Clément Cogitore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Clément Cogitore
Portrait ccogitore.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (34 ans)
ColmarVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Clément Cogitore est un artiste contemporain et réalisateur français, né en 1983 à Colmar.

Biographie[modifier | modifier le code]

Clément Cogitore est originaire de Lapoutroie dans le Haut-Rhin[1]. Après des études à l'École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg et au Fresnoy-Studio national des arts contemporains, Clément Cogitore réalise Chroniques, un court-métrage produit par le GREC[2] et récompensé en 2006 par le grand prix (Mention spéciale) au Festival Entrevues de Belfort[3]. Il tourne ensuite Visités (sélection officielle Festival de Locarno en 2007[4]) et Parmi nous (Grand prix européen des premiers films 2010[5]). Il a travaillé pour le journal de la chaîne Arte de 2008 à 2010[2].

En 2011, il reçoit pour l'ensemble de son travail de vidéaste le Grand Prix du Salon de Montrouge[6] ; son documentaire Bielutine est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes [7]. La même année, il est nommé pensionnaire de la Villa Médicis[8].

Depuis 2011, son travail fait l'objet de régulières expositions personnelles ou projections monographiques (Palais de Tokyo[9], Musée d'art moderne et contemporain de Strasbourg[10], Centre européen d'actions artistiques contemporaines[11], Galerie White Project[12]...) et collectives (Centre Georges Pompidou-Paris[13], Eyebeam, Art+Technology Center, New York[14], Haus der Kulturen der Welt-Berlin, Kunsthalle-Basel, MoMA de New York...).

Il est lauréat en 2015 du prix BAL de la jeune création puis du prix Science Po pour l'art contemporain et reçoit, en 2016, le Prix de la Fondation d'entreprise Ricard pour l'art contemporain.

En 2015, son premier long-métrage Ni le ciel ni la terre est sélectionné à la Semaine de la critique du Festival de Cannes[15] et récompensé par le prix de la Fondation Gan, puis en 2016 par le prix du Meilleur premier film français décerné par le Syndicat Français de la critique de cinéma, nominé pour le Prix Louis-Delluc; le prix Lumière ainsi que pour le César du meilleur premier film.

Son travail figure dans de nombreuses collections privées et publiques telles que le Centre Georges Pompidou – Musée national d’art moderne, le FNAC Fond national d’art contemporain, FMAC Fond municipal d’art contemporain de la ville de Paris, le FRAC Fond régional d’art contemporain – Alsace – Aquitaine, la Daimler Art Collection – Stuttgart/Berlin, et le Musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg.

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Long métrage[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Prix, distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]