HeForShe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

HeForShe
Logo de l'organisation
Situation
Création 20 septembre 2014
Organisation
Dirigeant ONU Femmes
Personnes clés Emma Watson

Site web http://www.heforshe.org/

HeForShe (« Lui Pour Elle ») est une campagne de solidarité pour l'égalité des sexes lancée par l'ONU Femmes Son objectif est de faire participer les hommes et les garçons dans le combat pour l'égalité des sexes et les droits des femmes, en les encourageant à prendre des mesures contre les inégalités rencontrées par les femmes et les filles.

Fondée sur l'idée que l'égalité des sexes est une question qui touche tout le monde - socialement, économiquement et politiquement - cette campagne cherche à impliquer activement les hommes et les garçons dans un mouvement qui a été initialement conçu comme « une lutte pour les femmes par des femmes » et qui, généralement, ne prend que des mesures contre les inégalités rencontrées par les femmes et les filles, ignorant les problèmes qui touchent les hommes et les garçons.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lancement de HeForShe[modifier | modifier le code]

Un événement spécial a été organisé pour lancer la campagne HeForShe le 20 septembre 2014 au Siège des Nations Unies à New York. La campagne a été lancée par l'ambassadrice de bonne volonté de l'ONU Femmes[1], l'actrice Emma Watson, dont le discours a été beaucoup diffusé via les médias sociaux.

Site web[modifier | modifier le code]

Au même moment que le lancement de la campagne, le site www.heforshe.org[2] a été ouvert. Sur le site, une carte du monde indique le nombre d'hommes par pays qui se sont engagés dans la campagne HeForShe grâce à un système de géolocalisation.

IMPACT 10X10X10[modifier | modifier le code]

Le 23 janvier 2015, lors du forum économique mondial de Davos, l'ONU Femmes lance le mouvement HeForShe IMPACT 10x10x10 dans le but de promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes auprès des gouvernements, des entreprises et des universités. C'est une nouvelle fois Emma Watson qui lance le mouvement par un discours[3]. L'idée est de demander à 10 chefs d’État, d'entreprise et écoles de s'engager à améliorer l'égalité des sexes dans le milieu professionnel, éducatif et politique. Les président d’Uruguay, du Japon et de la Finlande, les PDG de Tupperware ou d'Unilever et enfin des écoles telles que Science Po Paris, se sont par exemple engagés. De plus le rapport fourni par le mouvement HeForShe est encourageant. En effet, le président du Malawi a par exemple annoncé que les mariages d'enfant seront maintenant interdits, ce qui permet d'augmenter le nombre de jeunes filles pouvant aller à l'école. Bob Moritz, président de PricewaterhouseCoopers International Limited, a quant à lui raconté comment son organisation est passée de 18 % de représentation féminine dans l'équipe de direction mondiale à 47 % de janvier à décembre 2016[4].

Conversation avec Emma Watson lors de la Journée internationale de la femme 2015[modifier | modifier le code]

Pour célébrer la Journée internationale de la femme le 8 mars 2015, une conversation en direct des bureaux londoniens de Facebook avec Emma Watson a été organisée. L’événement était retransmis en direct sur la page Facebook de l'actrice. Emma Watson a répondu à des questions sur la campagne mais aussi sur son point de vue du féminisme[5].

Personnalités impliquées[modifier | modifier le code]

Les principales personnalités impliquées dans la campagne HeForShe sont l'ambassadrice de bonne volonté Emma Watson, l'ancien secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, la secrétaire générale adjointe de l'ONU Phumzile Mlambo-Ngcuka et la directrice exécutive d'ONU Femmes Elizabeth Nyamayaro.

D'autres personnalités ont montré leur engagement à HeForShe comme Matt Damon, Justin Trudeau, Russell Crowe, Pharrell Williams, Eddie Redmayne, le Prince Harry, Jared Leto, Logan Lerman, Matthew Lewis, Stephen Chbosky, Harry Styles, Tom Hiddleston, Mark Ruffalo, Derek Blasberg, David Tennant, Steve Carell, Jake McDorman, Stefan Löfven, Ben Barnes, Benedict Cumberbatch, Douglas Booth, Joseph Gordon-Levitt ainsi que Barack et Michelle Obama[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]