Quatrième vague féministe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La quatrième vague féministe est une notion apparue à la fin des années 2000. Une nouvelle génération de féministes arrive reprenant les thèmes des vagues précédentes mais en les inscrivant dans une utilisation importante des outils modernes et en premier lieu d'internet. Les réseaux sociaux sont aussi un moyen pour diffuser les messages féministes et rassembler rapidement des militantes pour combattre le sexisme quotidien. En effet, le temps n'est plus de réclamer le droit de vote (première vague féministe), le droit de disposer de son corps (deuxième vague féministe) ou de mettre en avant les minorités (troisième vague féministe) mais de chasser le sexisme de la vie quotidienne[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kira Cochrane, « The fourth wave of feminism : meet the rebel women », The Guardian,‎ (lire en ligne)