Théologie féministe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La théologie féministe est un courant né au sein du christianisme, du judaïsme, de l'islam, ou d'autres religions, qui critique les traditions, pratiques, écritures et théologies de ces religions dans une perspective féministe.

La théologie féministe vise à étudier dans une perspective théologique et historique scientifique le rôle des femmes dans les textes sacrés des religions et au sein de leur milieu religieux d'origine. Elle favorise également une réinterprétation du rôle des femmes qui peut être véhiculé dans l'imagerie et les propos religieux à dominante patriarcale

Parmi les théologies féministes nées dans la tradition chrétienne, il peut être utile de distinguer les théologies explicitement chrétiennes, qui entendent transformer la théologie de l'intérieur, d'autres théologies féministes qui voient dans le christianisme un système intrinsèquement patriarcal et s'en éloignent, élaborant ainsi des théologies féministes « post-chrétiennes » voire « anti-chrétiennes ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Théologie féministe chrétienne : présentations générales[modifier | modifier le code]

  • (en) Dictionary of feminist theologies, Edited by L. Russell and J. Clarkson. Louisville, Ky., Westminster John Knox Press, 1996
  • Anne Carr, La femme dans l’Eglise. Tradition chrétienne et théologie féministe (1988), Paris, Cerf, 1993.
  • Alice Dermience, Théologie de la Femme et théologie féministe, Revue théologique de Louvain, 2000, vol. 31, n° 4, p. 492-523
  • Olivette Genest, L'impact de la critique féministe sur l'étude de la théologie, Studies in Religion / Sciences religieuses 23, 1994, p. 331-337.
  • Alice Gombault, « Les théologies féministes », in Évangile et Liberté, n° 201, août-septembre 2006.
  • René Heyer, Seules devant Dieu : la théologie féministe dans ses traits distinctifs et son unité, Revue de droit canonique, Strasbourg, 1996, vol. 46, n° 1
  • René Heyer, La théologie féministe : éléments de bibliographie en langue française, Revue de droit canonique, Strasbourg t. 46/1, 1996, p. 95-98
  • Daniel Marguerat, Les femmes qui disent Dieu. Présentation des théologies féministes, Libre sens, n°41, 1995, p. 3-17.
  • Élisabeth Parmentier :
  • Susan A. Ross, « Féminisme et théologie », in Raisons politiques, n°4, novembre 2001, Presses de la Fondation nationale de sciences politiques, p. 133-146.
  • Myriam Tonus, Miroirs d'Eve. Quand des hommes font parler Dieu à propos des femmes, L'Harmattan, Paris, 2001.
  • Anina Van de Kerk, Introduction aux lectures féministes de la christologie, Études théologiques et religieuses, Montpellier (France), 1990, 65, n°4, p. 593-607.
  • Marie Thérèse van Lunen-Chenu, « Femmes, féminisme et théologie », in Bernard Lauret et François Refoule (dir.), Initiation pratique à la théologie, t. V, Paris, Cerf, 1984, p. 276-322.
  • Denise Veillette, « Exister, penser, croire autrement. Thématique religieuse féministe de la revue Concilium », in Recherches féministes, vol. 3, n° 2, 1990, p. 31-71. [Recension de tous les articles religieux féministes publiés entre 1965 et 1990 et description des principaux thèmes].

Liens externes[modifier | modifier le code]