Aller au contenu

Leçons d'harmonie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Leçons d'harmonie

Titre original Асланның сабақтары
Uroki garmonii
Réalisation Émir Bayğazin
Scénario Émir Bayğazin
Acteurs principaux

Timur Aidarbekov
Aslan Anarbayev
Mukhtar Andassov
Anelya Adilbekova

Sociétés de production Kazakhfilm Studios
Pays de production Drapeau du Kazakhstan Kazakhstan
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre Drame
Durée 120 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution.

Leçons d'harmonie (en kazakh : Асланның сабақтары ; en russe : Уроки гармонии (Uroki garmonii)) est un film dramatique germano-franco-kazakh écrit, réalisé et monté par Émir Bayğazin, sorti en 2013.

Le film est sélectionné en « compétition officielle » à la Berlinale 2013 et y est récompensé de l'Ours d'argent de la meilleure contribution artistique pour le travail du directeur de la photographie Aziz Zhambakiyev.

Vivant avec sa grand-mère dans un village du Kazakhstan, un collégien est souvent humilié, devant ses camarades, par un jeune chef de bande qui lui extorque de l'argent comme tous les autres adolescents. En voilà assez de cette brutalité, il prépare une terrible vengeance.

Fiche technique

[modifier | modifier le code]

Distribution

[modifier | modifier le code]
  • Timur Aidarbekov : Aslan
  • Aslan Anarbayev : Bolat, le chef de clan du collège
  • Mukhtar Andassov : Mirsayin
  • Anelya Adilbekova : Akzhan, la belle fille du collège
  • Omar Adilov : Mad
  • Adlet Anarbekov : Takhir
  • Daulet Anarbekov : Damir
  • Nursultan Nurbergenov : Maksat
  • Nurdaulet Orazymbetov : Daniyar
  • Erasyl Nurzhakyp : Arsen
  • Assan Kirkabakov : Shokan
  • Ramazan Sultanbek : Gani
  • Beibitzhan Muslimov : le détective privé
  • Bagila Kobenova : la grand-mère d'Aslan

Leçons d'harmonie est tourné au Kazakhstan[1].

Sorties internationales

[modifier | modifier le code]

L'avant-première mondiale a lieu le au Berlinale en Allemagne.

En France, il est projeté en au Festival international du film de La Roche-sur-Yon[2], en au Festival international du film d'Amiens[3] et en au Festival Premiers Plans d'Angers[4] avant sa sortie nationale en .

Accueil critique

[modifier | modifier le code]

David Rooney de The Hollywood Reporter en partage son avis positif : « c'est à la fois frappant et surréaliste, étrange et beau, (…) il est tout à fait fascinant »[5].

Laurent Beauvallet d'Ouest-France, ayant participé au Festival Premiers Plans d'Angers en , prévient que « les scènes de violence inouïe qui nourrissent ce film tourné au Kazakhstan sont trop insupportables »[1].

Certains lui reprochent une esthétique de « film de festival » et le trouvent lent et vide[6], mais Nathan Renaud, sur accreds.fr souligne qu'« Emir Baigazin a lui-même parfaitement conscience de son geste en situant sa première séquence dans un cadre rural de film de festival – kazakh qui plus est. Le naturalisme nous quitte dès que Aslan passe dans le monde moderne du lycée. Avec lui, Leçons d’harmonie change d’univers pour flirter avec la science-fiction dystopique et le teen-movie ». Les leçons du lycée et leur rationalité (Joule, Darwin, Gandhi), ne conjurent pas la violence[7].

Jean-Michel Frodon : « Leçons d’harmonie met en jeu l’idée très archaïque et très contemporaine qu’on a (abusivement) baptisé le darwinisme social [...]. Le film inscrit son récit propre dans des réseaux de plus en plus étendus, ceux des systèmes de racket et de contrôle social par des organisations mafieuses rivales, ceux du rôle de l’autorité publique, de la directrice du lycée à la police, les rapports capitale/province et ville/campagne, ceux de la modernisation libérale, ceux de la religion et des différents régimes de croyance et de superstition, dont font aussi partie, à côté de l’islam et de l’animisme, l’idéal éducatif, l’organisation administrative ou le miroir aux alouettes des nouvelles technologies du loisir et leur pouvoir addictif. Il faudrait y ajouter encore les abîmes psychiques. Là rôdent le désir sexuel, et simultanément les fantasmes de pureté [...], la terreur du regard des garçons éprouvés par la jeune fille, [...] les pulsions sadiques [qui] ne sont nullement réservées aux « méchants » de l’histoire[8]. »

Franck Nouchi, dans Le Monde : « Un film sur la nature humaine et ses pulsions violentes. Un film sur la guerre intérieure qui peut s'emparer de chacun d'entre nous jusqu'à nous ravager. Un film sur l'art et la manière de se retrouver en paix avec soi-même, sinon avec les autres[9]. »

Isabelle Danel, dans Première : « Qu’est-ce que la violence ? D’où vient-elle ? Comment perdure-t-elle ? Y a-t-il une place pour le pardon quand règne la loi du plus fort ? Une image en gris bleutés, des plans fluides aux cadrages rigoureux, des dialogues minimalistes : tout ici est maîtrisé. De cette chronique de la bestialité, où les animaux sont des victimes et où les bourreaux périssent, où toute chaleur humaine est proscrite, on ressort secoués et grelottants[10]. »

Distinctions

[modifier | modifier le code]

Récompenses

[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections

[modifier | modifier le code]

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. a et b Laurent Beauvallet, « Festival Premiers plans. On a vu Leçons d'harmonie, trop violent », sur Ouest-France, (consulté le )
  2. Anonyme, « Leçons d'harmonie », sur Festival international du film de La Roche-sur-Yon, (consulté le )
  3. Anonyme, « Leçons d'harmonie », sur Festival international du film d'Amiens, (consulté le )
  4. Anonyme, « Leçons d'harmonie », sur Festival Premiers Plans d'Angers, (consulté le )
  5. (en) David Rooney, « Harmony Lessons: Berlin Review », sur The Hollywood Reporter, (consulté le )
  6. « Critique de Leçons d'harmonie de Emir Baigazin :: Leçons d'harmonie :: FilmDeCulte », sur www.filmdeculte.com (consulté le )
  7. « LEÇONS D'HARMONIE, film mental et virtuose | Accréds l'actualité des festivals de cinéma », sur Accréds, (consulté le )
  8. Jean-Michel Frodon, La stratégie du lézard, dans le Dossier de presse, sur arizonafilms.fr, https://www.arizonafilms.fr/films/lecons-dharmonie/
  9. Franck Nouchi, « « Leçons d'harmonie » : leçon de darwinisme social au Kazakhstan », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Isabelle Danel, « Leçons d'Harmonie », sur Premiere.fr (consulté le )

Liens externes

[modifier | modifier le code]