Régiment du Dauphin dragons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment du Dauphin dragons
Image illustrative de l’article Régiment du Dauphin dragons
Guidon du régiment Dauphin dragons

Création 1673
Dissolution 1815
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle dragons
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir régiment du Dauphin et régiment d’Angoulême.

Le régiment du Dauphin est un régiment de cavalerie du Royaume de France, de la République française et du Premier Empire, créé en 1673.

Lignage[modifier | modifier le code]

  • 14 septembre 1673 : création du régiment de Sauvebœuf dragons
  • 29 août 1675 : renommé régiment du Dauphin dragons
  • 1er janvier 1791 : renommé 7e régiment de dragons
  • 1814 : renommé régiment des dragons d’Angoulême
  • 1815 : renommé 7e régiment de dragons
  • 1815 : licencié

Équipement[modifier | modifier le code]

Guidons[modifier | modifier le code]

4 guidons « de ſoye bleue ſemez de fleurs de lys & de Dauphins avec un Soleil au milieu brodez en or & en argent, frangez de même »[1].

Habillement[modifier | modifier le code]

Dragon et sapeur de dragons de la Grande Armée, gravure de Bellangé illustrant l’Histoire de Napoléon de Laurent de l’Ardèche, 1843.

Historique[modifier | modifier le code]

Mestres de camp-lieutenants et colonels[modifier | modifier le code]

  • 14 septembre 1673 : Louis-Jules, marquis de Sauvebœuf
  • 29 août 1675 : François Annibal, comte de Longueval, brigadier de dragons le 26 février 1686, maréchal de camp le 10 mars 1690, lieutenant général des armées du roi le 3 janvier 1696, † 1er juin 1696
  • mai 1692 : N. de Luynes, comte d’Albert
  • 31 août 1700 : César de Brouilly, marquis de Wartigny, brigadier de dragons le 29 janvier 1702, maréchal de camp le 10 février 1704, † 24 octobre 1704
  • 12 novembre 1704 : Louis Edmond du Fossé de La Mothe, marquis de Watteville
  • 8 mars 1718 : Sicaire Antonin Armand Auguste Nicolas d’Aydie, comte de Rions
  • 1725 : N. Bonnier, baron de La Mosson
  • 1727 : N., marquis de Vassé
  • 1741 : N., comte de Vassé
  • 17 juillet 1742 : Charles François de Granges de Surgères, marquis de Puyguyon, brigadier le 20 février 1743, maréchal de camp le 1er mai 1745, † 6 août 1746
  • 1er mai 1745 : N., marquis de Lescure
  • 20 juillet 1746 : Charles François Elzéar, marquis de Vogué, déclaré brigadier de cavalerie en novembre 1745 par brevet expédié le 1er mai, maréchal de camp le 1er janvier 1748, lieutenant général le 28 décembre 1758
  • 1er janvier 1748 : Charles François d’Hervilly, comte de Canisy
  • 27 mars 1761 : Alexandre de Cadrieu, comte de Lostanges de Sainte-Alvère
  • 3 janvier 1770 : Joseph Hyacinthe François de Paule de Rigau, comte de Vaudreuil
  • 8 avril 1779 : Charles Henri, comte de Surgères-Puyguyon
  • 10 mars 1788 : Michel Félix, comte de Choiseul d’Aillecourt
  • 25 juillet 1791 : Claude de Guibert
  • 23 novembre 1791 : N. de Revigliase
  • 12 février 1792 : N. d’Averhoult
  • 3 septembre 1792 : Adrien Jacques Maurice de Cambis
  • 20 janvier 1794 : Jean Joseph Bourgairolles
  • 21 mars 1797 : chef de brigade Jean Jacques Laveran
  • 8 mai 1806 : Denis Étienne, baron de Séron
  • 19 août 1809 : Louis Xavier Joseph Veizier
  • 14 juillet 1812 : Louis, baron Sopransi
  • 17 janvier 1814 : Charles Philippe Léopold

Campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

Le 7e régiment de dragons a fait les campagnes de 1792 à 1794 à l’armée du Nord. Ce régiment figurait avec honneur à la bataille de Jemappes, le 6 novembre 1792.
Il a fait les campagnes des ans IV et V à l’armée de Sambre-et-Meuse ; an VI aux armées de l’Ouest et de Mayence ; an VII aux armées de Mayence et d’Italie ; ans VIII et IX à l’armée d’Italie.
Campagnes de l’an XII à l’an XIV à l’armée de Naples ; 1806 aux armées de Naples et d’Italie ; de 1807 à 1811 à l’armée d’Italie ; 1812 et 1813 à l’armée d’Italie et à la 3e division de cavalerie de réserve de la Grande Armée ; 1814 au 1er corps de cavalerie ; 1815 à la 4e division de réserve de cavalerie.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris, 1739

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cinquième abrégé de la carte du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis novembre 1737, jusqu’en décembre 1738, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1739
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tomes 4, 5 et 6, Paris 1761, 1762 et 1763

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]