Machisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
« Si elle me dit non, que fais-je ?  1) J'accepte 2) J'impose (ce n'est pas normal, c'est du machisme)». Affiche de la mairie de Madrid contre le machisme, 2018.

Le machisme, avec ses dérivés « machiste » et « macho », désigne la tendance de certaines personnes à mettre en avant de manière exacerbée et exclusive la virilité des hommes et de croire que les femmes leur seraient inférieures dans tous les domaines ou dans les domaines prestigieux, pensant ainsi qu'il est logique qu'elles soient cantonnées aux tâches subalternes.

Le machisme implique souvent la phallocratie (seuls les hommes décident ou ont le pouvoir de décider dans les domaines les plus importants) et peut impliquer la misogynie.

Pendant les mouvements de libération des femmes dans les années 60 et 70, le terme a été utilisé en Amérique latine par les féministes pour décrire l'agression et la violence masculine ainsi que la masculinité toxique. L'expression est utilisée par les féministes et les universitaires pour décrire et critiquer la structure patriarcale dans les rôles de genre dans les communautés latino[1],[2].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Ce terme vient de l'espagnol macho, qui signifie « mâle ». Le terme espagnol macho, au sens propre, est utilisé pour parler des animaux. Le terme peut parfois avoir le sens de « courageux » ou de « valeureux », mais machista a rarement une connotation aussi méliorative, ou positive.

Cependant, il faut remarquer que dans la culture nahuatl l'expression Macho n'a rien à voir avec la dérivation du latin « mascŭlus » du mot « macho ». Il veut dire, traduit en espagnol, ejemplar, c'est-à-dire, digne d'être imité, de là que dans le Mexique se prête à une confusion l'usage de ce mot s'il ne va pas accompagné de plus grandes précisions[3].

En France et au Québec, le terme est souvent employé de manière péjorative.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Opazo, R. M (2008). Latino Youth and Machismo: Working Towards a More Complex Understanding of Marginalized Masculinities. Retrieved From Ryerson University Digital Commons Thesis Dissertation Paper 108. http://digitalcommons.ryerson.ca/dissertations/108
  2. Ramirez, R, translated by Rosa Casper (1999). What Means to be a Man: Reflections on Puerto Rican Masculinity. Rutgers University Press: New Brunswick, NJ.
  3. Rémi Siméon : Diccionario de la lengua náhuatl o mexicana. (Dictionnaire de la langue nahuatl ou mexicaine). Siglo XXI Editores, S.A. de C.V., 2004. Traduction de Josefina Oliva de Coll. Première édition en français, 1885. (ISBN 968-23-0573-X). p. 246 et 258. Macho : connu, exemplaire, distingué, accrédité, illustre, etc. comme voix passive de Mati, uel macho ó nouian macho, être évident, très connu, notoire ; qualli ipam macho, il passe comme bon, il est connu comme telle, etc.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]