Régiment des Cuirassiers du Roi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment des Cuirassiers du Roi
Image illustrative de l’article Régiment des Cuirassiers du Roi
Étendard du régiment des Cuirassiers du Roi, avers

Création 1665
Dissolution 1815
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle cavalerie
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir régiment du Roi.

Le régiment des Cuirassiers du Roi est un régiment de cavalerie du Royaume de France, puis de la République française et du Premier Empire, créé en 1665.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  • 2 décembre 1665 : le régiment d’Aumont cuirassiers passe au service du Roi, et est renommé régiment des Cuirassiers du Roi
  • 1er décembre 1761 : renforcé par incorporation du régiment de Ray cavalerie[1]
  • 1er janvier 1791 : renommé 8e régiment de cavalerie
  • 24 septembre 1803 : transformé en cuirassiers, le 8e régiment de cuirassiers
  • décembre 1815 : licencié

Équipement[modifier | modifier le code]

Étendards[modifier | modifier le code]

6 étendards de « ſoye bleue, Soleil au milieu, & 4 fleurs de lys brodées d’or aux coins, & frangez d’or[2].

Habillement[modifier | modifier le code]

Cuirassier en 1809, gravure de Bellangé illustrant l’Histoire de Napoléon de Laurent de l’Ardèche, 1843.

Historique[modifier | modifier le code]

Mestres de camp-lieutenants et colonels[modifier | modifier le code]

  • 2 décembre 1665 : Louis Marie Victor d’Aumont, marquis de Villequier puis duc d’Aumont, maréchal de camp le 14 juillet 1652, brigadier de cavalerie le 5 mai 1667, † 19 mars 1704
  • 4 février 1672 : Charles Amédée de Broglie, comte de Revel, brigadier le 12 mars 1675, maréchal de camp le 20 janvier 1678, lieutenant général le 24 août 1688, † 25 octobre 1707
  • 6 août 1678 : Jean François Cordebœuf de Beauverger, comte de Montgon, brigadier le 25 avril 1691, maréchal de camp le 3 janvier 1696, lieutenant général le 23 décembre 1702, † 7 mai 1730
  • mars 1697 : N., marquis de Bonneval
  • 4 janvier 1710 : César Antoine de La Luzerne, comte de Beuzeville, brigadier le 20 février 1734, maréchal de camp le 18 octobre 1734, † 17 juin 1755
  • 25 novembre 1734 : Louis de Cardevaque, marquis d’Havrincourt, déclaré brigadier le 7 juin 1744 par brevet expédié le 2 mai, maréchal de camp le 1er janvier 1748, lieutenant général le 1er mai 1758
  • 1er janvier 1748 : Arnaud Louis Marie de Lostanges-Saint-Alvère, marquis de Lostanges, brigadier le 5 novembre 1758, maréchal de camp le 1er mai 1762
  • 30 mai 1760 : Louis Errard, chevalier de Ray
  • 1764 : Louis des Acres, comte de Laigle
  • 29 mai 1774 : Venant Eméric Louis Henri de Durfort-Blaignac, comte de Civrac
  • 10 mars 1788 : Charles Malo François, comte de Lameth
  • 25 février 1792 : Charles Joseph Randon de Pully
  • 26 octobre 1792 : Albert Victor Marie Desprez de La Marlière
  • 13 juin 1795 : Jean-Baptiste Doré
  • 16 décembre 1796 : Jean Louis Brigitte Espagne
  • 20 novembre 1799 : Jean-Baptiste Gabriel Merlin
  • 5 juin 1809 : N. Grandjean
  • 29 mars 1813 : Louis Jean Claude Clément Lefaivre
  • 19 avril 1815 : N. Garavaque

Campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

11 mai 1745: bataille de Fontenoy
8e régiment de cavalerie

Le 8e régiment de cavalerie a fait les campagnes de 1792 et 1793 à l’armée de la Moselle ; 1794 à l’armée du Nord (1791)|armée du Nord).
Campagnes des ans IV et V à l’armée de Sambre et Meuse ; an VI aux armées de l’Ouest et de Mayence; an VII aux armées de Mayence, du Danube et du Rhin ; an VIII et IX à l’armée du Rhin. Faits d’armes : passage de la Rednitz, le 6 août 1796 ; bataille d’Hochstedt et passage du Danube, les 19 et 22 juin 1800.

8e régiment de cuirassiers

Le 8e régiment de cuirassiers a fait les campagnes de l’an XIII à 1806 à l’armée d’Italie ; 1807 au corps de cavalerie de réserve de la Grande Armée ; 1808 au 3e corps de cavalerie de la Grande Armée ; 1809 et 1810 au 2e corps de cavalerie de l’armée d’Allemagne ; 1812 au corps d’observation de l’Elbe (2e de la Grande Armée) ; 1813 et 1814 au 2e corps de réserve de cavalerie et garnison de Hambourg ; 1815 à la 4e division de réserve de cavalerie.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ordonnance du 1er décembre 1761, État militaire de France pour l’année 1762, p. 380.
  2. a et b Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris 1739

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis novembre 1737, jusqu’en décembre 1738, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1739
  • État militaire de France pour l’année 1762, par MM. Montandre-Longchamps, chevalier de Montandre, et de Roussel, cinquième édition, chez Guyllin, Paris 1762
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tomes 4, 5, 6 et 7, Paris 1761, 1762, 1763 et 1764

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]