Josiane Jouët

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Josiane Jouët, née le 28 mars 1948[1], est une sociologue française, en sciences de l’information et de la communication.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1969, Josiane Jouët est titulaire du diplôme de l’Institut d'études politiques de Paris. En 1972, elle soutient une thèse de 3e cycle en sociologie portant le titre La fonction de journaliste sous la direction de Jean Cazeneuve à l’université Paris-Descartes. En 1973, elle obtient un master en journalisme à l’université Columbia à New York.

De 1984 à 1994, elle est chercheuse au Centre national d'études des télécommunications (CNET). En 1993, elle obtient une habilitation à diriger des recherches en sciences de l’information et de la communication de l’université Grenoble-I.

En 1994, elle est professeure des universités, dans le département Infocom de l’université de Haute-Bretagne Rennes 2. A partir de 1998, elle rejoint l’université Panthéon-Assas. Elle est membre du laboratoire de recherche Centre d'analyse et de recherche interdisciplinaire sur les médias (CARISM), dont elle est directrice de 2004 à 2010. Elle est directrice de l'Institut français de presse de 2004 à 2009. Depuis 2016, elle est professeure émérite[2].

Thèmes de recherche[modifier | modifier le code]

Ses thèmes de recherche sont les usages des technologies de l'information et de la communication et les pratiques d'information[3]. Josiane Jouët plaide dès les années 2000, pour que la sociologie des usages fasse partie des sciences sociales, en proposant d'y appliquer rigueur théorique et méthodologie de recherche[4]. Elle l'a appliqué en particulier aux réseaux sociaux numériques et, en particulier, à leurs usages par les jeunes[5].

Dès les années 1980, elle s'intéresse aux questions de genre et de la différenciation des usages des technologies de communication[6]. Elle montre les différences de pratiques en matière de culture des écrans entre les garçons et les filles[7].

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jouët, Josiane » sur lccn.loc.gov
  2. « Josiane Jouët Université Paris 2 Panthéon-Assas », sur www.u-paris2.fr (consulté le 28 mai 2017)
  3. « Josiane Jouët », Atlantico.fr,‎ (lire en ligne)
  4. Serge Proulx, « La sociologie des usages, et après ? », Revue française des sciences de l’information et de la communication, no 6,‎ (ISSN 2263-0856, DOI 10.4000/rfsic.1230, lire en ligne)
  5. « Pourquoi des millions d'utilisateurs de Facebook sont connectés à internet sans le savoir », Atlantico,‎
  6. Natalie Levisalles, « L'ordinateur a-t-il un sexe? Face à l'informatique, la femme n'est pas l'égale de l'homme. Qui a dit que c'était grave? », Libération,‎
  7. Corinne Manoury, « Vous avez dit parité ? », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]