Yves Jeuland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un réalisateur image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant un réalisateur français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Yves Jeuland est un réalisateur français, auteur de documentaires, né en 1968 à Carcassonne.

Carrière[modifier | modifier le code]

Plusieurs de ses films portent sur l'engagement politique[1]. Il retrace notamment l'histoire des communistes français, puis celle des socialistes, après avoir suivi entre 1999 et 2001 Bertrand Delanoë, Jean Tiberi et les autres protagonistes de l'élection municipale de 2001 dans la capitale française pour Paris à tout prix.

En 2002, dans Bleu, blanc, rose, il filme trente ans d'histoire des homosexuels en France.

En 2007, les 6 et 7 novembre, France 3 diffuse son documentaire en deux parties, Comme un juif en France[2], qui de l'affaire Dreyfus à Vichy puis de la Libération à nos jours, retrace l'histoire des Juifs en France. Ce film a obtenu en juillet 2007 le Lia Award[3] au Festival international du film de Jérusalem.

En 2008, il réalise[4] une chronique sur les élections municipales à Fleury (Aude).

En 2010, sort au cinéma Le Président où Yves Jeuland filme Georges Frêche au plus près, au cours de son ultime campagne politique.

En 2014 sort Les Gens du Monde, documentaire tourné dans le service politique du journal Le Monde durant la campagne présidentielle de 2012[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]