Prix du Syndicat français de la critique de cinéma et des films de télévision

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Prix du Syndicat français de la critique de cinéma et des films de télévision
Image associée à la récompense

Description Récompense les films, les fictions télévisuelles, les sorties vidéos et les livres sur le cinéma
Organisateur Syndicat français de la critique de cinéma et des films de télévision
Pays Drapeau de la France France
Date de création 1946
Site officiel Site officiel

Les prix du Syndicat français de la critique de cinéma et des films de télévision sont des récompenses décernées depuis 1946 par le syndicat homonyme. Les prix récompensent le cinéma dans différents domaines.

La section la plus ancienne est celle des « prix cinéma » récompensant les films. À cela s’ajoute en 1958 la section littéraire qui récompense les meilleurs livres sur le cinéma. Et depuis 2005, sont jugées les meilleures éditions vidéos ainsi que les œuvres télévisuelles.

Les prix du meilleur film français et étranger sont soumis aux votes de tous les membres du syndicat, actuellement au nombre de deux cent cinquante environ.

Les autres prix sont chacun décernés par un jury composé souvent de cinq membres, renouvelables annuellement et choisis par le conseil d'administration du syndicat. Un système d'annonce de finalistes est mis en place pour 2017[1].

La cérémonie gagne en notoriété et s'est déroulée récemment au théâtre du Rond-Point[2] et à la Cinémathèque française[3],[4].

Prix cinéma[modifier | modifier le code]

Les prix récompensent les meilleurs films selon plusieurs critères.

Meilleur film français[modifier | modifier le code]

Le prix du meilleur film français du Syndicat français de la critique de cinéma récompense le meilleur film français ou la meilleure coproduction majoritairement française depuis 1946. La récompense s'intitulait « prix Méliès »jusqu'aux années 2000.

Meilleur premier film français[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Film singulier francophone[modifier | modifier le code]

Ce prix récompense un film francophone qui a été coproduit majoritairement en France et est considéré comme particulier.

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Meilleur court métrage[modifier | modifier le code]

Ce prix récompense depuis 1973 le meilleur court métrage (d’une durée de moins de soixante minutes selon le CNC). La récompense s'intitulait précédemment « prix Novaïs-Texeira ».

Meilleur film étranger[modifier | modifier le code]

Ce prix récompense depuis 1967 le meilleur film étranger. La récompense s'intitulait prix Léon Moussinac jusqu'aux années 2000.

Meilleur premier film étranger[modifier | modifier le code]

Prix littéraire[modifier | modifier le code]

Créé en 1958, ce prix récompense les meilleurs livres consacrés au cinéma, mêmes traduits de l'étranger (essais, mémoires, entretiens, albums...). La récompense s'intitulait « prix Armand-Tallier » jusqu'en 1977.

Prix DVD / Blu-ray[modifier | modifier le code]

Depuis 2005, le syndicat récompense les meilleures éditions de DVD et de Blu-ray, selon les contenus et présentations de la part des éditeurs. Les prix concernent les films français et étrangers, édités en France. Les années indiqués sont celles de la sortie de l'édition vidéo.

Meilleur DVD / Blu-ray récent[modifier | modifier le code]

Ce prix s’intitulait meilleur DVD unitaire de 2007 à 2012. Il récompense la meilleure édition d'un film récent. Le créneau d'éligibilité se base sur l'édition vidéo et pas sur la sortie en salles.

Depuis 2013 : prit le nom de meilleur DVD/Bluray récent et intègre les Bluray.

Meilleur DVD / Blu-ray patrimoine[modifier | modifier le code]

Ce prix récompense la meilleure édition d'un film ancien.

Meilleur coffret[modifier | modifier le code]

Ce prix récompense le meilleur coffret contenant plusieurs films. Les liens renvoient aux cinéastes.

Prix curiosité[modifier | modifier le code]

Ce prix récompense la meilleure édition d'un film ou d'un ensemble marginal.

Anciens prix[modifier | modifier le code]

Meilleur DVD unitaire

En 2005 et 2006, c'était la seule catégorie récompensant les DVD. En 2007, lors de la création de la catégorie des films patrimoines, la catégorie conserve l'intitulé mais ne récompense que les sorties récentes.

Meilleur Blu-ray

Les Blu-ray étaient jugés à part avant d'être inclus dans les autres catégories à partir de 2013.

Prix télévision[modifier | modifier le code]

Depuis 2005, le syndicat récompense les fictions et documentaires, auxquels s'ajoutent les séries françaises depuis 2011. La chaîne indiquée est celle de la diffusion initiale.

Meilleure fiction[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Meilleur documentaire[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Meilleure série[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La Lettre n°49 », sur archives.semainedelacritique.com, Semaine française de la critique (SFCC), (consulté le )
  2. Arnaud Hallet, « Les peu audacieuses médailles du syndicat de la critique - Les Inrocks », sur lesinrocks.com/, (consulté le )
  3. « César 2015 : Les lauréats des prix du Syndicat français de la critique de cinéma pour 2014 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur canalplus.fr,
  4. « Elle, de Paul Verhoeven, encore sacré, par le Syndicat de la critique cette fois », sur Télérama.fr, (consulté le )