Droits des femmes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les droits des femmes sont des droits, théoriques ou réels, dont la défense est un objectif afin de parvenir à une société plus égalitaire. Dans les faits, ils peuvent être réduits par les lois ou coutumes de chaque pays ou société particulière. Les droits des femmes font partie de la notion plus générale de droits de l'homme[1].

Domaines[modifier | modifier le code]

Domaines généralement admis[modifier | modifier le code]

Les questions généralement associées aux notions des droits des femmes comprennent notamment :

La question des droits des femmes est étroitement liée au féminisme. Les mouvements féministes réclament généralement l'égalité de la reconnaissance des droits des femmes par comparaison aux droits des hommes.

Domaines faisant encore polémiques[modifier | modifier le code]

Les revendications féministes entrent parfois en contradiction avec les normes religieuses et morales de certaines sociétés[3].

Par exemple :

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'ONU et les droits de l'homme - Droits des femmes
  2. En janvier 2015, 5 pays n'ont aucune femme dans leur Parlement : la Micronésie, les Palaos, le Qatar, les Tonga et le Vanuatu. 8 pays (Bosnie-Herzégovine, Brunei, Hongrie, Pakistan, Arabie saoudite, Slovaquie, Tonga et Vanuatu) ne comptent aucune femme dans leur gouvernement - Women Make Progress in Politics, But Glass Ceiling Remains Unbreakable sur ipsnews.net, 15 mars 2015
  3. Étude sur la liberté de religion ou de conviction et la condition de la femme au regard de la religion et des traditions, Commission des droits de l'Homme, ONU, 2002 [1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Aspects internationaux de gouvernance :

Écrivains sur les droits des femmes :

Divers :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :