

Colonels généraux
  • 2 avril 1668 : Antoine Nompar de Caumont, marquis de Puyguilhem puis comte puis duc de Lauzun, maréchal de camp en 1663, colonel général des dragons le 2 avril 1668, lieutenant général le 14 mars 1670, commandant d’armée le 1er février 1690, † 23 novembre 1723.
  • 14 août 1669 : Nicolas d’Argouges, marquis de Rannes, brigadier le 15 avril 1672, maréchal de camp le 2 avril 1975, lieutenant général le 25 février 1677, † 13 juillet 1678.
  • 26 août 1678 : Louis François de Boufflers, duc de Boufflers, mestre de camp du régiment le 2 septembre 1669, brigadier des dragons le 12 mars 1675, maréchal de camp le 25 février 1677, lieutenant général le 15 octobre 1681, maréchal de France le 27 mars 1693, † 22 août 1711.
  • 29 avril 1692 : René de Froulay, comte de Tessé, brigadier de dragons le 20 janvier 1678, maréchal de camp le 24 août 1688, lieutenant général le 17 avril 1692, maréchal de France le 14 janvier 1703, † 30 mai 1725.
  • 25 mars 1703 : Antoine de Gramont, duc de Guiche, brigadier le 24 juin 1694, maréchal de camp le 29 janvier 1702, lieutenant général le 26 octobre 1704, maréchal de France le 2 février 1724, † 16 septembre 1725.
  • 7 décembre 1704 : François de Franquetot, duc de Coigny, brigadier de cavalerie le 29 janvier 1702, maréchal de camp le 26 octobre 1704, lieutenant général le 18 juin 1709, maréchal de France le 14 juin 1734, † 18 décembre 1759.
  • 15 janvier 1734 : Jean Antoine François de Franquetot, comte de Coigny, fils du précédent, brigadier le 15 janvier 1734, maréchal de camp le 1er août 1734, lieutenant général le 20 février 1743, † 4 mars 1748.
  • mars 1748 : François de Franquetot, maréchal de Coigny, pour la seconde fois à la place de son fils tué en duel.
  • 28 janvier 1754 : Marie Charles Louis d’Albert de Luynes, duc de Chevreuse, brigadier le 9 juin 1736, maréchal de camp le 20 février 1743, lieutenant général le 1er janvier 1748, † 8 octobre 1771.
  • 16 octobre 1771 : Marie François Henri de Franquetot, duc de Coigny, maréchal de France le 3 juillet 1816, † 19 mai 1821.
  • 4 septembre 1783 : Louis Joseph Charles Amable d’Albert, duc de Luynes, maréchal de camp en 1781, † 23 mai 1807.
Mestres de camp-commandants et colonels
  • Charles de Bonvisy
  • 2 septembre 1669 : Louis François de Boufflers, duc de Boufflers, colonel général en 1678
  • 22 juillet 1671 : Gabriel de Cassagnet, marquis de Tilladet, brigadier le 12 mars 1675, maréchal de camp le 25 février 1677, lieutenant général le 24 août 1688, † 11 juillet 1702
  • 24 juin 1681 : Balthazar Phelypeaux, comte de Saint-Florentin
  • 25 décembre 1692 : N. de Saint-Mars
  • 1er janvier 1694 : N. Moret de Bournonville
  • 15 février 1702 : Charles Legendre de Berville, brigadier le 29 janvier 1709, maréchal de camp le 1er février 1719, lieutenant général le 20 février 1734, † 7 avril 1746
  • mars 1719 : Claude Antoine de Préval
  • 27 février 1727 : Jean Toussaint de La Pierre, marquis de Frémeur
  • 10 septembre 1744 : Gédéon René Amaury, marquis de Goyon, brigadier le 10 mai 1748, maréchal de camp le 20 février 1761
  • 1er janvier 1748 : Charles Marie Léopold, comte de Dunois
  • 18 décembre 1758 : Marie Jean Louis Riquet, chevalier de Caraman
  • 24 mars 1769 : Louis Joseph Charles Amable, duc de Luynes
  • 16 octobre 1771 : Jean Philippe de Franquetot, chevalier de Coigny
  • 13 avril 1780 : Jean Jacob, baron de Coëhorn
  • 1er janvier 1784 : Antoine Louis de La Vieuville, marquis de Wignacourt
  • 2 avril 1786 : Hugues Hyacinthe Timoléon, duc de Cossé
  • 10 mars 1788 : Pierre Charles, comte de Seuil
  • 21 octobre 1791 : Joachim Charton
  • 5 février 1792 : Auguste Marie Henri Picot, marquis de Dampierre
  • 4 janvier 1793 : Pierre Joseph Le Clerc, dit Verdet
  • 25 janvier 1796 : Jean-Baptiste Milhaud
  • 9 janvier 1800 : Louis Bonaparte, roi de Hollande en 1806
  • 24 mars 1803 : Ythier Sylvain Pryvé
  • 10 avril 1804 : Jacques Nicolas Lacour
  • 25 mars 1808 : Louis Ernest Joseph de Sparre
  • 1er juin 1812 : Jean-Baptiste Louis Morin
  • 15 mars 1814 : Jean-Baptiste Antoine Canavas de Saint-Amand

Campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Le 5e régiment de dragons a fait les campagnes de 1792 et 1793 à l’armée du Nord ; 1794 à l’armée des Ardennes.
Campagnes des ans IV et V à l’armée d’Italie ; an VI aux armées d’Italie et de l’Ouest ; an VII à l’armée de l’Ouest ; an VIII à l’armée de réserve ; an IX et X au corps d’observation de la Gironde. Faits d’armes : affaire de Primolano et combat de Bassano, les 7 et 8 septembre 1796. Combat de Clausenne et prise du fort de Cavallo.

Campagnes des ans XIII et XIV au 2e corps de réserve de la cavalerie de la Grande Armée ; 1806 au 4e corps de réserve de cavalerie ; 1807 au corps d’observation de la Gironde ; 1808 aux armées de Portugal et d’armée d’Espagne ; 1809 à l’armée d’Espagne et au corps de cavalerie de réserve de l’armée d’Allemagne ; de 1810 à 1812 à l’armée d’Espagne ; 1813 à l’armée d’Espagne et au 10e corps de la Grande Armée (3e de cavalerie) ; 1814 au 6e corps de cavalerie et garnison de Dantzig ; 1815 au 2e corps de cavalerie.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Personnalités ayant servi au régiment[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris, 1739
  2. a et b Septième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris, 1741

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis novembre 1737, jusqu’en décembre 1738, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1739
  • Septième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Jusqu’en décembre 1740, Lemau de la Jaisse, Paris 1741
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tome 1, 3, 4, 5 et 7, Paris 1760, 1761, 1761, 1762 et 1764

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]