Régiment de Vaussieux-Hericy cavalerie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment de Vaussieux-Hericy cavalerie
Création 1749
Dissolution 1761
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle cavalerie

Le régiment de Vaussieux-Hericy cavalerie est un régiment de cavalerie du Royaume de France créé en 1749.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  •  : création du régiment de Bezons cavalerie
  • 1758 : renommé régiment de Vaussieux-Hericy cavalerie
  •  : réformé par incorporation au régiment d’Aquitaine cavalerie

Équipement[modifier | modifier le code]

Habillement[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Mestres de camp[modifier | modifier le code]

  •  : Jacques Gabriel Bazin, comte de Bezons, brigadier le , maréchal de camp le , lieutenant général le
  • 1758 : Philippe Jacques de Herici (de Héricy), marquis de Vaussieux

Composition[modifier | modifier le code]

Le régiment de Bezons est créé en 1749 avec 8 compagnies provenant des 16 premiers régiments de cavalerie :

  1. régiment Colonel-Général cavalerie
  2. régiment Mestre de Camp Général cavalerie
  3. régiment Commissaire Général cavalerie
  4. régiment Royal cavalerie
  5. régiment du Roi cavalerie
  6. régiment Royal-Étranger cavalerie
  7. régiment des Cuirassiers du Roi
  8. régiment Royal-Cravates cavalerie
  9. régiment Royal-Roussillon cavalerie
  10. régiment Royal-Piémont cavalerie
  11. régiment Royal-Allemand cavalerie
  12. régiment Royal de carabiniers
  13. régiment Royal-Pologne cavalerie
  14. régiment de La Reine cavalerie
  15. régiment du Dauphin cavalerie
  16. régiment de Dauphin-Étranger cavalerie

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Septième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Jusqu’en , Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1741
  • État militaire de France pour l’année 1760, par les sieurs de Montandre-Longchamps, troisième édition, chez Guyllin, Paris 1760
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tome 6, Paris 1763

Lien externe[modifier | modifier le code]